Rectocolite hémorragique

Rectocolite hémorragique, un nouveau traitement prometteur ? | Thierry Payet

La rectocolite hémorragique appartient, avec la maladie de Crohn, aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Cette pathologie est particulièrement invalidante et nuit profondément à la qualité de vie des patients, parfois touchés dès l’adolescence. Lors du 19ème congrès de la European Crohn’s and Colitis Organisation (ECCO), qui s’est tenu à Stockholm du 21 au 24 février 2024, des résultats prometteurs ont été présentés sur un candidat médicament, l’obefazimod. Explications.

Rectocolite hémorragique

Quels sont les traitements actuels de la rectocolite hémorragique ?

Actuellement aucun traitement ne permet de guérir définitivement les maladies inflammatoires chroniques (MICI), comme la la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Différents médicaments sont utilisés pour traiter les poussées de la maladie (phases symptomatiques) et prévenir les nouvelles poussées. Parmi ces traitements, figurent :

  • Les dérivés de l’acide aminosalicylique ou aminosalicylés ;
  • Les corticoïdes ;
  • L’azathioprine ;
  • Des biothérapies.

Les biothérapies sont les traitements les plus récents. Il s’agit d’anticorps spécifiquement développés pour agir sur les réactions immunitaires et inflammatoires, afin de réduire l’inflammation chronique liée à la maladie. Les anticorps disponibles à ce jour sont :

  • L’infliximab ;
  • L’adalimumab ;
  • Le golimumab ;
  • Le védolizumab ;
  • L’ustékinumab ;
  • Le tofacitinib.

Pour certains patients, un traitement chirurgical est également nécessaire.

Un nouveau candidat médicament

Les mécanismes à l’origine de la rectocolite hémorragique restent encore mal compris, même si les scientifiques avancent plusieurs facteurs :

  • Une prédisposition génétique ;
  • Un déséquilibre entre le système immunitaire intestinal et le microbiote intestinal ;
  • L’exposition à des facteurs environnementaux.

Pour développer de nouveaux traitements contre la maladie, les chercheurs tentent de cibler les réactions immunitaires et inflammatoires. Parmi les candidats médicaments les plus prometteurs, figure l’obéfazimod. Des résultats intéressants ont été présentés récemment dans le traitement de la rectocolite hémorragique modérément à sévèrement active. L’obefazimod est un médicament administré quotidiennement par voie oraleobjet de plusieurs essais cliniques menés chez l’homme depuis 2022, dans la rectocolite hémorragique et bientôt dans la maladie de .

Une efficacité et une tolérance prometteuses dans les essais cliniques

Les derniers essais cliniques menés sur ce médicament se révèlent très prometteurs. L’obefazimod possède un mécanisme d’action unique (amélioration de l’expression d’un petit ARN, le microARN-124) et exerce une activité antiinflammatoirequi permet de stabiliser la réponse immunitaire chez les patients atteints de rectocolite hémorragique modérée à sévère. L’un des essais conclut à l’efficacité et à une bonne tolérance du médicament après 8 semaines de traitement. La poursuite de ce traitement a permis de montrer une persistance de l’efficacité et de l’innocuité après 48 et 96 semaines de traitement.

Une réduction de la dose administrée (de 50 à 25 mg par jour) a ensuite été évaluée sur un groupe de patients. A nouveau, les données se révèlent prometteuses concernant l’efficacité et la tolérance de ce candidat médicament. Fort de ces résultats, le laboratoire pharmaceutique devrait poursuivre le développement de l’obefazimod, qui pourrait prochainement devenir un nouveau traitement de la rectocolite hémorragique. Un espoir pour les quelques 200  patients vivant en France avec une maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Efficacité et sécurité de l’obéfazimod chez les patients atteints de RCH aux semaines 48 et 96 d’une étude d’entretien ouverte parmi les répondeurs cliniques à la semaine 8 de l’essai d’induction de phase 2b. 19ème Congrès d’ECCO – Stockholm.cm.ecco-ibd.eu. Consulté le 19 février 2024.
– Efficacité de l’obéfazimod administré par voie orale une fois par jour chez les patients atteints de RCH active modérée à sévère aux semaines 8, 48 et 96, ventilée par dose de traitement d’induction. cm.ecco-ibd.eu. Consulté le 19 février 2024.
– L’obefazimod et ses métabolites actifs ABX-464-N-Glu agissent en stabilisant l’interaction protéine-protéine entre les partenaires clés de la biogenèse de l’ARN, CBC et ARS2. cm.ecco-ibd.eu. Consulté le 19 février 2024.
– Efficacité et sécurité de la diminution de la dose de 50 mg à 25 mg d’obéfazimod par voie orale, une fois par jour, pendant la troisième et la cinquième année de traitement d’entretien en ouvert chez les patients atteints de colite ulcéreuse (CU) active modérément à sévèrement : une analyse intermédiaire . cm.ecco-ibd.eu. Consulté le 19 février 2024.
– Rectocolite hémorragique. www.ameli.fr. Consulté le 19 février 2024.
header-cicatrices-acnés-soins-naturels

Solutions et soins naturels pour réduire les cicatrices d’acné | Thierry Payet

Les différentes marques et cicatrices d’acné peuvent avoir un impact significatif sur la texture et l’apparence de la peau. Elles sont principalement causées par une réaction inflammatoire qui détériore les éléments épidermiques comme le collagène et l’élastine. Voici les solutions et soins naturels pour réduire les cicatrices d’acné.

header-cicatrices-acnés-soins-naturels

Les différents types de cicatrices liées à d’acné

Parmi celles-ci, on peut retrouver :

  • les cicatrices atrophiques qui forment des creux dans le visage par l’absence plus ou moins marquée de derme.
  • les cicatrices hypertrophiques causées par une surproduction collagène en réponse à une inflammation. Elles ont un aspect boursouflé et rougeâtre.
  • les cicatrices chéloïdes ont le même aspect que les marques hypertrophiques, mais elles sont plus étendues.
  • jeacné kystique forme des kystes sur le visage, qui peuvent parfois être douloureux.

