Avantages du Pilates clinique

Avantages du Pilates clinique – Clinique d’ostéopathie East Gippsland | Thierry Payet

Avantages du Pilates clinique

Avantages du Pilates clinique

Le Pilates clinique peut avoir un énorme avantage pour notre santé, y compris la posture, la force de base et le contrôle de notre corps à travers les mouvements quotidiens.

Le Pilates clinique a commencé dans les années 1920 avec Joseph Pilates, qui croyait que des exercices doux et contrôlés aidaient à améliorer la santé et la force en général. Il pensait qu’en effectuant ces exercices, cela aidait à l’alignement et à l’équilibre du corps, ce qui prévenait les blessures et la douleur.

Clinical Pilates se concentre sur quelques domaines clés, notamment; la respiration, la posture, la concentration et le contrôle des mouvements, en maintenant une posture neutre notamment au niveau de la colonne lombaire, du bassin, du cou et des épaules tout en exécutant les mouvements.

Une grande partie du Pilates est le contrôle de base et la force des muscles abdominaux profonds. En entraînant nos muscles abdominaux profonds à s’activer tout en effectuant des mouvements fonctionnels, cela se répercutera ensuite dans les activités quotidiennes et encouragera le noyau à s’activer pendant que nous soulevons, nous penchons, portons, pour éviter les blessures.

Le Pilates complète le traitement ostéopathique, car il encourage l’équilibre de la colonne vertébrale et du bassin et une posture correcte tout au long du mouvement. Les exercices cliniques de Pilates varient de petits mouvements simples axés sur le contrôle, puis progressent vers des exercices plus avancés axés sur la force globale. Il existe des niveaux d’exercice appropriés pour les personnes de tous les stades de forme physique et de tous les âges. Il peut également être un excellent outil de gestion de la douleur et des blessures.

Si vous recherchez quelque chose de plus pour aider à gérer les blessures et la douleur, ou si vous souhaitez simplement améliorer votre force et votre santé en général, contactez-nous ici à la clinique d’ostéopathie East Gippsland. Vous pouvez réserver votre rendez-vous en ligne ici.

Femme qui casse son miroir, cela représente les journées mondiales de la schizophrénie

Les journées de la schizophrénie : La 20ème édition | Thierry Payet

Depuis 20 ans, Positive Minders organise chaque année les journées de la schizophrénie pour sensibiliser le grand public sur cette pathologie mentale particulièrement stigmatisante. Cette année, elles auront lieu du 18 au 25 mars 2023, sur le thème suivant : « sortons des cases qui stigmatisent, parlons des schizophrénies ». L’occasion de faire le point sur les 35 formes de schizophrénies qui touchent plus de 600 000 Français.

Femme qui casse son miroir, cela représente les journées mondiales de la schizophrénie

35 formes de schizophrénie !

Chaque année, plus de 10 000 nouveaux cas de schizophrénie sont diagnostiqués en France, le plus souvent entre 15 et 25 ans. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la schizophrénie entre dans les dix maladies les plus invalidantesavec une espérance de vie réduite en moyenne de dix ans. Organiser des journées dédiées à la schizophrénie permet de sensibiliser sur cette maladie qui reste encore très peu connue du grand public.

Il n’existe pas une schizophrénie, mais 35 formes différentes des formes de nature et de sévérité très variées. L’association Positive Minders a mobilisé des experts (chercheurs, psychiatres et psychologues) pour expliquer ces différentes formes, leur évolution et les traitements disponibles. Le plus souvent, la population reste cantonnée à l’idée du patient schizophrène, fou et dangereux, capable de passer à l’acte à n’importe quel moment. Les patients sont alors le plus souvent stigmatisés, exclus et s’isolent.

