Cours d'exercices cliniques à EGOC Traralgon

Cours d’exercices cliniques à EGOC Traralgon – East Gippsland Osteopathic Clinic | Thierry Payet

Cours d'exercices cliniques à EGOC Traralgon

Cours d’exercices cliniques à EGOC Traralgon

EGOC est ravi d’ajouter à ses services à Traralgon avec l’inclusion de cours d’exercices cliniques dispensés par le Dr Michelle Derrick.

Ce cours est une combinaison d’exercices de force, de mobilité et de pilates sur tapis avec une variété d’équipements fournis. Ce sera la première série de cours proposés, avec d’autres en préparation !

Ces cours en petits groupes auront un maximum de 4 personnes par classe, donc si vous et un groupe de vos amis souhaitez passer du temps ensemble et travailler sur votre santé, veuillez nous contacter. Nous proposons également des cours particuliers.

Studio d'exercices cliniques à la clinique ostéopathique traralgon east gippsland

Quels sont les avantages des cours d’exercices cliniques ?

  • Des exercices adaptés à vos besoins
  • Capacité accrue à effectuer vos activités quotidiennes
  • Améliorer la résistance du noyau et l’intégrité des tissus
  • Augmenter la mobilité articulaire

Quand les cours d’exercices cliniques ont-ils lieu ?

Actuellement, nous organisons des cours :

  • Lundi : 17h30-18h30
  • Mercredi : 12h-13h

Nous cherchons à ouvrir plus de fois dans un proche avenir, donc si vous êtes intéressé et avez un moment précis en tête, veuillez en informer votre ostéopathe ou l’un de nos sympathiques réceptionnistes !

Quel est le coût?

Le coût par classe individuelle est de 25 $ par patient.

Nous offrons également un ensemble de lève-tôt de 6 cours pour 130 $ pour les patients qui paient d’avance pour les six semaines.

Qu’en est-il des cours de spécialité?

Nous nous efforçons de vous proposer une gamme de cours adaptés à tous les besoins et de vous mettre sur la voie d’une meilleure santé. Cela inclut la possibilité future de cours Mums & Bubs, de cours de grossesse et de nombreuses autres options sur mesure. Si vous êtes intéressé par l’un de ces éléments ou si vous avez d’autres demandes spécifiques, faites-le nous savoir !

Si vous avez des questions ou souhaitez enregistrer votre intérêt pour rejoindre nos cours d’exercices cliniques avec le Dr Michelle Derrick, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail à info@egosteo.com.au, ou appelez-nous au (03) 5144 7750.

Cours de yoga : maintenant disponible en solde !

Maintenant disponible en solde ! – Clinique Ostéopathique East Gippsland | Thierry Payet

Cours de yoga : maintenant disponible en solde !

Cours de yoga : maintenant disponible en solde !

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous proposons désormais des cours de Yoga à Sale !

Chell Harris enseigne le yoga depuis deux décennies et aime trouver des moyens simples pour que les gens vivent mieux et améliorent leur bien-être. Sa captivation pour le mouvement du corps humain l’a dirigée vers le yoga, la méditation, la somatique Hanna, la kinésiologie et le massage yoga thaïlandais.

Elle a été témoin des avantages de déplacer le corps pour le ramener à l’équilibre, d’améliorer les schémas respiratoires et de calmer les systèmes nerveux qui fonctionnent à plein régime. Chell croit que le mouvement est un médicament et intègre maintenant l’ostéopathie dans ses compétences pour aider davantage les gens à retrouver leurs performances optimales.

Qu’est-ce que le Yoga ?

Le yoga est un vaste ensemble de principes issus des traditions védiques de l’Inde et de l’Himalaya vieilles de plus de 2500 ans. Le yoga reconnaît que les humains sont multidimensionnels, avec un accent particulier sur l’esprit. Le yoga se concentre sur la connexion entre l’esprit, le corps et la respiration – et ces cours utiliseront diverses techniques de respiration et de mouvement du corps pour atteindre l’immobilité dans l’esprit.

Quand auront lieu les cours ?

