Santé sur le Net, l’information médicale au cœur de votre santé

L’ARNm, source de vaccins… et de médicaments ! | Thierry Payet

La technologie de l’ARNm s’est brutalement retrouvée sous la lumière des projecteurs lors de la pandémie de la Covid-19, avec le développement rapide de plusieurs vaccins utilisant cette technique. Quels sont les atouts de cette nouvelle technologie ? Quels autres vaccins sont à l’étude ? Peut-elle être utilisée pour développer d’autres thérapies ? Santé Sur le Net vous dévoile les secrets de la technologie de l’ARNm.

L’article L’ARNm, source de vaccins… et de médicaments ! est apparu en premier sur Santé sur le Net, l’information médicale au cœur de votre santé.

Santé des femmes au travail : enjeux et solutions

Santé des femmes au travail : enjeux et solutions | Thierry Payet

Mise à jour: 8 février 2024

Dans le monde professionnel actuel, près de la moitié des «travailleurs» sont des femmes. Leur santé au travail mérite donc une attention particulière.

En effet, entre usure physique et psychique, troubles musculosquelettiques, risques de cancers, et violences sexuelles et sexistes, les enjeux sont majeurs et les défis, nombreux.

Comment donc améliorer le bien-être des femmes au travail ?

Médicalib vous en dit plus à ce sujet.



JE – Santé des femmes au travail : usure physique et psychique

Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, les femmes sont exposées à de nombreux risques pouvant impacter leur santé et leur bien-être. Le dernier baromètre Santé au travail de Malakoff Humanis (septembre 2023), confirme d’ailleurs que la santé des femmes a tendance à se détériorer.

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à travailler en horaires décalés, au contact du public, ainsi qu’à effectuer des gestes répétitifs.
De nombreux métiers occupés par les femmes (métiers de la santé, métiers du secteur hygiène et propreté…) les exposent à une charge physique et émotionnelle importante, ainsi qu’aux incivilités et aux violences.1

L’usure physique et psychique des femmes au travail mérite donc une attention particulière et le déploiement d’actions concrètes.

Source : Agir sur la santé au travail des femmes – plaquette d’information – CROCT Bretagne – mai 2019

UN – Charge de travail et manque de soutien

De nombreuses femmes jonglent entre leurs responsabilités professionnelles et familiales, ce qui peut entraîner une surcharge de travail et un stress chronique.

Un rapport parlementaire datant de juillet 2023 dresse d’ailleurs un constat alarmant : les femmes sont « 2 fois plus touchées par la dépression et 3 fois plus par les troubles anxieux ». Par ailleurs, l’absence de politiques de soutien, comme des horaires flexibles ou des possibilités de télétravail, exacerbe les défis rencontrés par les femmes, augmentant leur usure physique et mentale.

B- Manifestations possibles de l’usure

Parmi les manifestations de l’épuisement, on peut retrouver :

  • une fatigue persistante,
  • des douleurs musculosquelettiques,
  • tu stresses
  • de l’anxiété,
  • un équilibre précaire entre responsabilités professionnelles et personnelles
  • une dépression.

II – Santé des femmes au travail : troubles musculosquelettiques (TMS)

« 60% des personnes atteintes de TMS sont des femmes. »2 Il convient donc de considérer ce risque avéré, qui impacte non seulement la santé et le bien-être des individus mais également la productivité des organisations.

Les femmes soumises à des postures contraignantes, des mouvements répétitifs, et à la manipulation de charges lourdes sont susceptibles de développer certains types de TMS, tels que le syndrome du canal carpien, la tendinite, ou l’épicondylite, en raison de facteurs biomécaniques, hormonaux et psychosociaux.

Il convient donc de prévenir ces troubles avant leur installation en adaptant les postes de travail, en éduquant aux bonnes postures…

La prise de conscience et l’action proactive sont en effet essentielles pour réduire l’incidence des TMS chez les femmes au travail. En identifiant les facteurs de risque, en mettant en œuvre des stratégies de prévention efficaces, et en assurant une gestion adéquate, il est possible de minimiser l’impact de ces troubles sur la vie professionnelle et personnelle.


III – Santé des femmes en entreprise : risques de cancers liés au travail

Dans le cadre de leur exercice professionnel, les femmes peuvent être exposées à des substances cancérigènes. En effet, certains secteurs comme l’industrie chimique, la santé, ou la beauté, présentent un risque accru d’exposition à des agents cancérigènesincluant les solvants organiques, les radiations, ou certaines poussières fines.

La protection des femmes passe donc par une sensibilisation aux dangers spécifiquement liés à leur métier et par le déploiement d’actions de prévention (port d’équipements de protection individuelledéploiement par l’employeur d’une surveillance médicale adaptée incluant des dépistages réguliers en vue de détecter précocement tout type de cancer…)

Bon à savoir : Le travail de nuit augmente d’un quart le risque de cancer du sein. 3

IV – Santé des femmes en entreprise : lutter contre les violences

On ne peut parler de santé des femmes en entreprise sans évoquer les violences sexuelles et sexistes (harcèlement, agressions, et comportements discriminatoires) auxquelles elles peuvent être confrontées. En effet, ces violences peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur santé mentale, leur carrière et leur bien-être.