Une expérience musicale pour s’immerger dans le monde de cette pathologie

Pour les journées de la schizophrénie 2023, l’association Positive Minders a eu l’idée d’une communication positive et originale, basée sur une expérience immersive musicale. Les morceaux ont été inspirés par des patients schizophrènes et composés par ParaOne (Jean-Baptiste de Laubier), un producteur de musique électronique. La création musicale inédite, Entendre en languesa été créée pour retranscrire au mieux la grande diversité des parcours des patients schizophrènes. Cette création originale serait à découvrir en libre écoute à partir du 16 mars 2023 sur un site internet dédié : https://schizarmonie.com/.

L’écoute de cette composition musicale inédite peut être complétée du making-of, de témoignages de patients schizophrènes et d’informations relatives à la prévention et à l’accompagnement de toutes les formes de schizophrénie. La campagne lancée par Positives Minders sera également affichée dans toutes les villes de France, avec une campagne sur les réseaux sociaux et une promotion dans les salles de cinéma et sur les chaînes de télévision.

Des événements partout en France pour les journées de la schizophrénie

D’autres événements sont programmés pour ces journées de la schizophrénie 2023, avec entre autres une trentaine d’événements virtuels sur la Maison virtuelle de la psychiatriemais aussi des événements présentiels dans une dizaine de pays francophones. Pour celles et ceux qui souhaitent aller encore plus loin, une application mobile, Quiz psychologiquesera lancée officiellement lors des journées schizophrénies et permettra à chacun de tester ses connaissances sur la schizophrénie.

Le diagnostic de schizophrénie tombe souvent comme un couperet, alors que la plupart des patients vont voir leur diagnostic évoluer tout au long de leur prise en charge. Cette situation est liée à l’absence de marqueurs biologiques fiables pour diagnostiquer avec certitude la schizophrénie. L’accompagnement et la prise en charge précoce et personnalisée des patients sont également des enjeux majeurs. La prise en charge repose le plus souvent sur des traitements médicamenteux, associés à des thérapies cognitives et psychosociales. Bien conduite, elle permet un rétablissement durable d’environ 80 % des patients. Un chiffre loin des clichés sur la schizophrénie !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

L'ostéopathie est-elle remboursée ?

L’ostéopathie est-elle remboursée ? | Thierry Payet

Pourquoi l’ostéopathie n’est-elle pas remboursée ?

En premier lieu, l’ostéopathie, bien que réglementé, n’est pas une profession de santé.

En effet, Les « professions de santé » sont décrites du code de la santé publique (CSP) et séparées en plusieurs catégories :

  • Les professions médicales sont décrites dans le livre 1 du CSP
  • Dedans on y retrouve notamment les médecins, chirurgiens-dentistes et sages femmes)
  • Les auxiliaires médicaux dans le livre 3 du CSP
  • Dedans on y retrouve les infirmiers, les masseurs kinésithérapeutes, les pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, orthoptistes, manipulateur d’électroradiologie médicale, audioprothésiste, opticien-lunetier, de prothésiste, orthoprothésiste pour l’appareillage des personnes en situation de handicap et la profession de diététicien (liste à laquelle on peut rajouter la profession de conseiller en génétique).

De ce fait, on décrit souvent l’ostéopathie comme une profession de LA santé.

Nuance certes mais qui a son importance au niveau législatif…

Dans un second point on peut noter une étude réalisée en 2019 par le Registre des Ostéopathes Français en partenariat avec le cabinet Asteres études & conseil et CBF assurances.

Cette étude se concentre sur les lombalgies (douleurs lombaires) et cervicalgies (douleurs cervicales) et évalue l’impact économique des soins ostéopathiques en complément de la médecine pour les entreprises, l’assurance maladie, les patients et les complémentaire santé.

On note qu’en France 2,57 millions de personnes souffrent de lombalgie et 847 000 personne souffrant de cervicalgie.

Parmi cette population 6% des personnes se rendent chez un.e ostéopathe en complément de la médecine.

Le rapport conclue que le non-remboursement de l’ostéopathie par l’assurance maladie fait :

  • Economiser aux entreprises 51 millions d’euros par an (moins d’arrêts de travail)
  • Economiser 29 millions à l’assurance maladie
  • Entraine un déficit pour les patient.es et les complémentaire santé de 13 millions d’euros

Et si l’ostéopathie était remboursée ?