Enfin, les pores dilatés causés par l’accumulation de sébum, de cellules mortes de la peau et de bactéries peuvent provoquer une dilatation des follicules pileux. Ce qui peut entraîner l’apparition de comédons (points noirs).

À savoir ! l’acné est une affection qui touche tous les âges.

Soins naturels pour réduire les cicatrices d’acné

Comprendre ces différentes marques et cicatrices est essentielle pour choisir des approches adaptées pour réduire les cicatrices d’acné et améliorer l’aspect d’une peau acnéique. Voici quelques soins naturels pour améliorer la santé de la peau et réduire les marques provoquées par l’acné.

  • Les huiles essentielles telles que le tea tree (arbre à thé) et frankincense (encens) sont efficaces pour traiter les cicatrices d’acné. Le tea tree est utilisé pour combattre l’inflammation directement sur le bouton, car il possède des propriétés antiseptiques. Tandis que l’encens estompe les cicatrices. Il peut être appliqué au quotidien en association d’une crème ou d’une huile végétale non comédogène.
  • Les huiles végétales comme l’huile de sésame, l’huile de jojoba et l’huile de nigelle ont des propriétés cicatrisantes, régénérantes et anti-inflammatoires. Elles sont peu comédogènes et aident à estomper les cicatrices d’acné. Elles peuvent être utilisées pures en effectuant un massage circulaire sur la peau le soir. Il est conseillé d’utiliser des huiles végétales labellisées bio.
  • L’hydrolat de rose est apaisant et revitalise la peau. Il peut être utilisé comme tonique sur le visage pour atténuer les taches d’acné. L’hydrolat de tea tree quant à lui permet de réduire les impuretés et estomper les points noirs. Appliquez directement sur le visage au quotidien. Il est possible d’utiliser le tea tree le soir sur une peau propre et la rose le matin pour dynamiser la peau.
  • L’Aloe Vera est réputé pour ses propriétés apaisantes et cicatrisantes. Appliquez une cuillère à café de pulpe d’Aloe vera sur les cicatrices, laissez agir pendant 30 minutes, puis rincez à l’eau. Cette méthode aide à atténuer les rougeurs et cicatrices atrophiques. Elle hydrate et soulage l’inflammation.
  • La vitamine E est un antioxydant naturel qui tonifie et régénère la peau. Quelques gouttes en massage favorisent la diffusion des bienfaits sur les cicatrices, atténuant progressivement les marques d’acné pour redonner de l’éclat à la peau. Après avoir pulvérisé de l’hydrolat de rose, mélanger une goutte de vitamine E avec une huile végétale et une goutte d’encens, c’est une routine naturelle idéale.
  • Le miel de manuka possède des propriétés antibactériennes et hydratantes. Appliquez une fine couche sur les cicatrices d’acné. Utilisé en masque hebdomadaire, laissez agir 20 minutes. Il permet d’apaiser l’inflammation et d’hydrater la peau en profondeur.
  • Le massage gua sha stimule la production de collagène. Il permet d’empêcher l’apparition des cicatrices d’acné et à améliorer la souplesse de la peau. Il assure le renouvellement cellulaire et peut réduire les rides, ridules et l’acné kystique.

Les gestes à adopter pour éviter les cicatrices d’acné

Pour éviter les cicatrices d’acné, il est important d’avoir une bonne routine. Essayer d’utiliser des produits les plus naturels et faire preuve de régularité, c’est important. Avec l’utilisation des techniques et produits naturels, la fréquence est essentielle pour obtenir des résultats. Vous pouvez adopter ces gestes simples afin de limiter l’apparition des cicatrices.

  • Nettoyez votre visage en douceur et utilisez un nettoyant adapté aux peaux acnéiques, sans produits agressifs, matin et soir.
  • Évitez de toucher vos boutons, laissez-les guérir naturellement pour réduire les risques d’inflammation et de cicatrices. Ou ajouter un peu de tea tree localement.
  • Protégez votre peau du soleil et utilisez un écran solaire SPF 50 non comédogène pour éviter d’aggraver les cicatrices.
  • Optez pour des produits doux, bannir les produits agressifs contenant de l’alcool ou des ingrédients irritants.
  • Hydrater votre peau avec une crème hydratante légère et non comédogène pour favoriser la guérison de la peau. Vous pouvez associer la crème avec une huile végétale pour favoriser la cicatrisation.
  • Limiter le tabac, l’alcool et d’autres aliments qui augmentent l’acné comme la charcuterie, les produits laitiers, les aliments ultra-transformés.
  • Préférez une alimentation équilibrée et saine avec des fruits, des légumes, des protéines maigres et des farines entières.
  • Consommez des probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale.
  • Adopter une routine matin et soir.
  • Toujours se démaquiller pour la nuit.
  • Il est possible de suivre un traitement naturel homéopathique ou fleur de Bach pour limiter l’intensité de l’acné. Une consultation de naturopathie peut vous aider à trouver le bon traitement et établir un équilibre alimentaire adapté.