Afin de pouvoir bien et mieux accompagner ce fléau, le déploiement de politiques claires et de procédures de signalement accessibles s’impose. Cela est indispensable pour faire évoluer les mentalités et encourager une culture de respect et d’égalité au sein des entreprises. Par ailleurs, proposer un soutien et un accompagnement des victimes offre une certaine sécurité aux salariées.

V- Santé des femmes en entreprise : des actions concrètes avec Medicalib

La santé des femmes au travail est un enjeu crucial qui nécessite une prise de conscience collective et des actions concrètes. En adoptant des mesures préventivesen soutenant les victimes de violences, et en promouvant un environnement de travail sain et sûr, il est possible de faire une différence significative dans la vie des femmes professionnelles.

Medicalib Prévention vous accompagne dans le déploiement d’actions de prévention au sein de votre entreprise : sensibilisation aux cancers gynécologiques, dépistages et vaccination, information sur l’endométriose et la ménopause…


Contaminants eau robinet

Comment réduire les contaminants dans l’eau du robinet ? | Thierry Payet

Nos sols sont de plus en plus pollués, il en est de même pour l’eau. L’agence régionale de santé s’occupe du contrôle de nos réseaux hydrauliques, mais il est parfois possible qu’il y ait des résidus. Des méthodes supplémentaires existent pour réduire les contaminants dans l’eau du robinet de façon naturelle.

Contaminants eau robinet

Quels sont les éléments contrôlés dans l’eau du robinet ?

Le réseau d’eau potable s’étend dans toute la France et doit être scrupuleusement contrôlé. Puisque la qualité de l’eau est une garantie de sécurité sanitairel’eau du robinet est l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi rigoureux au quotidien.

Cependant, l’eau du robinet garde des traces de certains métaux lourds et d’autres particules. Des taux sont déterminés par l’ARS (Agence régionale de santé) sous la directive européenne 98/83/CE du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine. Le contrôle s’effectue pour les paramètres suivants :

  • La qualité microbiologiquela recherche d’éventuels germes pathogènes est réalisée régulièrement afin d’éviter la présence de bactéries, virus et parasites. Cela peut venir d’une défaillance du traitement dans le réseau.
  • La concentration des nitrates est due principalement à une présence naturelle. Mais elle peut être contaminée à hauteur plus élevée par l’activité humaine comme les rejets urbains ou industriels et la pollution agricole.
  • Les pesticides ou produits phytosanitaires peuvent se retrouver dans l’eau du robinet. Leur présence est accentuée par ruissellement de l’eau et l’infiltration des produits néfastes dans le sol.
  • La radioactivité présente dans l’eau du robinet dépend de la situation géologique des terrains qu’elle traverse. Les régions granitiques peuvent présenter une radioactivité naturellement plus élevée. Le contrôle s’évalue en fonction du taux de radionucléides naturels et artificiels.
  • Le plomb doit respecter un taux de 25 microgrammes par litre pour la consommation humaine.
  • Les substances émergentes sont également contrôlées. Elles correspondent aux nouveaux polluantsdont les résidus de médicaments : hormones, antidépresseurs, bêtabloquants…

Quelles solutions naturelles pour filtrer l’eau du robinet ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un rapport en avril dernier. Il dévoile une importante contamination de pesticides dans l’eau du robinet sur le territoire. Il est possible de vérifier la qualité de l’eau potable selon sa région géographique. Cependant, en cas de doute, il existe des solutions naturelles pour filtrer l’eau du robinet et limiter les risques d’exposition.

Dotée d’un système de filtration avancé, elle permet de retenir des métaux comme le plomb ou le cuivre ainsi que certains pesticides et le chlore. Elle élimine également les mauvaises odeurs ou le goût prononcé de chlore résultant du traitement des eaux. Par ailleurs, elle garantit une eau fraîche et pure.

C’est une technique de filtration qui vient d’Asie. Elles permettent d’assainir l’eau en limitant le chlore, les nitrates et le calcaire. Elles apportent aussi une légère protection antibactérienne et sont antioxydantes. Le goût de l’eau devient neutre. Les perles ont une durée de vie de 10 ans.

Le Binchotan est un charbon végétal traditionnellement employé au Japon. Placé dans une carafe, il filtre efficacement les résidus de chlore et de pesticides. Il favorise la minéralisation de l’eau en libérant des éléments minéraux comme le magnésium, le fer, le potassium et le calcium présents naturellement dans l’eau. Il offre ainsi une source d’eau plus saine et enrichie.

À savoir ! Vous pouvez vous renseigner sur la qualité de l’eau dans votre lieu de résidence sur le site officiel du Ministère des Solidarités et de la santé.

Installer un filtre à eau sur son robinet

Il existe 3 types de filtres qui s’adaptent à votre installation sous l’évier ou sur le robinet directement.

  • Le système installé directement sur robinet possède une durée d’utilisation de 3 mois avant de changer le filtre.
  • Le filtre sous le robinet traite l’eau avant qu’elle arrive dans le système. Cette option permet d’adapter le filtre en fonction de votre zone géographique, selon les contaminants les plus présents. Cette solution sur mesure vous permet aussi de faire un contrôle régulier de l’eau.
  • Pour finir, l’osmoseur est la méthode la plus efficace, car elle retient une plus grande quantité d’éléments indésirables. Les filtres ne changent qu’une fois par an. Il est semblable à une petite station d’épuration à domicile.

