Torticolis du nourrisson et ostéopathie

Torticolis du nourrisson et ostéopathie | Thierry Payet

Quels sont les symptômes ?

Le torticolis congénital du nourrisson apparaît dès la naissance. Il peut ne pas être repéré immédiatement par les parents qui apprennent tout juste à vivre avec leur bébé, à se familiariser avec son comportement, et à reconnaître ses besoins.

Mais au fil des jours, certaines habitudes du nouveau-né peuvent sembler étranges et, sans être inquiétantes, suscitent la curiosité des parents :

  • Bébé semble avoir du mal à tourner la tête
  • Il a tendance à se mettre instinctivement en position de confort (position foetale)
  • Sa tête penche toujours du même côté
  • Couché, il se tourne systématiquement du même côté

Le torticolis n’est pas une pathologie grave, mais il est important de le repérer assez rapidement pour qu’il puisse être traité.

En effet, des troubles peuvent apparaître à terme s’il n’est pas correctement pris en charge, comme :

  • Une déformation vertébrale
  • Des problèmes fonctionnels oculaires
  • Une difformité faciale
  • Une plagiocéphalie

Mais comme nous l’avons dit, bien traité, le torticolis congénital ne devrait pas être à l’origine de telles conséquences.

En consultant votre ostéopathe dès l’apparition des premiers symptômes, votre bébé sera pris en charge et débarrassé de son torticolis. Grâce à des manipulations principalement centrées autour du crâne, du cou et des cervicales, il sera soulagé efficacement et durablement.

Quelles sont les causes du torticolis du nourrisson ?

Notons tout d’abord que dans certains cas, le torticolis nécessite une prise en charge urgente de votre pédiatre, notamment quand :

  • Il est accompagné de fièvre
  • Il se déclare soudainement, longtemps après la naissance
  • Il apparaît suite à un traumatisme

Fort heureusement la plupart du temps le torticolis congénital est d’origine bénigne et il est réductible une fois qu’il est bien pris en charge.

Dans la majorité des cas, le torticolis est dû à :

  • Une contraction du SCOM
  • Un mauvais positionnement du bébé dans l’utérus durant le dernier trimestre de la grossesse
  • Une tension au niveau du cou
  • Un traumatisme au cours de l’accouchement comme l’utilisation de forceps ou de ventouse

Votre ostéopathe interviendra suite à l’accord de votre pédiatre afin d’éviter que le torticolis ne s’installe et ne provoque d’autres troubles.

Le fait de déterminer les causes du torticolis va permettre de trouver le meilleur traitement possible pour en venir à bout.

Leave A Comment

quinze − treize =