Les cours auront lieu à notre Sale Clinic les lundis soirs de 18h30 à 19h30, à partir du lundi 22 août prochain. Les cours dureront 4 semaines, jusqu’au 12 septembre.

Combien coûtent les cours ?

Cet investissement dans votre bien-être ne vous coûtera que 80 $ pour les 4 semaines.

Comment puis-je m’inscrire ?

Si vous avez des questions ou souhaitez rejoindre nos cours de yoga, veuillez nous contacter par e-mail à info@egosteo.com.au, ou appelez-nous au (03) 5144 7750.

References
Yoga Australia. (n.d.). What is Yoga? Retrieved 17 August from https://www.yogaaustralia.org.au/what-is-yoga/

thyroïde grossesse

Perturbateurs endocriniens et grossesse : Quels risques ? | Thierry Payet

Pendant la grossesse, la thyroïde joue un rôle essentiel dans le développement du fœtus. L’exposition à certains perturbateurs endocriniens peut cependant affecter le bon fonctionnement de cette glande. Mais de quelle façon ? Des travaux menés sur des femmes enceintes viennent de mettre à jour un lien entre l’exposition à trois polluants chimiques et des taux anormaux d’hormones thyroïdiennes. Santé sur le net fait le point sur les perturbateurs endocriniens et la grossesse.

thyroïde grossesse

La thyroïde : une petite glande au grand rôle

Glande de petite taille située à la base du cou, la thyroïde a en charge la production de deux hormones appelées triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4). Une autre hormone, la thyréostimuline (ou TSH), elle-même produite par l’hypophyse dans le cerveau, contrôle leur sécrétion. Pendant la grossesse, ces hormones thyroïdiennes jouent un rôle essentiel dans le bon développement du fœtus.

À savoir ! Un dysfonctionnement thyroïdien chez la femme enceinte est susceptible d’avoir des conséquences importantes sur la santé de l’enfant.

L’exposition à certains polluants chimiques comme les perturbateurs endocriniens peut cependant affecter le bon fonctionnement de la glande thyroïde. Mais de quelle façon? C’est ce qu’ont cherché à savoir plusieurs équipes de scientifiques internationaux coordonnées par des chercheurs français de l’Inserm, du CNRS et de l’Université Grenoble Alpes. L’objectif de ces travaux ? Etudier l’impact de l’exposition à des polluants chimiques sur les concentrations en hormones thyroïdiennes chez la femme enceinte.

À savoir ! Un perturbateur endocrinien est une substance chimique responsable d’un trouble du fonctionnement des glandes endocrines (lieu de production des hormones). Les perturbateurs endocriniens peuvent agir à différents niveaux en empêchant une hormone de se fixer sur son organe cible ou en perturbant sa production ou sa régulation. C’est donc leur capacité à perturber le système hormonal qui rend ces substances dangereuses pour la santé

Perturbateurs endocriniens et grossesse : un impact négatif sur la fonction thyroïdienne

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont procédé par étapes :

  1. Identification de plusieurs polluants chimiques susceptibles d’affecter la fonction thyroïdienne grâce à l’utilisation d’une base de données recensant des résultats de tests toxicologiques in vitro.
  2. Analyse des échantillons biologiques de plus de 400 femmes enceintes.
  3. Etude du lien potentiel entre la présence des polluants chimiques dans les urines et les concentrations sanguines en hormones thyroïdiennes.

S’agissant des polluants chimiques, plusieurs d’entre eux ont été repérés dans la plupart des échantillons d’urine recueillis. Ils appartiennent à la famille des phénols, des parabènes et des phtalates. Cette présence signe l’exposition des femmes enceintes à ces trois polluants chimiques.

Les résultats de cette étude démontrent par ailleurs l’impact négatif de ces polluants chimiques sur la fonction thyroïdienne pendant la grossesse :

  • Diminution des concentrations de T3 dans le cas d’une exposition au propyl-parabène (un composé utilisé comme conservateur dans l’industrie pharmaceutique, cosmétique et agroalimentaire).
  • Augmentation des concentrations de T4 dans le cas d’une exposition au butyl-benzyl phtalate (utilisé dans les plastiques de type PVC).
  • Diminution de la concentration en TSH avec le bisphénol A (utilisé dans la fabrication de plastiques).