Sources

– Qualité de l’eau potable. sante.gouv.fr. Consulté le 23 janvier 2024.
– Eau du robinet. sante.gouv.fr. Consulté le 23 janvier 2024.
EPS gratuit pour tous

L’Examen Prévention Santé remboursé à 100% | Thierry Payet

L’Examen Prévention Santé (EPS)remboursé à 100%, est instauré depuis janvier 2024. Il joue un rôle crucial à tout âge. Cette démarche offre un bilan de santé rapide et ciblé, axé sur la prévention et le dépistage, destiné à tous les assurés sociaux et personnes en situations de précarité. Chaque tranche d’âge détermine des priorités de préventionsoulignant la pertinence de cette initiative pour la santé publique.

EPS gratuit pour tous

En quoi consiste l’examen de prévention santé ?

Qu’est-ce que l’EPS ?

L’examen de prévention santé (EPS) appelé aussi bilan préventifpermet de réaliser un bilan de santé de façon rapide et simple. Cette méthode préventive est mise en place depuis le 1 janvier 2024.

Elle permet à toutes les personnes sous couverture de l’Assurance Maladie de faire un bilan de santé. Cet examen permet d’assurer un dépistage, la prévention et l’éducation en matière de santé, pour les personnes de plus de 16 ans. La mesure vise principalement les personnes éloignées du système de santé et en situation de précarité.

Il existe 85 centres d’examen de santé en France. Ils permettent d’obtenir rapidement une consultation avec un acteur de santé. Lors de l’examen, le bénéficiaire ne pourra pas recevoir de soins ni établir une ordonnance. Ce bilan sert uniquement à faire le lien et établir un suivi médical. Si l’état de santé requiert une expertise approfondie, l’individu sera alors orienté vers le bon service de santé ou un médecin généraliste.

Quels sont les examens et les contrôles réalisés au cours de l’EPS ?

À la suite d’un questionnaire préalablement rempli sur place, le bénéficiaire va pouvoir être orienté par un professionnel de santé. Il reçoit des conseils médicaux en fonction de ses besoins et obtient des réponses à ses questions. Le professionnel de santé pourra alors l’orienter vers différentes options comme :

  • un examen bucco-dentaire,
  • un atelier d’addiction au tabac,
  • un suivi nutritionnel,
  • un accompagnement pour l’activité physique,
  • aussi un encadrement pour les séniors isolés.

Ce n’est pas tout, le bilan de prévention permet aussi de faire un checking complet :

  • Des examens de contrôle (tests de la vision, capacité respiratoire et l’audition) ;
  • Des analyses biologiques (analyse d’urine, analyse de sang…) ;
  • Un examen clinique réalisé par un médecin (contrôle des paramètres vitaux) ;

La consultation de prévention est également le moment d’informer les gens sur les différentes aides de l’Assurance Maladie et d’autres services comme la complémentaire santé solidaire.

Qui peut bénéficier du bilan prévention santé ?

Cet examen préventif vise les individus âgés de plus de 16 ans en situation de précarité ou éloignés du système de santé habituel. Il s’adresse également à ceux qui ne peuvent bénéficier d’un suivi médical régulier, que ce soit en raison de déserts médicaux ou de l’absence de médecins traitants. Les dispositifs de prévention tels que les dépistages de cancers et la vaccination s’appliquent à chaque tranche d’âge. L’objectif de cette démarche est de réintégrer le parcours de soins coordonné par un médecin traitant. Les jeunes de 16 à 17 ans peuvent assister à un EPS accompagnés d’un représentant légal ou seuls, munis d’une autorisation préalable signée.

Quelles sont les différentes tranches d’âge pour l’EPS ?

15-25 ans :

  • Établissement d’un suivi médical préventif.
  • Initiation aux bonnes pratiques de santé et d’hygiène de vie.
  • Mise à jour des vaccins. Le VPH (virus du papillome) peut être proposé aux filles et garçons de 11 à 14 ans.
  • Prévention des risques sexuels.
  • Établissement d’une contraception.
  • Dépistage des maladies sexuellement transmissibles.

25-35 ans :

  • Rappels des vaccins contre la coqueluche, diphtérie, tétanos, polio.
  • Prévention des maladies sexuellement transmissibles.
  • Dépistage du cancer du col de l’utérus et frottis tous les 2 à 3 ans.
  • Examen annuel mammaire pour les femmes à partir de 30 ans.
  • Bilan ophtalmologique tous les 2 ans.
  • Bilan cardiaque.

40-50 ans :

  • Bilan ophtalmologique de dépistage du glaucome et de la DMLA tous les 2 ans.
  • Bilan cardiaque à partir de 45 ans, chaque année, en cas de facteurs de risques (antécédents familiaux, hypertension artérielle, alcool, tabagisme…)
  • Dépistage du cancer colorectal tous les 2 ans pour les hommes et les femmes de plus de 50 ans.
  • Mammographie tous les 2 ans pour les femmes.
  • Contrôle du cancer de la prostate chez l’homme de plus de 50 ans.

60 ans et plus

  • Bilan de santé senior tous les 3 ans après 65 ans.
  • Examens divers : physique, dépistage sensoriel, évaluation cognitive, détection de la dépression.
  • Surveillance des facteurs de risque cardiovasculaire.
  • Mise à jour des vaccins, notamment contre la grippe, le pneumocoque, le zona et le COVID-19 en période épidémique.

