Les effets de la 5G sur la santé

un risque peu probable selon l’ANSES | Thierry Payet

Déployé depuis la fin de l’année 2020 en France, le réseau de couverture mobile 5G continue d’alimenter le débat autour de ses éventuels effets sur la santé. Sollicitée à plusieurs reprises sur le sujet, l’ANSES vient de publier une version actualisée de son expertise sur les effets potentiels de la 5G. Explications.

Les effets de la 5G sur la santé

Déploiement de la 5G et santé

Depuis son lancement, la 5G suscite le débat sur d’éventuels effets sur la santé. Au printemps 2021, l’ANSES publiait son rapport d’expertise sur l’évaluation des effets sanitaires de la 5G. Sans s’arrêter là, l’agence lance à la suite une consultation publique, ayant impliqué :

  • Des associations ;
  • Des citoyens ;
  • Des industriels.

Il y a quelques jours, l’ANSES a publié son rapport d’expertise modifié, prenant en compte l’analyse des plus de 200 contributions reçues au cours de la consultation publique du printemps 2021. Ce rapport tient également compte des dernières connaissances sur l’exposition aux champs électromagnétiques aux abords des antennes relais 5G.

Probablement pas de nouveau risque avec la 5G selon l’ANSES

D’une manière générale, le rapport d’expertise actualisé de l’ANSES confirme les constatations et conclusions du premier rapport. Plusieurs éléments principaux en ressortent :

  • Le niveau global d’exposition aux champs électromagnétiques au voisinage des antennes relais 5G est comparable ou légèrement supérieur à celui observé avec les technologies précédentes, comme la 3G ou la 4G ;
  • L’ANSES considère comme peu probable que le déploiement de la 5G provoque de nouveaux effets sanitaires, par rapport aux technologies de téléphonie existantes;
  • L’ANSES ne conclut pas sur la bande de fréquence de 26 GHz, qui n’est pas encore utilisée en France pour le déploiement de la 5G, considérant les données insuffisantes à ce jour ;
  • Il apparaît nécessaire de poursuivre la surveillance des effets sanitaires, notamment en lien avec l’extension du nombre d’antennes relais 5G sur le territoire français et avec l’augmentation du recours à cette technologie.

Le rapport d’expertise actualisé conclut donc à un risque peu probable que la 5G provoque des effets sanitaires différents des autres technologies de téléphonie mobile. 3G, 4G et 5G auraient donc probablement les mêmes effets potentiels, des effets encore à démontrer.

Des effets au travers d’un essor du numérique ?!

L’ANSES souligne d’ailleurs que des études sont en cours pour évaluer certains effets sanitaires potentiellement liés aux radiofréquences, tels que :

  • Le développement de certains cancers ;
  • Une atteinte de la fertilité ;
  • L’altération du fonctionnement du cerveau.

Des projets de recherche ont également été lancés pour mieux comprendre l’effet des radiofréquences sur les cellules, sur les mécanismes physiologiques et donc sur la santé.

Au-delà des effets spécifiquement liés à la 5G, l’ANSES suggère que cette nouvelle technologie mobile pourrait renforcer et accélérer l’usage des technologies numériques, en offrant un débit dix fois supérieur à la 4G et des antennes relais réparties un peu partout dans le mobilier urbain. Il est donc capital de surveiller étroitement les conséquences de cet essor sur :

  • L’environnement ;
  • La société.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– 5G : des travaux actualisés suite à la consultation publique. anses.fr. 17 février 2022.
– Exposition aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie « 5G ». CONNAÎTRE, ÉVALUER, PROTÉGER. anses.fr. Rapport d’expertise collective. Février 2022. 294 pages.

Leave A Comment

deux × 4 =