Prochainement publiés dans la revue Perspectives de la santé environnementaleles résultats de ces travaux attirent l’attention sur la présence de ces perturbateurs endocriniens chez une majorité des femmes enceintes de la cohorte et soulignent les effets délétères de l’exposition à certains polluants chimiques sur leur fonction thyroïdienne. Pour l’une des chercheuses de l’équipe, ces polluants chimiques pourraient en effet affecter les mécanismes de production et dégradation des hormones thyroïdiennes. Le risque étant d’empêcher l’incorporation de l’iode (indispensable à la fabrication des hormones thyroïdiennes) dans les cellules thyroïdiennes.

Prochaine étape pour les chercheurs ? Identifier l’impact de ces altérations de la fonction thyroïdienne sur le développement neurologique et la croissance des enfants à naître.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources

-Des molécules couramment utilisées pourraient perturber la fonction thyroïdienne de la femme enceinte. presse.inserm.fr. Consulté le 17 novembre 2022.
Homme avec une fatigue mentale

Fatigue mentale découverte d’un mécanisme cérébral en cause | Thierry Payet

D’où vient la fatigue mentale, un symptôme décrit par un nombre croissant de Français depuis la crise sanitaire ? Pour la première fois, des chercheurs français ont mis en évidence un mécanisme capable d’expliquer le développement de la fatigue mentale, l’accumulation d’un neurotransmetteur, le glutamate, dans une région spécifique du cerveau. Explications.

Homme avec une fatigue mentale

Qu’est-ce que la fatigue mentale ?

La fatigue mentale est à distinguer de la fatigue physique, associée par exemple à une infection grippale ou à une pathologie chronique, comme la fibromyalgie. La fatigue mentale, encore appelée la fatigue nerveuse, la fatigue intellectuelle ou la fatigue psychique. Elle désigne un sentiment d’épuisement général, de fatigue intense et un état de somnolence persistant, y compris au cours de la journée.

Plusieurs conditions peuvent amener à un état de fatigue mentale. Le le stress, le surmenage ou des conditions de vie perturbées en sont les principaux facteurs. Cette fatigue se développe souvent sur plusieurs semaines ou mois. Elle nécessite d’être repérée et prise en charge, pour ne pas conduire à :

  • Une fatigue chronique ;
  • Un burn-out ;
  • Une dépression.

Fatigue mentale et cerveau

En pratique, la fatigue mentale se traduit par un sentiment de saturation. On se sent en incapacité à réfléchir et de prendre des décisions. Comment expliquer sur le plan physiologique le développement de la fatigue mentale ? Des chercheurs français de l’Institut du Cerveau travaillent depuis plusieurs années sur les mécanismes biologiques à l’origine de la fatigue nerveuse. Dès 2016, ils avaient mis en évidence que la fatigue mentale était liée à une baisse d’activité du cortex préfrontal latéral gauche au cours de la journée.

Récemment, ces chercheurs ont publié de nouveaux résultats qui aident à mieux comprendre la fatigue mentale. Leurs travaux ont consisté à utiliser une technique d’imagerie par spectroscopie par résonance magnétique, capable de quantifier différentes substances dans le cerveau. Ils ont alors analysé la quantité de différentes substances dans le cerveau, et plus particulièrement dans le cortex préfrontal latéral gauche, de personnes soumises à deux types de stimulation :

  • Des tâches avec un haut degré d’attention et de concentration, propices à entraîner de la fatigue nerveuse ;
  • Des tâches simples, peu mobilisatrices des fonctions cognitives.

Une accumulation de glutamate dans le cortex préfrontal latéral gauche

L’analyse des données obtenues a révélé que le glutamate, un neurotransmetteur de type excitateur, s’accumulait dans le cortex préfrontal latéral gauche uniquement chez les personnes soumises à des tâches complexes, nécessitant une grande attention. En temps normal, le glutamate libéré au niveau cérébral est éliminé par un mécanisme de régulation physiologique. Si le glutamate s’accumule anormalement entre les neurones, il bloque l’activation normale des neurones et donc le bon fonctionnement de la région cérébrale.