Rédigé par Camille V.

Sources

– Le point sur sa santé avec l’examen de prévention en santé sante-pratique-paris.fr. Consulté le 11 janvier 2024.
– Mon bilan Prévention : en quoi ça consiste ? sante.gouv.fr. Consulté le 11 janvier 2024.
Kinésithérapie et l’activité physique adaptée dans les EHPAD

prise en charge à 100 % sans ordonnance | Thierry Payet

Nombre de vues sur l’article : 1

Mise à jour: 21 décembre 2023

Depuis le 1er janvier 2023, la « pilule du lendemain » est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie en France et est disponible sans ordonnance pour toutes les femmes, qu’elles soient mineures ou majeures.

Cette mesure a été mise en place pour améliorer la prévention des grossesses non désirées.


JE- Cas d’usage de la pilule du lendemain

La contraception d’urgence est une méthode exceptionnelle destinée aux femmes à utiliser dans les 3 à 5 jours suivant un rapport sexuel non protégé.

Deux options sont disponibles : la pilule d’urgence hormonale, souvent appelée « pilule du lendemain », et l’insertion d’un stérilet au cuivre.

Les situations suivantes justifient particulièrement l’utilisation de la contraception d’urgence :

  • oubli ou rupture d’un préservatif;
  • retard dans la prise du comprimé contraceptif habituel au-delà du délai recommandé;
  • perte d’un stérilet expulsé spontanément;
  • déplacement ou retrait prématuré d’un diaphragme vaginal ou d’une cape cervicale;
  • rapport sexuel non protégé en l’absence d’autres moyens de contraception.

En revanche, elle n’est pas une méthode de contraception régulière et est destinée à un usage occasionnel. Elle ne remplace pas une contraception régulière et ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles. En cas de doute sur une éventuelle grossesse, il est conseillé de faire un test de grossesse dans les trois semaines qui suivent le rapport à risque.

II- Effets Secondaires et Mythes

Les effets secondaires de la pilule du lendemain peuvent inclure :

  • des nausées;
  • des vomissements;
  • des maux de tête;
  • de la fatigue;
  • des vertiges;
  • des douleurs abdominales;
  • des tensions mammaires;
  • des perturbations des règles.

Cependant, ces effets sont généralement rares et de courte durée. Il est important de noter que la pilule du lendemain ne rend pas stérile et n’a pas d’impact sur la fécondité à long terme.

Il est également à noter que les pilules du lendemain ne présentent en théorie aucune contre-indication majeure, bien qu’une vigilance particulière soit nécessaire en cas de risque ou d’antécédents de grossesse extra-utérine.

Bon à savoir L’efficacité de la pilule du lendemain diminue avec le temps : elle est de 95 % si prise dans les 24 heures, de 85 % le deuxième jour, et de 58 % entre 48 et 72 heures après le rapport sexuel.

III- Accès gratuit à la contraception d’urgence : Où se rendre ?

En plus des pharmacies, il existe d’autres lieux où obtenir gratuitement la contraception d’urgence hormonale :

  • Centres de santé sexuelle : comme les centres de planification et d’éducation familiale. Elles offrent aux femmes majeures sans couverture sociale des médicaments de contraception d’urgence sans prescription et de manière anonyme;
  • CEGID : ces centres d’information, de dépistage et de diagnostic pour le VIH, les hépatites et les IST fournissent également la contraception d’urgence sans prescription et de façon anonyme;
  • Établissements d’enseignement du second degré : les infirmières scolaires peuvent fournir une contraception d’urgence aux élèves mineures et majeures;
  • Services de santé universitaires : dans les universités, les infirmiers offrent la contraception d’urgence aux étudiantes, généralement majeures.

Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile.

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.

qualité sperme téléphone

Baisse de qualité du sperme : téléphone en cause ? | Thierry Payet

Depuis un demi-siècle, les hommes voient la qualité de leur sperme diminuer. Pour les scientifiques, ce phénomène est lié à l’impact de différents facteurs environnementaux et comportementaux. Dès lors, compte tenu de la place prépondérante occupée de nos jours par les téléphones portables, leur utilisation pourrait-elle affecter la qualité du sperme et donc la santé reproductive masculine ? C’est ce qu’ont cherché à savoir des scientifiques suisses. Zoom sur les conclusions de leur étude publiée dans la revue Fertilité et stérilité.

qualité sperme téléphone

Qualité du sperme et santé reproductive

Liquide visqueux sécrété dès la puberté par les organes sexuels reproducteurs masculins, le sperme est indispensable à la fécondation. Il se compose d’eau, d’hormones, de neurotransmetteurs, d’endorphines et de 1% de spermatozoïdes dont le nombre doit osciller entre 20 et 200 millions par millilitre de liquide.  Pour évaluer la qualité du sperme, plusieurs paramètres doivent être pris en compte comme la concentration des spermatozoïdes, leur nombre total, leur motilité ainsi que leur morphologie.

À savoir ! D’après l’organisation mondiale de la santé, le pourcentage de chances de grossesse diminue si la concentration de spermatozoïdes est inférieure à 40 millions par millilitre de sperme.