Partons ensemble dans un monde hypothétique où l’ostéopathie serait remboursée par l’assurance maladie !

Si on utilise les chiffres du rapport ci-dessus on peut estimer que pour l’assurance maladie, le remboursement entrainerait un coût non négligeable (au minimum 13 millions d’euros)

Pour que l’ostéopathie soit remboursée il est a supposé que cette dernière doivent rentrer dans le livre I ou 3 (ou la création d’un nouveau) du code de la santé publique.

Une entrée dans le livre 3 entrainerais un changement dans le fonctionnement des consultations car ces dernières pourraient devenir soumise à prescription médicale.

Une entrée dans le livre 1 positionnerais les ostéopathes aux côtés des médecins, chirurgiens-dentistes et sage-femme ce qui paraît peu réalisable étant donné la différence du niveau d’étude.

Il semble donc qu’un changement des études ostéopathiques sembles une piste pour s’intégrer dans ce processus (universitarisation ou niveau supérieur d’étude par exemple)

D’un autre côté, il est probable que le montant du remboursement des séances ostéopathiques ne soit pas identique au prix actuel (généralement aux alentours de 55-60€).

Supposons que ce montant soit de 30€ (comme cela est le cas des psychologues conventionnés) il est évidement que de nombreux praticiens auront une baisse importante de revenus avec probablement une stratégie d’adaptation :

  • Des séances plus courtes
  • Des praticiens moins disponibles (mentalement et physiquement) pour leurs patient.es
  • Une qualité de soin diminuée

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Faudrait-il que l’ostéopathie soit remboursée par l’assurance maladie ?

Donnez nous votre avis et vos arguments en commentaire !

Belle journée :D,

Marc de cyclostéo

Homme cherchant un nouveau traitement contre la migraine

Migraine, bientôt un nouveau traitement oral ? | Thierry Payet

La migraine est une maladie neurologique très répandue dans le monde avec un fort impact sur la vie quotidienne et la qualité de vie des patients. Récemment, des chercheurs ont développé un nouveau traitement, administré par voie orale, ciblant la voie CGRP, impliquée dans le déclenchement de la migraine. Un essai clinique vient de confirmer l’efficacité et la tolérance de ce nouveau médicament. Résultats.

Homme cherchant un nouveau traitement contre la migraine

Migraine : des anticorps monoclonaux anti-CGRP à un traitement oral ciblant les récepteurs au CGRP

La migraine affecte profondément la vie quotidienne, en particulier des patients atteints de migraine chronique. Pourtant, avec les traitements actuellement disponibles, moins d’un patient sur trois prend un traitement de fond pour prévenir les crises migraineuses. Ces traitements sont pourtant recommandés pour réduire les douleurs et améliorer la qualité de vie. Les études menées sur des patients migraineux révèlent souvent une efficacité variable des traitements, associée à un abandon fréquent au fil du temps.

Depuis quelques années, les chercheurs ont focalisé leur attention sur le peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP), qui est impliqué dans le déclenchement des crises de migraine chez les patients migraineux. Plusieurs anticorps monoclonaux dirigés contre le CGRP ont été développés, certains administrés par voie sous-cutanée, d’autres par perfusion intraveineuse. Plus récemment, un autre médicament a été développé ciblant la voie du CGRP. A la différence des anticorps monoclonaux, ce nouveau médicament est administré par voie orale et agit sur les récepteurs du CGRP, bloquant ainsi son action.

Un anti-CGRP oral avec une efficacité prouvée sur la migraine

Les essais cliniques menés sur ce nouveau traitement oral, dans le cadre de l’étude ADVANCE, ont d’ores et déjà révélé son intérêt thérapeutique. Administré sur une durée de 12 semaines, il réduit significativement le nombre mensuel moyen de jours de migraine. Dans une nouvelle étude, qui vient d’être publiée dans la revue scientifique Mal de têteles chercheurs publient de nouvelles données sur l’atogepant pour évaluer son efficacité à long terme (durée totale de 52 semaines), mais aussi sa tolérance et sa sécurité d’emploi.