Ainsi, la répétition de tâches complexes au cours de la journée conduit à une accumulation de glutamate dans cette région du cerveau, qui, incapable d’éliminer le surplus du neurotransmetteur excitateur, finit par se bloquer. Le cerveau est alors incapable d’accepter de nouvelles tâches à effectuer, c’est la fatigue mentale. Des résultats similaires ont été observés chez des sportifs de haut-niveau soumis à un surentraînement, preuve que la saturation cérébrale n’est pas uniquement liée à des tâches intellectuelles. La surstimulation cérébrale impliquerait l’accumulation du glutamate, et le blocage des régions cérébrales surstimulées. La mise en évidence pour la première fois de ce mécanisme pourrait expliquer l’impulsivité des sujets surmenés et le développement de pathologies comme le burn-out.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

How Long Will It Take for Me to Get Better? Healing Times Explained

Combien de temps me faudra-t-il pour aller mieux ? Les temps de guérison expliqués – East Gippsland Osteopathic Clinic | Thierry Payet

L’une des questions les plus fréquemment posées par nos patients est “Combien de temps cela prendra-t-il jusqu’à ce que ça aille mieux?” et la réponse est que les temps de guérison varient considérablement selon le type de blessure, les structures qui ont été endommagées, le temps qui s’est écoulé depuis le début de la blessure ainsi que votre âge, votre état de santé général et d’autres facteurs liés au mode de vie.

Souvent, nous constatons que plus vous avez eu une blessure longtemps, plus il faut de temps pour qu’elle se résorbe complètement, c’est parce qu’il y a généralement quelque chose qui empêche la guérison, par exemple – une nouvelle blessure ou des déséquilibres musculaires et une mauvaise posture, ce qui signifie que le reste de votre corps a essayé de le compenser d’une manière ou d’une autre.

Les ostéopathes traitent tout le corps et pas seulement le site de la blessure, nous essaierons donc de nous assurer que la blessure ne se reproduira pas et qu’elle ne se transformera pas en d’autres problèmes en conséquence.

Dans le cas de blessures aiguës, les temps de guérison des différents tissus (muscle, os, tendon, ligament, etc.) sont expliqués en plusieurs étapes, chaque phase se déroulant sur une durée différente.

1 – Hémostase (Des secondes à des heures)

C’est la première étape qui se produit immédiatement après la blessure. Les vaisseaux sanguins sont endommagés lorsque les tissus sont blessés et que des fluides tels que le sang et le plasma pénètrent dans le site de la plaie. Des caillots sanguins se forment pour prévenir d’autres saignements autour de la blessure et des signaux vont au cerveau pour stimuler l’envoi de cellules inflammatoires dans la région.

2 – Inflammation (Heures à Jours)

Les cellules inflammatoires arrivent au site de la blessure et commencent à agir sur les tissus endommagés et le sang coagulé. Ce processus commence à se décomposer et à éliminer tout tissu endommagé, à nettoyer la zone et à protéger contre d’autres blessures. Cette étape est ce qui rend la blessure agrandie, rouge ou enflée et peut être douloureuse pour bouger les articulations.

3 – Réparation (jours à semaines)

Les cellules s’accumulent autour du site de la blessure et commencent à produire du collagène, qui est un type de protéine. Ces protéines sont les éléments constitutifs de la croissance de nouveaux tissus. Au cours de la phase de réparation, le collagène est disposé de manière aléatoire et désorganisée, ce qui signifie qu’il n’a pas beaucoup d’intégrité structurelle et qu’il est plus faible que lorsque le tissu est complètement guéri et peut encore être endommagé ou blessé à nouveau facilement.

4 – Remodelage (semaines à mois à années)

Au cours de la phase de remodelage, les fibres de collagène commencent à s’aligner et à se contracter, permettant au tissu précédemment endommagé de devenir plus stable et d’établir plus de force. Cela peut prendre plus de 12 mois selon le type de blessure, car votre corps continue de se réparer et de se renforcer même après que la blessure ait l’air et se sente mieux.

Le tableau ci-dessous donne une idée du temps que chaque type de blessure peut prendre pour guérir complètement, notez que les os prennent généralement moins de temps à guérir que les blessures aux tendons ou aux ligaments !