Rédigé par Camille V.

Sources

– Définition, symptômes et évolution de l’acné www.ameli.fr. Consulté le 9 février 2024.
Ein Mann führt eine Überkopfkniebeuge auf einem Stuhl aus, während er eine Yogamatte hält.

Overhead Squat : l’exercice de fitness ultime au bureau, avec vidéo | Thierry Payet

Dans notre vie professionnelle trépidante, nous oublions souvent l’importance de l’exercice régulier. Le squat aérien est un exercice simple mais puissant conçu spécifiquement pour lutter contre les effets négatifs des longues périodes de position assise. Découvrez comment cet exercice peut non seulement améliorer votre santé physique, mais également augmenter votre clarté mentale et votre productivité.

Thérapie audiogénique Genique

Un traitement prometteur contre la surdité profonde de l’enfant | Thierry Payet

En France, on détecte chaque année une surdité bilatérale chez près d’un nouveau-né sur 1000. Et dans presque la moitié des cas, le trouble se révèle sévère et profond, ce qui perturbe considérablement l’acquisition du langage oral et le développement socio-affectif de l’enfant. Et s’il existait un espoir de traitement contre la surdité profonde de l’enfant ? C’est ce que suggère un nouvel essai clinique intitulé « Audiogène ». Inédit en France, il teste l’efficacité d’un nouveau médicament de thérapie génique: le SENS-501. Zoom sur les détails de ce projet innovant.

Thérapie audiogénique Genique

Surdité profonde de l’enfant

En France, on détecte chaque année une surdité (hypoacousie) bilatérale chez près d’un nouveau-né sur 1000. Et dans presque la moitié des cas, le trouble se révèle sévère et profond. À 3 ans, on estime que ce sont 3 enfants sur 1 000 qui souffrent d’une surdité sévère ou profonde. Et ce trouble de l’audition n’est pas sans conséquences sur l’acquisition du langage oral et le développement socio-affectif de l’enfant qui s’en trouvent considérablement affectés. D’où la nécessité de procéder à un diagnostic précoce de la surdité pour tous les enfants.

À savoir ! La surdité profonde se définit comme une perte auditive de plus de 90 décibels, c’est-à-dire que l’enfant n’entend pas du tout les voix.

La plupart des surdités néonatales sont d’origine génétique. Les scientifiques ont déjà identifié près de 130 gènes impliqués et dont la mutation provoque des anomalies du système auditif. Parmi ces gènes figurent le gène OTOF. Lorsqu’il subit une mutation, le gène OTOF bloque la synthèse de la protéine otoferline, impliquée dans la transmission de l’information nerveuse au niveau de la cochlée, ce qui provoque une forme particulière de surdité héréditaire, dite DFNB9.

À savoir ! Les mutations du gène de l’otoferline sont très rares. Elles constituent 1 à 8% des cas de déficience auditive néonatale. D’autres facteurs peuvent également expliquer les surdités néonatales comme une origine infectieuse ou l’administration de molécules toxiques pour l’oreille interne au cours de la grossesse.

A ce jour, il n’existe aucun traitement des surdités. Les enfants souffrant de surdité DFNB9 doivent s’équiper d’implants cochléaires bilatéraux pour pouvoir entendre. Or, même avec ces implants, leur capacité auditive n’est pas optimale. Et les enfants restent ainsi confrontés à des difficultés auditives lors de conversations ayant lieu dans les environnements bruyants. Ce qui a un impact négatif incontestable sur leurs apprentissages scolaires, leur développement cognitif et leurs relations sociales.

« Audiogène » : un essai clinique inédit de thérapie génique

Dans ce contexte, un essai clinique nommé « Audiogène » vient d’être mis en place pour la première fois en France sur un panel d’enfants âgés de 6 à 31 mois et atteints de surdité profonde DFNB9.

L’objectif de cet essai clinique ? Evaluer la sécurité d’emploi et l’efficacité d’un nouveau médicament de thérapie génique : le SENS-501. Développé par la Biotech Sensorion, ce médicament vise à restaurer l’audition en corrigeant l’anomalie génétique des cellules de l’oreille interne des enfants souffrant de surdité DFNB9.

Dans le détail, le médicament SENS-501 contient une copie du gène normal de l’otoferline. Mais pour que cette copie du gène puisse pénétrer dans les cellules de l’oreille interne, elle doit être transportée par un vecteur viral à-même de traverser la membrane cellulaire. Le vecteur viral est ici le vecteur adéno-associé (AAV). Et comme le gène OTOF est trop long pour un seul vecteur, il sera divisé en deux fragments d’ADN qui seront chacun transportés par un vecteur AAV. Les deux fragments d’ADN s’assembleront ensuite à l’intérieur des cellules de l’oreille interne.

À savoir ! Les vecteurs viraux AAV sont inoffensifs et fabriqués conformément aux plus hauts standards industriels.

Dans le cadre de l’essai clinique « Audiogène », il est prévu que le médicament SENS-501 soit injecté sous anesthésie générale et directement dans l’oreille interne des petits patients. Cette intervention sera réalisée par un chirurgien ORL référent. L’essai clinique compte tester différentes doses pour que la dose la plus optimale soit ensuite sélectionnée.