Cet essai clinique, multicentrique, randomisé, ouvert, s’est déroulé de 2018 à 2020, les patients étant suivis sur une durée totale de 52 semaines. Les patients inclus dans l’étude étaient âgés de 18 à 80 ans et présentaient entre 4 et 14 jours de migraine par mois sur les trois derniers mois avant leur inclusion dans l’étude. Les 744 participants de l’étude ont été aléatoirement répartis en deux groupes, un groupe de 546 patients recevant 60 mg d’atogepant par jourl’autre groupe de 198 patients recevant un traitement de fond de la migraine par voie orale.

Une efficacité à long terme et une bonne tolérance pour ce nouveau traitement de la migraine

Les données de tolérance et de sécurité révèlent que 67 % des patients ayant reçu de l’atogepant ont déclaré des effets indésirables transitoires et peu sévères. Les plus fréquemment recensés étaient :

  • Des infections ORL ;
  • Une constipation ;
  • Des nausées ;
  • Des infections des voies urinaires.

Seulement 4,4 % des patients sous atogepant ont déclaré des effets indésirables graves. Parallèlement, l’efficacité de l’atogepant se révélait similaire sur toute la durée de l’étude, soit 52 semaines. La proportion de patients ayant des réductions du nombre de jours de migraine de plus de 50 % augmentait entre le début de l’étude (60,4 %) et la fin de l’étude (84.2 %). Ce nouvel essai clinique mené sur le premier médicament administré par voie orale agissant sur la voie CGRP contre la migraine confirme son efficacité à long terme, tout en mettant en évidence sa tolérance. Disponible aux USA pour le traitement de la migraine épisodique, l’atogepant pourrait bientôt entrer dans l’arsenal thérapeutique contre la migraine.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Atogépant oral à prise unique quotidienne pour le traitement préventif à long terme de la migraine : Résultats d’un essai multicentrique, randomisé, ouvert, de phase 3. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov. Consulté le 2 mars 2023
Troubles musculosquelettiques • Blog santé • 21 février 2023

Troubles musculosquelettiques • Blog santé • 21 février 2023 | Thierry Payet

Des facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et souvent liés au mode de vie sous-tendent les troubles musculo-squelettiques. La prise en compte de ces influences isolément est probablement responsable d’une grande partie des effets décevants du traitement. Une vue en réseau est nécessaire pour comprendre la complexité de ces maladies.

Klyn et al. 2021 présentent une hypothèse qui vise à fournir une base pour comprendre l’interaction et l’intégration entre ces domaines. Les facteurs psychologiques et liés au mode de vie sont discutés dans leurs effets au niveau tissulaire (par exemple, dérégulation/accumulation du tissu conjonctif). Les maladies musculo-squelettiques sont attribuées en particulier aux mécanismes moléculaires d’action des processus inflammatoires systémiques et locaux.

Les perspectives sur la biologie et la pathologie du tissu conjonctif (fibrose), le rôle de l’inflammation au niveau local (niveau tissulaire) et la façon dont cette inflammation est façonnée par l’inflammation systémique sont discutées, notamment en ce qui concerne
facteurs psychologiques et liés au mode de vie par leur impact sur l’inflammation systémique.