N’oubliez pas que ce n’est pas parce que vous ne souffrez plus que votre corps est complètement guéri !

Il est important de suivre votre plan de traitement pour assurer la récupération la plus rapide possible et pour éviter une nouvelle blessure ou une compensation dans d’autres parties du corps.

Nos ostéopathes et physiothérapeutes sont formés pour diagnostiquer avec précision le problème et décider quels tissus sont blessés, élaborer un plan individuel pour vous qui facilitera la récupération et aidera votre corps à guérir.

Consultez le blog PEACE & LOVE du Dr Mitchell Evans pour en savoir plus sur la façon de gérer votre blessure aiguë ➞

References
Elnaggar, S. (2020). What You Need To Know About Tissue Healing. [P]REHAB. https://theprehabguys.com/tissue-healing-timelines/
Stroncek, J. D., & Reichert, W. M. (2008). Overview of Wound Healing in Different Tissue Types. In W. M. Reichert (Ed.), Indwelling Neural Implants: Strategies for Contending with the In Vivo Environment. Taylor & Francis. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK3938/
Wallace, H. A., Basehore, B. M., & Zito, P. M. (2021). Wound Healing Phases. StatPearls. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK470443/ 
Array

Une étude RCT montre une corrélation entre l’articulation temporo-mandibulaire et la posture orthostatique | Thierry Payet

Une étude récente a examiné l’effet du traitement de manipulation ostéopathique (OMT) sur l’articulation temporo-mandibulaire sur la posture orthostatique et a trouvé une relation statistique. Si vous êtes intéressé par les données exactes : Méthodes : L’étalon-or, une étude randomisée, contrôlée et en double aveugle, a été choisi comme modèle d’étude. Le facteur d’ajustement postural a été mesuré à l’aide d’une cale molaire (MS). Vingt personnes diagnostiquées avec une maladie de l’articulation temporo-mandibulaire […]

Grossesse & Ostéopathie

Grossesse et ostéopathie – Clinique d’ostéopathie East Gippsland | Thierry Payet

Grossesse & Ostéopathie

Grossesse & Ostéopathie

Récemment, deux de nos ostéopathes, le Dr Steph Rohde et le Dr Michelle Derrick, ont participé à une journée de développement professionnel en petit groupe sur le thème de l’ostéopathie et de la grossesse. Ils ont appris comment l’ostéopathie peut aider à toutes les étapes de la grossesse et ont appris quelques techniques qui peuvent être utilisées pour aider et soutenir les femmes tout au long de la grossesse.

La grossesse est un voyage extraordinaire qui montre vraiment les capacités physiques, mentales et émotionnelles du corps de la femme alors qu’elles soutiennent la croissance d’un autre petit être humain. Cela devrait être un moment où une femme rayonne et où l’amour s’épanouit. Grâce au traitement et à la gestion ostéopathiques, nous voulons soutenir ce voyage pour qu’il soit aussi sûr et confortable que possible.

Comment l’ostéopathie peut-elle aider pendant la grossesse ?

L’ostéopathie peut accompagner les femmes tout au long de leur parcours, depuis avant la conception, tout au long de chacun des différents trimestres et se poursuit jusqu’à la récupération de leur santé et de leur fonction musculo-squelettique. Il peut également aider à soutenir le corps à travers les changements biomécaniques associés à la grossesse et à la naissance via un traitement pratique, une éducation et des exercices.

Quels ostéopathes peuvent traiter la grossesse environnante ?

Les ostéopathes peuvent aider et traiter une gamme de facteurs liés au parcours de grossesse, notamment :

  • Douleurs lombaires et pelviennes
  • Préparation avant la naissance
  • Positionnement fœtal optimal
  • Équilibre pelvien
  • Problèmes posturaux, en particulier pendant la grossesse et l’alimentation
  • Maux de tête
  • Sciatique
  • Douleur au talon et au pied
  • Syndrome du canal carpien
  • Soins postnatals et rétablissement
  • Douleur au genou
  • Mastite
  • Soins du plancher pelvien
  • De plus, toute plainte musculo-squelettique générale

Avec qui travaillons-nous ?