Cependant, force est de constater que depuis un demi-siècle, la qualité du sperme est en baisse avec un nombre de spermatozoïdes ayant été divisé par deux (de 99 millions par millilitre en moyenne il y a cinquante ans à 47 millions par millilitre aujourd’hui). Quant aux causes d’infertilité masculine, elles restent indéterminées dans 35% des cas. Pour les scientifiques, cette dégradation de la qualité du sperme serait liée à l’impact de différents facteurs environnementaux (comme les perturbateurs endocriniens, les pesticides, les radiations) et comportementaux (comme l’alimentation, l’alcool, le stress, le tabagisme).

Dès lors, compte tenu de la place prépondérante qu’occupent les téléphones portables dans notre quotidien, leur utilisation pourrait-elle affecter la qualité du sperme et donc la santé reproductive ? C’est ce qu’ont cherché à savoir des scientifiques suisses.

Les téléphones portables responsables de la baisse de qualité du sperme ?

Forte des conclusions d’une première étude nationale menée en 2019 sur la qualité du sperme des jeunes hommes suisses, une équipe de scientifiques de l’Université de Genève a mis sur pied une grande étude transversale. Cette nouvelle étude décrypte les données de 2886 jeunes hommes suisses de 18 à 22 ans, recrutés entre 2005 et 2018 au sein de six centres de conscription militaire.

L’objectif de ces travaux ?  Etudier le lien entre la qualité du sperme de 2886 hommes et leur usage des téléphones portables. Pour cela, les participants ont été invités à remplir un questionnaire détaillé relatif à :

  • Leur état de santé général.
  • Leurs habitudes de vie.
  • La fréquence d’utilisation de leur téléphone portable.
  • L’endroit de dépôt de leur téléphone portable hors utilisation.

Les scientifiques ont alors observé un lien entre une concentration plus faible en spermatozoïdes et une utilisation fréquente du téléphone portable. La concentration en spermatozoïdes étaient en effet réduite de 21% chez les utilisateurs fréquents (plus de 20 fois/jour) par rapport aux utilisateurs rares (moins d’une fois/semaine).

Autre observation intéressante : plus prononcée dans les premières années du suivi, cette association s’est estompée avec le temps, en lien certainement avec le passage du réseau 2G au réseau 3G, puis du réseau 3G au réseau 4G.

À savoir ! Les progrès réalisés dans les technologies cellulaires et les changements successifs de générations de ces technologies (2,3,4G) ont permis une réduction de la puissance d’émission des téléphones portables.
Quant à la localisation du téléphone portable hors utilisation, elle n’était pas associée à une qualité moindre du sperme. Mais les auteurs se montrent prudents sur ce point car le nombre de participants ayant indiqué qu’ils ne portaient pas leur téléphone près du corps était trop faible pour pouvoir en tirer une conclusion ferme.

Enfin, aucune association n’a en revanche pu être trouvée entre l’utilisation du téléphone portable et la faible motilité et la morphologie des spermatozoïdes.

Des recherches à approfondir

Par ailleurs, les auteurs conviennent que cette étude se heurte à certaines limites dans la mesure où les données recueillies restent des données déclaratives. Or, la fréquence d’utilisation annoncée par les participants est loin d’être un indicateur précis quant à leur exposition réelle aux rayonnements électromagnétiques.

Une nouvelle étude a donc été lancée en 2023 afin d’approfondir les recherches sur le sujet. Elle consiste à mesurer exactement l’exposition des usagers aux ondes électromagnétiques selon les différents types d’utilisation possibles (appels téléphoniques, navigation sur le web, envoi de messages). Pour cela, les données sont recueillies au moyen d’une application téléchargée par chaque participant sur son téléphone portable. L’objectif étant d’évaluer l’impact réel de ces ondes sur la fertilité et la santé reproductive masculine. Affaire à suivre !

Déborah L., Dr en Pharmacie

Sources

– Le téléphone portable nuirait à la qualité du sperme. Université de Genève. www.unige.ch. Consulté le  7 novembre 2023.
Importance de la posture • Blogue santé • 8 novembre 2023

Importance de la posture • Blogue santé • 8 novembre 2023 | Thierry Payet

Une bonne posture n’est pas seulement esthétique, mais elle est également cruciale pour notre santé et notre bien-être. Mais dans le monde d’aujourd’hui, où de nombreuses personnes passent de longues heures au bureau ou à regarder des écrans, de plus en plus de personnes souffrent de problèmes de posture. Une mauvaise posture peut avoir des effets considérables sur le corps, allant des douleurs musculaires aux problèmes digestifs. Dans cet article, nous examinerons les effets d’une mauvaise posture sur la santé et comment l’ostéopathie peut aider à améliorer la posture.

Les conséquences d’une mauvaise posture

Une mauvaise posture peut avoir des effets considérables sur le corps, qui vont au-delà de la simple apparence physique. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants pouvant être causés par une mauvaise posture :

1. Maux de dos : Une mauvaise posture peut provoquer un stress excessif sur la colonne vertébrale, ce qui peut entraîner des maux de dos.

2. Douleurs au cou et aux épaules : Les personnes qui passent beaucoup de temps devant l’ordinateur ont tendance à pencher la tête vers l’avant, ce qui peut entraîner des douleurs au cou et aux épaules.