Un traitement prometteur contre la surdité profonde de l’enfant

Développé par un consortium de scientifiques français, cet essai clinique inédit est porteur d’espoir pour la prise en charge des jeunes patients souffrant de surdité en ce sens qu’il offre une alternative à l’implantation cochléaire. Et les travaux sur le sujet ne manquent pas dans le monde vu que d’autres essais cliniques similaires sont prévus ou sont actuellement en cours dans divers pays européens ainsi qu’en Chine et aux Etats-Unis.

À savoir ! L’essai clinique « Audiogène » regroupe des équipes de scientifiques de l’Institut de l’Audition, de l’Institut Pasteur, de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, de la biotech Sensorion et de la Fondation Pour l’Audition.

Et les instigateurs d’«Audiogène» ne comptent pas s’arrêter là. Ils prévoient déjà d’élargir les indications de ce traitement par thérapie génique à d’autres causes de surdité. Affaire à suivre !

Rédiger par Déborah L., le 05 Février, Dr en Pharmacie

– Audiogene, le premier essai clinique de thérapie génique en France qui vise à soigner la surdité de l’enfant. www.aphp.fr. Consulté le 05 Février 2024.
– Troubles de l’audition – Surdités. www.inserm.fr. Consulté le 05 Février 2024.
– La surdité et les causes de la perte auditive.www.ameli.fr. Consulté le 05 Février 2024.
Santé des femmes au travail : enjeux et solutions

Santé des femmes au travail : enjeux et solutions | Thierry Payet

Mise à jour: 8 février 2024

Dans le monde professionnel actuel, près de la moitié des «travailleurs» sont des femmes. Leur santé au travail mérite donc une attention particulière.

En effet, entre usure physique et psychique, troubles musculosquelettiques, risques de cancers, et violences sexuelles et sexistes, les enjeux sont majeurs et les défis, nombreux.

Comment donc améliorer le bien-être des femmes au travail ?

Médicalib vous en dit plus à ce sujet.



JE – Santé des femmes au travail : usure physique et psychique

Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, les femmes sont exposées à de nombreux risques pouvant impacter leur santé et leur bien-être. Le dernier baromètre Santé au travail de Malakoff Humanis (septembre 2023), confirme d’ailleurs que la santé des femmes a tendance à se détériorer.

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à travailler en horaires décalés, au contact du public, ainsi qu’à effectuer des gestes répétitifs.
De nombreux métiers occupés par les femmes (métiers de la santé, métiers du secteur hygiène et propreté…) les exposent à une charge physique et émotionnelle importante, ainsi qu’aux incivilités et aux violences.1

L’usure physique et psychique des femmes au travail mérite donc une attention particulière et le déploiement d’actions concrètes.

Source : Agir sur la santé au travail des femmes – plaquette d’information – CROCT Bretagne – mai 2019

UN – Charge de travail et manque de soutien

De nombreuses femmes jonglent entre leurs responsabilités professionnelles et familiales, ce qui peut entraîner une surcharge de travail et un stress chronique.

Un rapport parlementaire datant de juillet 2023 dresse d’ailleurs un constat alarmant : les femmes sont « 2 fois plus touchées par la dépression et 3 fois plus par les troubles anxieux ». Par ailleurs, l’absence de politiques de soutien, comme des horaires flexibles ou des possibilités de télétravail, exacerbe les défis rencontrés par les femmes, augmentant leur usure physique et mentale.

B- Manifestations possibles de l’usure

Parmi les manifestations de l’épuisement, on peut retrouver :

  • une fatigue persistante,
  • des douleurs musculosquelettiques,
  • tu stresses
  • de l’anxiété,
  • un équilibre précaire entre responsabilités professionnelles et personnelles
  • une dépression.

II – Santé des femmes au travail : troubles musculosquelettiques (TMS)

« 60% des personnes atteintes de TMS sont des femmes. »2 Il convient donc de considérer ce risque avéré, qui impacte non seulement la santé et le bien-être des individus mais également la productivité des organisations.

Les femmes soumises à des postures contraignantes, des mouvements répétitifs, et à la manipulation de charges lourdes sont susceptibles de développer certains types de TMS, tels que le syndrome du canal carpien, la tendinite, ou l’épicondylite, en raison de facteurs biomécaniques, hormonaux et psychosociaux.

Il convient donc de prévenir ces troubles avant leur installation en adaptant les postes de travail, en éduquant aux bonnes postures…

La prise de conscience et l’action proactive sont en effet essentielles pour réduire l’incidence des TMS chez les femmes au travail. En identifiant les facteurs de risque, en mettant en œuvre des stratégies de prévention efficaces, et en assurant une gestion adéquate, il est possible de minimiser l’impact de ces troubles sur la vie professionnelle et personnelle.


III – Santé des femmes en entreprise : risques de cancers liés au travail

Dans le cadre de leur exercice professionnel, les femmes peuvent être exposées à des substances cancérigènes. En effet, certains secteurs comme l’industrie chimique, la santé, ou la beauté, présentent un risque accru d’exposition à des agents cancérigènesincluant les solvants organiques, les radiations, ou certaines poussières fines.