Nous pouvons également travailler en collaboration avec :

  • GPS
  • Infirmière en santé maternelle et infantile
  • Physiothérapeutes du plancher pelvien
  • Praticiens en médecine chinoise
  • Herboristes
  • Spécialistes FIV

…et de nombreux autres professionnels de la santé pour vous aider à prendre soin de chaque aspect de votre santé tout au long de ce parcours.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont l’ostéopathie peut vous aider, parlez à l’un de nos ostéopathes en prenant rendez-vous dès aujourd’hui.

Sinon, si vous avez des questions, veuillez appeler notre sympathique équipe de réception pour obtenir de l’aide.

Novembre mois sans tabac

Se lancer dans le sevrage tabagique | Thierry Payet

Depuis la première édition de l’opération « mois sans tabac » en novembre 2016, plus d’un million de Français ont tenté l’expérience et ont débuté un sevrage tabagique à cette occasion. Une opération de santé publique majeure qui permet chaque année à des fumeuses et des fumeurs d’arrêter le tabac provisoirement … ou définitivement !

Novembre mois sans tabac

Le tabac, première cause évitable de mortalité

En France, le tabac est encore et toujours la première cause évitable de décèspuisque le tabac est un facteur de risque de nombreuses maladies chroniques, telles que :

  • Les cancers, un cancer sur trois est lié au tabac, et pas seulement le cancer du poumon ;
  • Les maladies et accidents cardiovasculaires ;
  • La BPCO (BronchoPneumopathie Chronique Obstructive), dont 80 % des cas sont directement liés au tabagisme ;
  • L’aggravation de nombreuses pathologies, comme le diabète, des maladies digestives, des infections ORL ou encore des problèmes oculaires (cataracte ou DMLA).

L’arrêt du tabac ou sevrage tabagique est donc un enjeu majeur de santé publique. L’opération se déroule tous les mois de novembre et propose tout au long du mois au grand public de s’informer sur le tabac et ses dangers, mais aussi et surtout aux fumeuses et aux fumeurs d’arrêter de fumer.

Novembre le « Mois sans tabac », un mois pour se lancer dans le sevrage tabagique

L’objectif de l’opération est de convaincre le plus grand nombre de fumeurs de s’arrêter de fumer, au moins pendant le mois de l’opération, voire définitivement. En 2021, 110 000 Français avaient participé à l’opération. A la date du 7 novembre 2022, le score est largement dépassé, avec déjà plus de 150 000 inscrits. L’intérêt est de ne pas se lancer seul, mais de profiter d’un élan collectif national suscité par l’opération et de l’accompagnement personnalisé de tabacologues.

Cet accompagnement se matérialise par la remise d’un kit complet d’aide au sevrage tabagiqueque le fumeur peut retirer gratuitement dans l’une des nombreuses pharmacies partenaires sur le territoire. Après un premier entretien avec un professionnel tabacologue, le fumeur trouve dans le kit :

  • Le livret « Programme 40 jours » qui propose des conseils et défis quotidiens pour préparer son arrêt pendant 10 jours et maintenir son arrêt pendant 30 jours ;
  • La « roue des économies » qui permet de simuler les économies réalisées lors de l’arrêt du tabac ;
  • Un dépliant « Outils » qui présente l’interface Tabac info service ;
  • Le dépliant « Professionnels de santé », qui informe sur les possibilités d’accompagnement par les différents professionnels.

Cinq fois plus de chances d’arrêter définitivement de fumer

Parallèlement, le fumeur est invité à se faire accompagner pendant et après le mois de l’opération par un tabacologue. Le site internet Tabac-info-service dispose également d’un onglet questions/réponses et une application d’e-coaching. Des professionnels sont disponibles au 39 89 pour une aide et un soutien à distance. L’accompagnement au sevrage tabagique constitue une chance supplémentaire de réussir à arrêter de fumer.