3. Faiblesse musculaire : Une mauvaise posture peut entraîner une répartition inégale du poids corporel, ce qui peut affaiblir certains groupes musculaires.

4. Problèmes digestifs : Une mauvaise posture peut affecter le fonctionnement des organes internes et entraîner des problèmes digestifs.

5. Problèmes respiratoires : Une posture affaissée peut affecter la respiration et conduire à une respiration superficielle.

Approches ostéopathiques pour améliorer la posture

L’ostéopathie considère le corps comme une unité de structure et de fonction. Les ostéopathes estiment qu’une bonne posture affecte non seulement l’apparence physique, mais affecte également la santé et le bien-être de l’ensemble du corps. Voici quelques-unes des approches proposées par l’ostéopathie pour améliorer la posture :

1. Identification des dysfonctionnements : Grâce à un examen complet, l’ostéopathe peut identifier les restrictions, blocages et déséquilibres du corps qui contribuent à une mauvaise posture.

2. Manipulations douces : Les techniques ostéopathiques impliquent une manipulation douce des muscles, des articulations et des tissus pour améliorer la mobilité et soulager les blocages.

3. Améliorer l’équilibre musculaire : L’ostéopathie peut aider à rétablir l’équilibre entre les différents groupes musculaires pour favoriser une posture uniforme.

4. Considérer le corps dans son ensemble : Les traitements ostéopathiques prennent en compte le corps dans son ensemble et visent à traiter non seulement les symptômes mais également les causes sous-jacentes.

Conclusion

Une bonne posture est d’une grande importance pour notre santé et notre bien-être. Une mauvaise posture peut entraîner divers problèmes allant des maux de dos aux problèmes digestifs. L’ostéopathie propose une approche holistique pour améliorer la posture en libérant les blocages, en favorisant la mobilité et en rétablissant l’équilibre musculaire. Si vous souffrez de problèmes de posture, consulter un ostéopathe qualifié peut être un soutien précieux sur le chemin d’une meilleure posture.

coupe faim

Un médicament contre l’obésité autorisé aux USA -Santé sur le Net | Thierry Payet

En France, près d’un Français sur deux est concerné par le surpoids et l’obésité. Les données épidémiologiques révèlent une hausse très nette des enfants et des adultes impactés. Face à ce fléau, de nouvelles solutions thérapeutiques sont développées. Aux USA, l’agence américaine du médicament (FDA, Food and Drug Administration) vient d’autoriser un nouveau médicament pour lutter contre cette maladie métabolique. Explications.

coupe faim

Obésité, une maladie métabolique multifactorielle

Affronter au surpoids et à l’obésitéles solutions médicamenteuses sont rares. La prise en charge est principalement centrée sur les mesures hygiéno-diététiques (alimentation, activité physique, …) et dans les formes sévères sur la chirurgie de l’obésité ou chirurgie bariatriquequi a connu un essor important ces dernières années en France. Les médicaments contre l’obésité sont rares et par le passé certains d’entre eux ont été l’objet de plusieurs scandales sanitaires.

Chaque nouveau médicament indiqué dans la prise en charge de l’obésité suscite donc un vif intérêt mais appelle aussi à la vigilance. Depuis quelques années, se développe une nouvelle classe de médicaments destinés à lutter contre le diabète de type 2, les analogues du GLP-1 (Glucagon Like Protein-1). Au cours des essais cliniques menés sur ces nouvelles molécules, les chercheurs ont constaté qu’ils étaient capables, non seulement d’améliorer l’équilibre glycémique, mais aussi de contribuer à un meilleur contrôle du poids corporel.

Les analogues du GLP-1 face au diabète et à l’obésité

Ces observations ont conduit à s’interroger sur l’intérêt de prescrire ces médicaments, tout d’abord chez les sujets diabétiques en surpoids ou obèses, puis chez les sujets obèses, qu’ils soient diabétiques ou non. Actuellement, en France, un seul médicament analogue du GLP-1 est disponible dans la prise en charge de certaines formes d’obésité sévère, le liraglutide. Après la mise en place du traitement, la perte de poids est évaluée à 12 semaines. Si elle n’est pas supérieure à 5 % du poids des patients, le traitement est stoppé.

Aux USA, un nouvel analogue du GLP-1 vient d’être autorisé dans la prise en charge de l’obésité, le tirzépatide. Sur le plan pharmacologique, ce nouveau médicament est doté d’un double mécanisme d’action, car il est à la fois analogue du GLP-1 et analogue du GIP (polypeptide insulinotrope glucose-dépendant). Le GIP et le GLP-1 sont des récepteurs d’une hormone, l’incrétine, qui agit sur la sécrétion d’insuline, mais aussi sur la vidange gastrique et donc sur l’appétit et la prise de poids. L’autorisation délivrée par l’agence américaine du médicament indique que le tirzépatide pourra être prescrit chez les sujets adultes en surpoids ou obèses, présentant au moins une comorbidité hypertension artérielle, troubles lipidiques, diabète de type 2, apnée obstructive du sommeil.