La protection des femmes passe donc par une sensibilisation aux dangers spécifiquement liés à leur métier et par le déploiement d’actions de prévention (port d’équipements de protection individuelledéploiement par l’employeur d’une surveillance médicale adaptée incluant des dépistages réguliers en vue de détecter précocement tout type de cancer…)

Bon à savoir : Le travail de nuit augmente d’un quart le risque de cancer du sein. 3

IV – Santé des femmes en entreprise : lutter contre les violences

On ne peut parler de santé des femmes en entreprise sans évoquer les violences sexuelles et sexistes (harcèlement, agressions, et comportements discriminatoires) auxquelles elles peuvent être confrontées. En effet, ces violences peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur santé mentale, leur carrière et leur bien-être.

Afin de pouvoir bien et mieux accompagner ce fléau, le déploiement de politiques claires et de procédures de signalement accessibles s’impose. Cela est indispensable pour faire évoluer les mentalités et encourager une culture de respect et d’égalité au sein des entreprises. Par ailleurs, proposer un soutien et un accompagnement des victimes offre une certaine sécurité aux salariées.

V- Santé des femmes en entreprise : des actions concrètes avec Medicalib

La santé des femmes au travail est un enjeu crucial qui nécessite une prise de conscience collective et des actions concrètes. En adoptant des mesures préventivesen soutenant les victimes de violences, et en promouvant un environnement de travail sain et sûr, il est possible de faire une différence significative dans la vie des femmes professionnelles.

Medicalib Prévention vous accompagne dans le déploiement d’actions de prévention au sein de votre entreprise : sensibilisation aux cancers gynécologiques, dépistages et vaccination, information sur l’endométriose et la ménopause…


En-tête 1 insomnie

Insomnie chronique : une nouvelle spécialité remboursée | Thierry Payet

Touchant 13% de la population française, l’insomnie chronique se caractérise par des symptômes présents depuis au moins 3 mois avec un impact significatif sur le fonctionnement de l’individu pendant la journée. La prise en charge repose avant tout sur mesures correctives non médicamenteuses. Mais quand cela ne suffit pas, une spécialité peut néanmoins être prescrite en seconde intention. Il s’agit du Quviviq (daridorexant) dont le remboursement vient d’être publié au Journal Officiel.

En-tête 1 insomnie

Qu’est-ce que l’insomnie chronique ?

Touchant 13 % de la population française, l’insomnie chronique concerne davantage les femmes que les hommes et voit sa prévalence augmenter avec l’âge. D’après les classifications internationales, l’insomnie chronique désigne :

  • Un trouble de l’endormissement
  • Ou un trouble du maintien du sommeil
  • Ou un trouble par réveil précoce

qui se manifeste au moins 3 fois par semaine pendant plus de 3 mois, avec des conséquences sur le fonctionnement en journée, et ce malgré un environnement favorable au sommeil. Qu’elle soit légère, modérée ou sévère, l’insomnie chronique a un retentissement sur la journée de la personne qui en souffre. Les symptômes sont fatigue et altération des performances psychomotrices avec le risque de survenue ou d’aggravation de pathologies somatiques ou psychiques.

À savoir ! L’insomnie chronique est à distinguer de l’insomnie à court terme caractérisée par des troubles du sommeil durant moins de 3 mois.

On estime que l’insomnie chronique serait liée à trois facteurs : un facteur prédisposant (comme un facteur génétique, biologique ou psychosocial), un facteur précipitant (comme un événement familial, médical, personnel ou professionnel) et un facteur d’entretien (comme des habitudes inadaptées ou des croyances erronées sur le sommeil).

Aucun traitement médicamenteux hypnotique n’est recommandé en première intention pour lutter contre l’insomnie chronique. Elle est alors prise en charge au moyen de mesures correctives non médicamenteuses comme une bonne hygiène du sommeil et des thérapies cognitivo-comportementales. A l’heure actuelle, le besoin médical est donc partiellement couvert.

À savoir ! Les thérapies cognitivo-comportementales associent différentes approches : éducative (hygiène de vie pour un meilleur sommeil), comportementale (organiser le temps passé à dormir), et cognitive. Ces méthodes sont couplées à des techniques de relaxation si besoin.

Le daridorexant en seconde intention contre l’insomnie chronique

Dans le cas où les thérapies cognitivo-comportementales ont échoué, une approche pharmacologique au moyen d’un traitement médicamenteux peut être proposée en seconde intention. Dans ce cas, la spécialité pouvant être prescrite est un hypnotique de dernière génération : le Quviviq (daridorexant), qui se distingue des autres hypnotiques par son mécanisme d’action.

À savoir ! Les hypnotiques, couramment surnommés « somnifères », sont des médicaments qui favorisent le sommeil. Ils aident à s’endormir et peuvent également contribuer au maintien du sommeil. Les somnifères les plus prescrits aujourd’hui appartiennent à la famille des benzodiazépines et molécules apparentés. Mais les benzodiazépines hypnotiques et molécules apparentées, comme tout autre traitement médicamenteux hypnotique, ne sont pas recommandés dans le traitement de l’insomnie chronique.

Le daridorexant agit en bloquant l’orexine, une substance fabriquée par le cerveau qui favorise l’éveil. Antagoniste des récepteurs de l’orexine 1 (ORX1) et de l’orexine 2 (ORX2), le daridorexant réduit ainsi l’état d’éveil et favorise le sommeil sans impacter les différents stades de sommeil.

Une nouvelle spécialité désormais remboursée

En pratique, la spécialité Quviviq se présente sous la forme de comprimés de 25 et 50 mg avec une posologie maximale quotidienne de 50 mg. La durée du traitement doit être la plus courte possible. La poursuite du traitement doit être évaluée dans les 3 mois suivant son démarrage puis de façon périodique par la suite. Quant à l’interruption du traitement, elle est possible sans nécessiter une diminution progressive de la dose.