Des substituts nicotiniques sont proposés en fonction du profil du fumeur et de ses habitudes. Ces substituts peuvent être prescrits par différents professionnels de santé (médecins, sage-femmes, kinésithérapeutes, infirmiers) et pris en charge par l’Assurance Maladie. L’accompagnement et le suivi régulier par un tabacologue permettent aussi de gérer la dépendance comportementale et psychologique au tabac, parfois plus difficile à gérer que la dépendance physique à la nicotine. L’opération propose d’arrêter de fumer pendant 30 jourspériode au bout de laquelle les symptômes du manque s’estompent. Et cette durée d’arrêt multiplie par cinq les chances de parvenir à un arrêt définitif. Il ne reste donc plus qu’à s’inscrire !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

sensibilisation sur le cancer du poumon

Novembre, mois de sensibilisation sur le cancer du poumon | Thierry Payet

Près de 50 000 nouveaux cas de cancer du poumon sont diagnostiqués chaque année en France. Un cancer encore marqué par une mortalité élevée, avec plus de 30 000 décès rien que pour l’année 2018. En miroir de l’opération « Mois sans Tabac », une opération « Novembre Perle » est lancée pour le mois de novembre. Son objectif est de sensibiliser le plus grand nombre, grand public et professionnels, sur cet enjeu majeur de santé publique. Focus sur la sensibilisation sur le cancer du poumon.

sensibilisation sur le cancer du poumon

Un cancer fréquent, avec une mortalité élevée

Le cancer du poumon représente actuellement la première cause de décès par cancer chez l’homme et la seconde chez la femme. La prévention et la sensibilisation sur les enjeux liés à ce cancer sont donc fondamentaux pour la santé publique en France. Alors que l’opération « Mois sans tabac » connaît un franc succès depuis son lancement en France en 2016, peu nombreux sont ceux qui connaissent l’opération « Novembre perle », le mois de sensibilisation sur le cancer du poumon.

Pourtant, différentes initiatives s’articulent autour de ce mois, consacré à l’un des cancers les plus mortels en France. Le premier objectif des acteurs est de sensibiliser le grand public pour améliorer le dépistage. Actuellement, plus des deux tiers des patients sont diagnostiqués au stade métastatique, et donc avec un pronostic plus défavorable que pour un patient diagnostiqué à un stade précoce. Améliorer le dépistage repose sur deux axes complémentaires :

  • Informer la population sur les premiers signes d’alerte (toux sèche persistante sans cause identifiée, fièvre inexpliquée, crachats sanglants, troubles respiratoires, enrouement persistant, douleurs thoraciques permanentes, douleurs osseuses) qui doivent amener à consulter un médecin ;
  • Dépister les personnes à risque, en particulier les fumeurs.

Le cancer du poumon n’est pas réservé aux fumeurs

Mais contrairement aux idées reçues, le cancer du poumon n’est pas une maladie réservée exclusivement aux fumeurs. Selon les chiffres, entre 15 et 20 % des cas surviennent chez des personnes n’ayant jamais fumé. Si le tabac représente le principal facteur de risque, le dépistage doit avoir lieu à une large échelle. Récemment, un nouveau collectif, constitué d’acteurs de la prise en charge du cancer du poumon, a été créé :  « Ensemble nous poumons ». Son objectif est d’informer et de sensibiliser le grand public sur le cancer du poumon.

La lutte contre le cancer du poumon est indissociable de la lutte contre le tabagisme. L’opération « Novembre Perle » a d’ailleurs lieu le même mois que l’opération « Mois sans tabac » destinée à inciter le plus grand nombre de fumeurs à arrêter le tabac. Pour prévenir le cancer du poumon, il est essentiel :

  • De prévenir le tabagisme chez les jeunes ;
  • D’aider et d’accompagner le maximum de fumeurs à arrêter de fumer. Les aides au sevrage tabagique se sont beaucoup développées ces dernières années, facilitant l’accès aux substituts nicotiniques et à un accompagnement personnalisé par des tabacologues.

Sensibilisation sur le cancer du poumon : un patient mieux accompagné, avec un parcours de soin coordonné

Au-delà de la prévention, la lutte contre le cancer du poumon passe aussi par des progrès diagnostiques et thérapeutiques. Parallèlement aux chimiothérapies anticancéreuses, se développent depuis plusieurs années des immunothérapies et des thérapies cibléesplus efficaces et avec moins d’effets secondaires pour les patients. Il est capital que ces nouvelles thérapies soient accessibles à tous les patients diagnostiqués.