Des médicaments sous surveillance

En Europe, le tirzépatide n’est disponible que dans l’indication du diabète de type 2 et ne peut pas être prescrit pour le traitement de l’obésité. En France, ce médicament n’est pas disponible à ce jour. L’autorisation de ce médicament aux USA a fait suite à la publication de deux essais cliniques. Dans l’un de ces essais, mené sur 2 539 adultes en surpoids ou obèses, le tirzépatide a permis d’obtenir une perte de poids moyenne comprise en 15 et 21 kg, selon la dose administrée. D’ici la fin de l’année 2023, le tirzépatide devrait être disponible aux USA en 6 dosages différents. Une demande d’autorisation de mise sur le marché a également été déposée auprès de l’agence européenne du médicament.

Ces nouveaux médicaments contre l’obésité, aux résultats prometteurs, doivent être prescrits dans des contextes spécifiques, par des médecins spécialistes de la prise en charge de l’obésité. En effet, ces traitements présentent des contre-indications, mais également des effets secondaires parfois importants. Le recours à ces traitements est généralement réservé à des formes sévères d’obésité avec comorbidités associées. Ils s’intègrent dans une prise en charge globale de l’obésitéafin de permettre une perte significative et durable de poids, sans compromettre la santé des patients.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– La FDA approuve Lilly’s Zepbound™ (tirzépatide) pour la gestion chronique du poids, une nouvelle option puissante pour le traitement de l’obésité ou du surpoids accompagné de problèmes médicaux liés au poids. investisseur.lilly.com. Consulté le 13 novembre 2023.
Troubles du sommeil et ostéopathie • Blog santé • 8 novembre 2023

Troubles du sommeil et ostéopathie • Blog santé • 8 novembre 2023 | Thierry Payet

Un sommeil réparateur est crucial pour notre bien-être et notre santé en général. Malheureusement, de plus en plus de personnes souffrent de troubles du sommeil, qui peuvent affecter considérablement leur qualité de vie. Dans cet article de blog, j’aimerais faire la lumière sur les causes des troubles du sommeil et sur la manière dont l’ostéopathie peut contribuer à favoriser un sommeil réparateur. Je présenterai également quelques techniques de relaxation qui peuvent vous aider à surmonter les problèmes de sommeil.

Les causes des troubles du sommeil

Les troubles du sommeil peuvent survenir pour diverses raisons. Il est important de comprendre les causes possibles afin de prendre les mesures appropriées pour améliorer le sommeil. Voici quelques causes courantes de problèmes de sommeil :

1. Stress et anxiété : Le stress, les inquiétudes et les peurs sont des déclencheurs courants de problèmes de sommeil. L’esprit est actif et il est difficile de s’éteindre et de se calmer.
2. Douleur et inconfort : La douleur, la tension ou l’inconfort chroniques peuvent perturber considérablement le sommeil.
3. Apnée du sommeil : trouble du sommeil courant dans lequel la respiration est brièvement interrompue pendant le sommeil, ce qui peut entraîner des réveils répétés.
4. Changements hormonaux : Les fluctuations hormonales, comme celles qui surviennent chez les femmes pendant la ménopause, peuvent affecter le sommeil.
5. Facteurs liés au mode de vie : des habitudes de sommeil irrégulières, une consommation excessive de caféine ou d’alcool et un temps d’écran excessif avant de se coucher peuvent nuire au sommeil.

L’ostéopathie pour améliorer le sommeil

L’ostéopathie propose une approche holistique pour améliorer le sommeil. En tant qu’ostéopathe expérimenté à Hambourg, j’ai souvent constaté comment l’ostéopathie aidait les patients souffrant de troubles du sommeil. Voici quelques façons dont l’ostéopathie peut favoriser le sommeil :

1. Réduction du stress : Les techniques ostéopathiques peuvent aider à réduire les tensions musculaires et à calmer le système nerveux. Cela favorise la relaxation et contribue à réduire le stress, qui est souvent une cause majeure des problèmes de sommeil.
2. Soulagement de la douleur : Lorsque des douleurs chroniques ou des maux physiques entraînent des problèmes de sommeil, l’ostéopathie peut aider à soulager la douleur et favoriser la relaxation physique.
3. Améliorer la respiration : Les manipulations ostéopathiques peuvent améliorer la mobilité de la poitrine et des muscles respiratoires, permettant une respiration plus profonde et plus efficace.
4. Équilibrer les changements hormonaux : Si vous souffrez de troubles du sommeil dus à des changements hormonaux, comme ceux qui peuvent survenir pendant la ménopause, l’ostéopathie peut aider à soutenir l’équilibre hormonal.

Techniques de relaxation pour favoriser un sommeil réparateur

En complément des soins ostéopathiques, il existe des techniques de relaxation qui peuvent vous aider à gérer les problèmes de sommeil :

1. Relaxation musculaire progressive : Cette technique consiste à tendre et à détendre consciemment des groupes musculaires individuels pour réduire la tension physique.
2. Exercices de respiration : Des techniques de respiration telles que la respiration abdominale profonde peuvent aider à calmer l’esprit et favoriser une respiration plus calme pendant le sommeil.
3. Méditation : La méditation peut calmer l’esprit et vous aider à entrer dans un état de relaxation favorisant le sommeil.
4. Hygiène du sommeil : adoptez de bonnes habitudes de sommeil, comme créer un environnement de sommeil calme, éviter les écrans avant de vous coucher et maintenir un horaire de sommeil régulier.