Après avoir reçu un avis favorable de la part de la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé et une autorisation de mise sur le marché en 2022, la spécialité Quviviq fait désormais l’objet d’un remboursement. Récemment publié au Journal Officiel, le taux de ce remboursement s’élève à 30 %.

Déborah L., Dr en Pharmacie

Sources

– Insomnie chronique : le daridorexant remboursé. www.lequotidiendumedecin.fr. Consulté le 24 janvier 2024.
– Avis sur le daridorexant. www.has-sante.fr. Consulté le 24 janvier 2024.
– Les traitements de l’insomnie. www.vidal.fr. Consulté le 24 janvier 2024.
– Le traitement de l’insomnie. www.ameli.fr. Consulté le 24 janvier 2024.
Trembler contre le stress • Blogue santé • 25 janvier 2024

Trembler contre le stress • Blogue santé • 25 janvier 2024 | Thierry Payet

17h09

L’ostéopathie est une forme de traitement holistique qui vise à identifier et traiter les causes des plaintes. Les techniques manuelles libèrent les tensions, améliorent la mobilité et augmentent le bien-être. L’ostéopathie traite les gens comme une unité du corps, de l’esprit et de l’âme et vise non seulement à soulager les symptômes, mais aussi à avoir un effet préventif. Les plaintes courantes telles que les maux de dos et les maux de tête peuvent être soulagées efficacement grâce à des traitements ostéopathiques. Le choix d’un ostéopathe qualifié est crucial pour la réussite du traitement.

Kinésithérapie et l’activité physique adaptée dans les EHPAD

Quelle est la voiture idéale pour une infirmière libérale ? | Thierry Payet

Nombre de vues sur l’article : 4

Mise à jour: 25 janvier 2024

L’exercice de la profession d’infirmier libéral implique une grande mobilité et l’utilisation d’une voiture pour répondre aux besoins de vos patients. Votre mode de déplacement est crucial, car il impacte directement votre confort, votre sécurité et votre efficacité au travail.

Dans cet article, allons explorer les différents modes de déplacement et nous ferons un focus sur la voiture qui reste le mode de transport plébiscité par les infirmiers libéraux.



JE- Les moyens de mobilité pour les infirmières libérales

Les infirmières libérales ont plusieurs options de mobilité à leur disposition en fonction de leur localisation et de leurs préférences personnelles. Voici quelques-unes des solutions couramment envisagées :

UN- Voiture

La voiture est souvent le moyen de mobilité privilégié pour de nombreux infirmières libérales en raison de sa polyvalence et de sa capacité à transporter tout l’équipement médical nécessaire.

En milieu urbain, une voiture compacte, maniable et facile à garer est essentielle. Optez pour un modèle à faible consommation d’essence ou électrique pour réduire les coûts de carburant et minimiser l’impact environnemental.

En zone rurale, les distances à parcourir pour rejoindre les patients peuvent être beaucoup plus importantes, souvent plus de 100km par jour. Dans ce cas, une voiture plus robuste, dotée de bonnes capacités de conduite tout-terrain, pourrait être nécessaire. Une voiture thermique avec une autonomie de carburant étendue peut être un choix judicieux, car les bornes de recharge électrique peuvent être rares dans les zones rurales.

Que vous soyez en zone urbaine ou rurale, le confort de votre voiture est indispensable et doit être un critère important dans votre choix du modèle, car ne l’oublions pas, votre véhicule sera votre deuxième bureau. En effet, vous passerez énormément de temps dans celui-ci au cours de votre tournée.

Renseignez-vous auprès de votre commune pour connaitre les dispositifs d’aides aux stationnements qui peuvent parfois exister pour les infirmiers libéraux.

B- Trottinettes électriques

En milieu urbain, les trottinettes électriques partagées ou personnelles peuvent être une option rapide et économique pour se déplacer sur de courtes distances. Elles sont particulièrement utiles pour se rendre rapidement d’un patient à l’autre en évitant les embouteillages et les complications de stationnement.

C- À Pied

Pour les infirmiers libéraux qui exercent dans des quartiers urbains denses, se déplacer à pied peut être une solution pratique, en particulier pour les visites à domicile à proximité. Cela favorise également la santé et le bien-être en intégrant une activité physique dans votre routine quotidienne.

D – Vélo

Le vélo peut être une option idéale pour les infirmiers libéraux qui exercent en ville ou dans des zones urbaines bien aménagées. Il combine la rapidité de déplacement avec les avantages d’une activité physique régulière, tout en réduisant l’empreinte carbone.


II- Quels critères pour choisir votre voiture en libéral ?

UN– Confort et équipement

Le confort à bord de votre véhicule est essentiel pour vos longues journées. Optez pour un véhicule offrant suffisamment d’espace, des sièges de qualité, une climatisation efficace, un GPS intégré et des aides à la conduite telles que l’assistance au freinage d’urgence ou les alertes de collision.

B– Fiabilité et sécurité

La fiabilité de votre voiture minimise les risques de panne et les coûts de maintenance, vous assurant ainsi une plus grande tranquillité d’esprit. Recherchez des véhicules bien notés en matière de sécurité, équipés de systèmes modernes pour assurer la sécurité de vos déplacements.