L’accompagnement du patient, au travers d’un parcours de soin coordonné et adapté, est un autre aspect primordial pour améliorer le pronostic du cancer du poumon et la qualité de vie des patients. Des programmes spécifiques sont développés dans certains établissements de santé et pourraient être progressivement ouverts à tous les patients français. Des solutions de suivi à distance grâce aux nouvelles technologies ou encore le soutien des associations de patients jouent également un rôle clé dans la vie quotidienne des patients et de leurs proches.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

campagne de vaccination contre la grippe

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe | Thierry Payet

Selon les autorités de santé publique, la grippe saisonnière serait responsable chaque année en moyenne de 9 000 décès supplémentaires. Pour mieux protéger les plus fragiles face à cette infection, une campagne de vaccination est organisée chaque année entre l’automne et l’hiver. Et cette année, le rappel contre la Covid-19 peut être effectué au même moment. Explications sur le lancement de la campagne de vaccination de la grippe.

campagne de vaccination contre la grippe

Grippe saisonnière et campagne de vaccination

La grippe saisonnière occasionne chaque année plusieurs milliers de décès en France, en particulier chez les personnes âgées. Selon les autorités de santé publique, une couverture vaccinale de 75 % chez les personnes de plus de 65 ans pourrait permettre de sauver la vie de 3 000 personnes chaque année, soit un tiers de la surmortalité annuelle estimée pour cette infection virale.

Ce 18 octobre 2022, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été officiellement lancée pour l’automne et l’hiver 2022-2023. L’occasion de rappeler la nécessité de se faire vacciner pour les plus fragiles, en particulier les personnes fragiles et les femmes enceintes, mais aussi pour les professionnels de santé. Après la pandémie de la Covid-19, les professionnels de la vaccination ressentent une certaine lassitude de la population, qui hésite à se faire vacciner encore une fois.

Une campagne de vaccination en deux étapes

Jusqu’au 15 novembre, seuls les publics prioritaires pourront retirer leur vaccin en pharmaciegrâce au courrier qu’ils ont reçu de l’Assurance Maladie :

  • Les personnes âgées d’au moins 65 ans ;
  • Les adultes et les enfants atteints de maladies chroniques (insuffisance respiratoire ou cardiaque, diabète, insuffisance rénale, asthme, BPCO, …) ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes obèses avec un IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieur à 40 ;
  • Les proches de nourrissons de moins de 6 mois à risque de forme grave de grippe ;
  • L’entourage des patients immunodéprimées.

Les professionnels de santé sont également appelés à se faire vacciner durant cette première étape.

Puis à partir du 15 novembre, toutes celles et tous ceux qui le souhaitent pourront se procurer un vaccin contre la grippe saisonnière en pharmacie. Pour inciter le plus grand nombre à se faire vacciner, une campagne de communication est diffusée du 23 octobre au 20 novembre.

Se vacciner en même temps contre la grippe et la Covid-19

Autre point important de cette campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, la possibilité de se faire vacciner en même temps contre la Covid-19. Même s’il n’existe pas de vaccin combinant la grippe saisonnière et la Covid-19, il est possible d’être vacciné contre les deux infections le même jour par le même professionnel de santé. Aucun délai n’est recommandé entre les deux vaccinations, qu’il s’agisse d’une primovaccination ou du rappel contre la Covid-19.

En pratique, la vaccination contre la grippe saisonnière et la Covid-19 est possible dans tous les lieux de vaccination contre la Covid-19. Il suffit simplement de se procurer le vaccin contre la grippe saisonnière en pharmacie avant de se rendre au rendez-vous de vaccination contre la Covid-19. Avec cette co-vaccination, il est possible de se protéger simultanément contre deux maladies qui pourraient se propager parallèlement ou en décalage cet hiver. Pour un hiver plus serein !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Vaccination contre la grippe saisonnière : la campagne démarre le 18 octobre ! . service-public.fr. Consulté le 20 octobre 2022.
– La vaccination contre la grippe saisonnière. ameli.fr. Consulté le 20 octobre 2022.