Autres liens sur le sujet

Voici quelques liens supplémentaires qui vous fournissent des informations complémentaires sur le thème des troubles du sommeil et de l’ostéopathie :
1. [Deutsche Gesellschaft für Osteopathische Medizin (DGOM) ] – Sur ce site Internet, vous trouverez des informations complètes sur l’ostéopathie et les ostéopathes qualifiés en Allemagne.
2. [Schlafstörungen – Informationen des Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung] – Ce site fournit des informations sur divers troubles du sommeil et leurs options de traitement.
3. [Entspannungstechniken der Techniker Krankenkasse]

Plan de Prévention : dispositif "Mon bilan Prévention"

Diagnostic et Prise en Charge | Thierry Payet

Nombre de vues sur l’article : 1

L’équilibre est essentiel à notre quotidien, et notre oreille interne, notamment les Cristaux de l’Oreille Interne, joue un rôle clé dans cette fonction. Cependant, il arrive parfois que de minuscules cristaux dans cette zone se déplacent, provoquant des vertiges.

Dans cet article, nous allons tout vous expliquer, mais sachez que le diagnostic et le traitement nécessitent l’expertise d’un professionnel de la santé.

I- Comment repérer la présence de cristaux dérivants dans les canaux de l’oreille ?

Pour maintenir notre équilibre, le cerveau s’appuie sur une combinaison d’informations provenant de nos yeux, de nos oreilles et des capteurs proprioceptifs situés dans nos pieds.

Lorsque ces signaux divergent ou se contredisent, le cerveau se trouve dans l’incapacité de les interpréter de manière cohérente. Cette situation peut entraîner des épisodes de vertiges ou d’étourdissements, potentiellement suivis de chutes.

Certains types de vertiges peuvent présenter un risque sérieux pour la santé, tandis que d’autres, tels que les VPPB, bien que désagréables, sont en général bénins, comme l’indique leur nom.

II- Quels sont les symptômes des cristaux d’oreille interne ?

Les vertiges attribuables à la présence de cristaux flottants dans les oreilles se manifestent par des symptômes caractéristiques, notamment :

  • Sensation de vertige intense plutôt que d’étourdissement, avec l’impression que la pièce tourne ou que la personne tourne sur elle-même.
  • Déclenchement du vertige lors de transitions de position, telles que se lever de couché ou passer de couché à assis, ainsi que lors de mouvements brusques de la tête.
  • Intensification progressive du vertige avant qu’il ne disparaisse.
  • Présence de nystagmus, un mouvement involontaire et saccadé des yeux.
  • Absence de douleur ou de perte auditive associée.
  • Répétition des crises sur plusieurs jours, plus fréquemment observées chez les femmes de plus de 50 ans.

Heureusement, le traitement des vertiges liés à la présence de cristaux flottants dans l’oreille interne est généralement simple et efficace. En l’absence de traitement, environ un tiers des patients constatent une résolution spontanée des symptômes après une semaine à dix jours.

III- Qu’est-ce qui provoque la migration des cristaux de l’oreille interne ?

Le vestibule de l’oreille interne est composé de trois canaux semi-circulaires remplis d’un liquide appelé endolymphe. Ces canaux sont revêtus de cristaux de carbonate de calcium, également connus sous le nom d’otoconies ou otolithes. Parfois, ces cristaux se détachent de la substance gélatineuse à laquelle ils sont normalement fixés, et commencent à se déplacer le long des canaux de l’oreille interne.

Bien que les raisons de cette migration demeurent parfois mystérieuses, il existe trois causes principales possibles. Le détachement des cristaux peut résulter d’un traumatisme antérieur, tel qu’un choc, une chute ou un traumatisme crânien. Dans d’autres cas, une inflammation ou une infection peut être à l’origine du problème, nécessitant éventuellement un traitement par des anti-inflammatoires ou des agents anti-infectieux.

Les anomalies ou les déformations du canal, ainsi que la présence de fistules péri-lymphatiques dans le vestibule de l’oreille interne, peuvent également être en cause. Le processus de vieillissement général semble aggraver la situation, en particulier avec l’apparition de la ménopause chez les femmes.

En cas de vertiges graves, il est essentiel de consulter un spécialiste. Seul un examen clinique approfondi peut identifier avec certitude la cause des vertiges liés à la migration des cristaux dans l’oreille interne, permettant ainsi de déterminer le traitement approprié.

IV- Comment détecter la présence de cristaux dans l’oreille interne ?

Pour diagnostiquer la présence de cristaux dans l’oreille interne, le médecin effectue une série de tests pour évaluer si les vertiges sont liés à ces cristaux tout en excluant d’autres causes possibles.

Cela comprend un examen physique évaluant l’équilibre, la mobilité des yeux, et la présence de symptômes associés aux cristaux. Des tests audiométriques mesurent l’audition, comprenant une audiométrie tonale et vocale. Les tests vestibulaires évaluent le système vestibulaire, incluant l’épreuve calorique et la rotation. Des images médicales telles que la tomodensitométrie (CT scan) ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont utilisées pour localiser les cristaux.

Un diagnostic précis permet d’instaurer un traitement adapté pour atténuer les symptômes tels que vertiges, étourdissements, et déséquilibre. Il est essentiel de consulter rapidement un professionnel de santé, de préférence votre médecin traitant, pour une prise en charge appropriée en cas de suspicion de cristaux dans l’oreille interne.


Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile.

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.