CAdaptation à votre activité et environnement

Votre voiture doit être adaptée à votre pratique. Privilégiez un modèle surélevé, avec 5 portes, une boîte automatique, et adapté à votre zone de tournée, qu’elle soit urbaine ou rurale.


A- Pour des tournées en centre-ville

En milieu urbain, les tournées d’une infirmière libérale impliquent souvent de courts trajets et de multiples arrêts. Dans ce contexte, un véhicule citadin économique est généralement plus adapté. Optez pour un modèle à moteur essence, hybride ou électrique, pour des économies de carburant significatives et des avantages fiscaux.

B- Pour des tournées à la campagne

En zone rurale, il est essentiel que votre voiture soit adaptée aux routes sinueuses et aux distances plus longues. Cherchez des modèles avec un espace de coffre plus important pour transporter aisément tout le matériel nécessaire lors de vos tournées.


Chez Medicalib, nous comprenons l’importance des moyens de déplacement pour les infirmières libérales (IDEL). La considération d’une voiture électrique, avec ses avantages économiques et écologiques, ainsi que ses options de chargement flexibles, est un aspect important, surtout en termes d’autonomie pour répondre aux exigences des tournées.

Le choix entre l’achat direct, neuf ou d’occasion, et les options de location telles que la Location avec Option d’Achat (LOA) ou la Location Longue Durée (LLD), a un impact significatif sur la pratique quotidienne des IDEL. Chaque option a ses avantages, qu’il s’agisse de la liberté de kilométrage et des bénéfices fiscaux de l’achat, ou de la flexibilité et des faibles mensualités de la LOA et de la LLD.

Dans ce contexte, le choix d’un partenaire fiable pour l’acquisition de votre véhicule devient crucial. C’est là qu’Agilauto se distingue en tant que partenaire de confiance pour les professionnels de santé. Compréhensif face aux défis spécifiques auxquels les infirmiers libéraux sont confrontés, Agilauto propose une gamme variée de véhicules adaptés à vos besoins. Que ce soit pour l’économie de carburant, la capacité de stockage ou la facilité de stationnement, leurs solutions personnalisées vous permettent de choisir le véhicule le plus adapté à votre style de tournée.

En offrant des options de financement flexibles telles que la LOA et la LLD, Agilauto prend soin de vous comme vous prenez soin de vos patients. Ainsi, vous pouvez rester concentré sur votre mission principale : fournir des soins de qualité à vos patients. Avec Agilauto, votre véhicule ne sera plus jamais une source d’inquiétude. Ils vous proposeront toujours une solution simple et rapide en cas de souci avec votre véhicule.


Aménager votre voiture de manière efficace est essentiel pour votre pratique quotidienne. Voici quelques accessoires qui peuvent vous aider à optimiser l’espace et le confort dans votre véhicule :

  • Bacs de rangement pour un coffre bien organisé.
  • Diffuseur de voiture pour une ambiance agréable.
  • Organisateurs de siège pour optimiser l’espace.
  • Poubelle de voiture pour maintenir la propreté.
  • Support d’accroche pour lunettes de soleil pour plus de commodité.
  • Coussin de nuque pour un meilleur confort.
  • Support de téléphone pour une navigation pratique.
  • Crochet appuie-tête pour accrocher vos sacs.
  • Câble chargeur USB pour rester connecté.
  • Tapis de tableau de bord anti-dérapant pour une meilleure stabilité.

Votre voiture est un outil indispensable dans votre activité d’infirmière libérale. Prendre le temps de bien choisir et d’organiser votre véhicule selon vos besoins accroît efficacité et sérénité sur la route. Cela contribue à offrir les meilleurs soins à vos patients.


Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile.

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.

Kinésithérapie et l’activité physique adaptée dans les EHPAD

comment la surmonter ? – | Thierry Payet

Nombre de vues sur l’article : 2

Mise à jour: 24 janvier 2024

En tant que professionnel de santévotre dévouement au bien-être de vos patients est si intense qu’il peut parfois vous conduire à négliger vos propres besoins. Le changement de saison, en particulier, peut affecter votre moral et contribuer à la dépression saisonnière. Cette baisse de moral peut être liée à des changements dans votre routine quotidienne ou à des variations dans l’exposition à la lumière, des facteurs couramment associés à ce type de trouble affectif.

Ainsi, tandis que de nombreuses personnes ressentent un ralentissement durant les mois d’hiver, d’autres peuvent vivre des moments difficiles en été, accompagnés d’une humeur sombre.

Comment lutter contre la dépression saisonnière ? Voici quelques conseils retenus pour vous pour lutter contre cette forme de dépression saisonnière et préserver votre santé mentale en ces mois exigeants.


JE- Qu’est ce que la dépression saisonnière ?

La dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier, est un type de dépression qui se manifeste à certaines périodes de l’année, généralement en automne ou en hiver.

Elle est souvent liée à une réduction de l’exposition à la lumière naturellece qui peut perturber l’horloge biologique et affecter les niveaux de sérotonine et de mélatonine, influençant ainsi l’humeur et le sommeil

Nombreuses sont les personnes qui ressentent “le blues de l’hiver », éprouvant une légère tristesse ou mélancolie durant l’hiver. Cependant, contrairement à ce « blues de l’hiver », où les symptômes sont plus bénins, la dépression hivernale entraîne des symptômes plus sévères qui peuvent véritablement perturber le quotidien.