Femme ayant un sommeil irrégulier n'arrivant pas à dormir

Un sommeil irrégulier favoriserait l’athérosclérose ! | Thierry Payet

L’athérosclérose contribue fortement à la survenue d’accidents cardiovasculaires, 80 % des morts subites seraient ainsi liées à la rupture d’une plaque d’athérome selon l’INSERM. Pour les chercheurs, il est capital de comprendre comment se forment ces plaques, et comment elles peuvent se rompre ou boucher l’artère pour provoquer l’accident cardiovasculaire. Une récente étude suggère qu’un sommeil irrégulier pourrait favoriser l’athérosclérose. Explications.Femme ayant un sommeil irrégulier n'arrivant pas à dormir

De l’athérosclérose à l’accident cardiovasculaire

L’athérosclérose correspond au dépôt sur la paroi des artères de plaques d’athérome (des plaques qui sont essentiellement constituées de graisses), induisant des modifications dans le calibre des vaisseaux, mais aussi sur la structure même de la paroi des vaisseaux sanguins. Il s’agit d’un facteur de risque cardiovasculaire majeurcar les plaques d’athérome peuvent provoquer une obstruction d’une artère ou se rompre, ces deux situations pouvant entraîner des accidents cardiovasculaires majeurs, potentiellement mortels.

Avec l’âge, tous les adultes développent des plaques d’athéromemais l’athérosclérose est plus ou moins forte selon le mode de vie. Elle est accentuée en cas de sédentarité, de tabagisme ou en présence de certains autres facteurs de risque cardiovasculaire, comme les troubles lipidiques, l’obésité ou l’hypertension artérielle. Limiter la formation des plaques d’athérome et leur évolution est essentiel pour limiter le risque d’accidents cardiovasculaires, la mortalité cardiovasculaire étant la seconde cause de mortalité en France.

Le sommeil impliqué dans l’athérosclérose ?

Dans ce contexte, des chercheurs se sont intéressés de près au rôle du sommeil dans le phénomène d’athérosclérose. Des études antérieures ont en effet suggéré un lien entre un sommeil irrégulier et l’incidence des maladies cardiovasculaires. Récemment, des chercheurs ont mené une étude multi-ethnique de l’athérosclérose en prenant en compte la durée du sommeil et la régularité du sommeil. Au total, 2 032 participants ont été inclus dans cette étude, avec un âge moyen de 68,6 ans. Leur sommeil a été suivi par actimétrie sur une période de 7 jours.

À savoir ! L’actimétrie consiste à enregistrer les mouvements corporels sur plusieurs jours grâce à un bracelet porté au poignet. Les enregistrements obtenus permettent d’analyser le rythme veille-sommeil (horloge interne), la durée et la qualité du sommeil

Parallèlement à l’étude du sommeil, plusieurs paramètres de l’athérosclérose ont été pris en compte par les chercheurs : le calcium de l’artère coronaire, la présence de plaque d’athérome au niveau de l’artère carotidienne, l’épaisseur de la paroi de l’artère carotidienne et l’index bras-cheville (qui permet d’évaluer la pression artérielle).

Un sommeil irrégulier en durée et en horaire favoriserait l’athérosclérose

Après ajustement des données, les participants ayant un sommeil irrégulier (écarts de plus de 120 minutes entre les durées de sommeil d’une nuit à l’autre) étaient plus exposés à un niveau élevé de calcium dans les artères coronaires et un index bras-cheville anormal, par rapport aux participants ayant une durée de sommeil régulière (écart de moins de 60 minutes d’une nuit à l’autre). De même, un horaire de sommeil irrégulier (écart de plus de 90 minutes d’une nuit à l’autre) était associé à une charge supérieure en calcium dans les artères coronaires, par rapport à un horaire régulier de sommeil (écart de moins de 30 minutes d’une nuit sur l’autre).