II- Qu’est-ce que la dépression saisonnière estivale ?

La dépression saisonnière estivale, moins connue que son homologue hivernal, est une forme de trouble affectif saisonnier (TAS) qui survient au printemps ou en été. Elle peut être influencée par divers facteurs sociaux et environnementaux spécifiques à cette saison.

Les attentes sociales augmentent souvent durant l’été, incitant à une participation plus active à diverses activités extérieures telles que les soirées, les barbecues, les concerts etc… Cette pression de s’engager socialement peut être écrasante pour certains, aggravant les sentiments dépressifs.

En outre, la chaleur estivale amène souvent un changement de garde-robe vers des vêtements plus légers, ce qui peut intensifier les problèmes d’image corporelle chez certaines personnes, contribuant ainsi à une humeur dépressive.

Contrairement à la dépression saisonnière hivernale, souvent liée au manque de lumière, la dépression estivale peut être déclenchée par l’augmentation de la lumière du jourla chaleur et l’humidité élevées. Elle peut également aggraver ou déclencher des symptômes dépressifs.


III- En quoi la dépression saisonnière se distingue-t-elle de la dépression classique ?

La dépression saisonnière, distincte de la dépression clinique, survient à des périodes spécifiques de l’année. C’est un trouble qui émerge spécifiquement à certaines périodes de l’année, indépendamment des circonstances de vie ou des événements stressants. En France, cette condition touche environ 10 % de la population. Un impact similaire est observé chez jusqu’à 8 % des Européens.

Cette forme de dépression est surtout connue pour se manifester durant l’hiver, d’où son nom de  »dépression hivernale ». Toutefois, il est important de reconnaître que certains individus peuvent expérimenter des épisodes dépressifs en été. Par contraste, ils se sentent mieux pendant l’hiver.

Cette particularité révèle la nature fluctuante de la dépression saisonnière. Elle est liée aux cycles saisonniers, plutôt qu’à des facteurs externes ou personnels.

IV- Quels sont les symptômes typiques associés à la dépression saisonnière ?

Les symptômes de la dépression saisonnière peuvent varier d’une personne à l’autre, mais ils incluent généralement :

  • Humeur dépressive : une sensation persistante de tristesse, de désespoir ou de vide;
  • Perte d’intérêt : un désintérêt marqué pour les activités habituellement appréciées;
  • Fatigue : une fatigue accrue, une sensation de léthargie et un manque d’énergie;
  • Changements dans le sommeil : des perturbations du sommeil, notamment l’insomnie ou une augmentation du besoin de sommeil.
  • Appétit et poids : augmentation ou diminution de la faim et une prise de poids.
  • Difficultés de concentration : des problèmes de concentration et de prise de décision;
  • Retrait social : un retrait des interactions sociales et une diminution de l’envie de passer du temps avec les autres;
  • Sentiments de désespoir ou de culpabilité : des sentiments de désespoir, de culpabilité excessive et de dévalorisation de soi;
  • Pleurs ou envie de pleurer régulièrement : des épisodes fréquents de pleurs ou un désir persistant de pleurer peuvent être présents;
  • Pensées suicidaires.

Il est important de noter que ces symptômes doivent être assez graves pour affecter significativement le quotidien. Ils doivent apparaître de façon récurrente durant les périodes spécifiques de dépression saisonnière, souvent en automne et en hiver.

Bon à savoir Il est important de noter que de simples fluctuations mineures de l’humeur en fonction des saisons ne sont pas nécessairement indicatives d’une dépression saisonnière. Le diagnostic de trouble affectif saisonnier est posé lorsque les symptômes sont intenses et se manifestent pendant au moins deux années successives.
  • Luminothérapie : Elle consiste à s’exposer à une lumière artificielle intense, simulant la lumière naturelle du soleil. Cette exposition régulière peut aider à réguler les rythmes circadiens et à atténuer les symptômes.
  • Exercice physique : un moyen efficace de réduire les symptômes de la dépression saisonnière. L’exercice libère des endorphines, les « hormones du bonheur », qui peuvent améliorer l’humeur et l’énergie.
  • Alimentation équilibrée : Adopter une alimentation équilibrée peut avoir un impact positif sur l’état mental.
  • Gestion du stress : telles que la méditation, ou le yoga pour mieux faire face aux facteurs de stress saisonniers.
  • Sommeil régulier : évitez les perturbations du sommeil en limitant la consommation de caféine, en créant un environnement propice au sommeil.
  • Planification d’activités positives : Organisez des activités agréables et significatives qui vous apportent de la joie. Cela peut aider à contrebalancer les symptômes dépressifs.

En tant que professionnels de santé, être attentif à la récurrence de symptômes dépressifs saisonniers à des périodes spécifiques de l’année est crucial. Il est important de ne pas hésiter à consulter un spécialiste dès les premières manifestations. Chercher de l’aide professionnelle peut vous permettre de mieux soigner cette condition, qu’elle soit saisonnière ou non, vous aidant ainsi à retrouver la tranquillité d’esprit et l’équilibre.


Notre mission : faciliter votre quotidien de professionnel de santé libéral en vous proposant des solutions adaptées et des articles utiles à l’exercice de votre pratique professionnelle.

Le site internet de Medicalib permet aux patients de prendre facilement rendez-vous avec une infirmière à domicile.

Grace à notre plateforme nous pouvons vous accompagner dans le développement de votre patientèle et dans l’optimisation de votre tournée.