Les associations ainsi mises en évidence restaient significatives après l’ajustement des données sur les facteurs de risque cardiovasculaires et sur d’autres paramètres du sommeil (durée moyenne, syndrome d’apnée du sommeil et fragmentation du sommeil). Ces données mettent en évidence que l’irrégularité du sommeil peut favoriser l’athérosclérose et donc les accidents cardiovasculaires, à la fois l’irrégularité de la durée de sommeil et l’irrégularité de l’horaire de sommeil. Prendre soin de son sommeil, c’est prendre soin de ses artères et donc de son cœur !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Irrégularité du sommeil et marqueurs subcliniques des maladies cardiovasculaires : l’étude multiethnique de l’athérosclérose. ahajournals.org. Consulté le 21 février 2023
Blog de la clinique Yarram

Blog de la clinique Yarram – Clinique ostéopathique East Gippsland | Thierry Payet

Blog de la clinique Yarram

Blog de la clinique Yarram

Le bureau de Yarram de la clinique d’ostéopathie East Gippsland se découvre en suivant le chemin sinueux et sinueux du jardin bordé de fleurs jusqu’à l’arrière des studios au toit rouge. Quelle façon de commencer une journée de travail – le trajet (qui comprend également un trajet de 2 minutes en voiture depuis la garderie) est un contraste si net avec la vie urbaine précédente que j’ai vécue à peu près depuis que j’ai quitté le collège secondaire de Yarram tous ceux il y a des années.

Mon histoire n’est pas unique – au début de la pandémie en 2020, au lieu de déménager à l’étranger comme notre plan initial l’avait été pour mars 2020, nous sommes retournés au Gippsland. Quel cadeau cela a été à bien des égards et nous nous sentons si chanceux d’avoir été accueillis à nouveau dans une merveilleuse communauté. Il y a tellement de raisons pour moi d’être reconnaissant de travailler à Yarram, cependant, je pense que la raison numéro un serait les gens incroyables que je rencontre quotidiennement.

Les studios au toit rouge ont fourni l’espace tranquille parfait. Étant à l’arrière du bâtiment, la bande sonore pendant les traitements est le chant des oiseaux et la brise dans les arbres, la rampe de mobilité est ornée d’une vigne feuillue et la perspective de la salle est des arbres fruitiers et des fleurs.

En plus d’une maîtrise en ostéopathie, j’ai des qualifications supplémentaires en Pilates clinique, en aiguilletage sec, en santé des femmes, y compris après le soutien du cancer du sein et en biodynamie.

Actuellement, j’ai une disponibilité de rendez-vous les mardis (y compris en fin d’après-midi) et les mercredis de la clinique Yarram.

En parallèle d’un traitement d’Ostéopathie (dont vous pouvez en savoir plus sur ce qu’est l’ostéopathie ici)nous vendons également des oreillers thérapeutiques, une gamme de suppléments, des aides topiques telles que la fisiocream et l’huile de magnésium et des outils d’exercice, notamment des boules à pointes, des theraband et des rouleaux en mousse.

traitement centré sur la personne

L’ostéopathie comme méthode de traitement centrée sur la personne • Liem Blog | Thierry Payet

résumé

Après que la partie 1 de l’article du numéro précédent ait démontré un besoin clair d’un cadre cohérent, interprofessionnel et méta-conceptuel pour les soins ostéopathiques, la deuxième partie de l’article d’hypothèse présente la théorie intégrale (TI) comme une théorie holistique, fondée sur des preuves, clinique multimodale et autoréflexive Proposition d’un processus d’argumentation et montré comment les différents modèles de soins ostéopathiques peuvent être intégrés dans le modèle à quatre quadrants de l’informatique. La théorie intégrale est utilisée, par exemple, dans le cadre de l’ostéopathie psychosomatique, dans laquelle la composante spirituelle de l’être est également éclairée afin de traiter les patients dans l’ensemble de leur contexte de vie. Chez l’homme, à chacune de ces étapes de développement et de morphodynamique – allant de la fécondation à la mort – des influences externes ou internes potentiellement nocives ou stressantes peuvent survenir, pouvant entraîner des troubles du bien-être, des symptômes et des schémas de dysfonctionnement somatique-énergétique-psychique.

mots clés
Interprofessionnalisme, théorie intégrale, intégration bifocale multimodale, modèle biopsychosocial, modèle biomécanique, modèle à quatre quadrants, thérapie manuelle ostéopathique (OMT), ostéopathie psychosomatique, schéma de dysfonctionnement somatique-énergétique-psychique

Résumé
Après avoir démontré un besoin clair d’un cadre cohérent, interprofessionnel et métaconceptuel pour les soins ostéopathiques dans la partie 1 du numéro précédent, la partie 2 de cet article d’hypothèse propose la théorie intégrale (TI) comme une approche holistique, factuelle, multimodale et autoréflexive. processus de raisonnement clinique et montre comment les différents modèles de soins ostéopathiques peuvent être intégrés dans le modèle informatique à 4 quadrants. Ceci est utilisé, par exemple, dans le cadre de l’ostéopathie psychosomatique, où la composante spirituelle de l’être est également prise en compte afin de traiter les patients dans leur contexte de vie. Ainsi, chez l’homme, à chacune de ces étapes de développement et de morphodynamique – de la conception à la mort – des influences externes ou internes éventuellement nocives ou stressantes peuvent survenir, pouvant entraîner des troubles du bien-être, des symptômes et des schémas dysfonctionnels somatiques-énergétiques-psychiques. .

Mots clés
interprofessionnalité, théorie intégrale, intégration bifocale multimodale, modèle biopsychosocial, modèle biomécanique, modèle à quatre quadrants, traitement manipulatif ostéopathique (OMT), ostéopathie psychosomatique, schémas de dysfonctionnement somatique-énergétique-psychique

La théorie intégrale (IT)
Dans le débat sur les méta-concepts possibles en ostéopathie, une orientation vers d’autres professions de santé, comme les soins infirmiers, qui utilisent déjà un méta-cadre, semble judicieuse. Cela pourrait aider à inclure les nombreux points de vue apparemment incompatibles dans une intervention ostéopathique sur le patient et ainsi créer un consensus entre les différents points de vue. Le publiciste et philosophe Ken Wilber a développé, entre autres, la soi-disant théorie intégrale (IT), qui est une tentative d’unir les approches scientifiques, humaines et humanistes avec des visions du monde rationnelles et spirituelles. Il est destiné à fournir un cadre organisationnel pour organiser diverses théories et philosophies inter et intra-conceptuelles. Sur cette base, Liem en 2006 et Van den Heede en 2017 ont développé des approches pratiques pour le diagnostic et le traitement ostéopathiques, et Shea et al. Développé en 2019 pour les soins infirmiers [31], [36], [61].

L’informatique a le potentiel d’harmoniser les soins ostéopathiques (CO) avec d’autres professions de la santé en termes d’interprofessionnalisme en intégrant les cadres ostéopathiques traditionnels et nouveaux [61]. Pour que ce potentiel se développe, il faut que l’informatique soit ancrée dans la pratique des professions de santé en général et dans celle du CO en particulier.

Dans cet article d’hypothèse, des arguments pour la mise en œuvre d’un modèle intégratif de soins ostéopathiques centrés sur la personne sont présentés et stimulent un débat constructif. Une telle méta-théorie pourrait émerger comme une interprétation de l’informatique et créer le cadre d’un partenariat thérapeutique basé sur des principes empathiques [36] et répondre au besoin de jeter les bases d’une pratique ostéopathique centrée sur la personne [16], [61], [73]en incluant l’individu avec son historicité et ses contextes [18].

En raison de sa structure systémique et cohérente, l’informatique permet une synthèse interdisciplinaire des hiérarchies de croissance naturelles [6], [61]. Pour son modèle, Ken Wilber a décrit cinq domaines de l’expérience humaine – à savoir les quadrants, les niveaux, les lignes, les états et les types. Ces domaines sont ensuite résumés dans un cadre à quatre perspectives (modèle à quatre quadrants ; 4QM) pour refléter la complexité des processus de santé, de maladie et de traitement. [75]. De cette manière, les perspectives sur le monde, composées d’aspects intérieurs et extérieurs, ainsi que les perceptions du monde tant au niveau individuel que collectif sont intégrées. [31], [61], [75].

Dans le modèle à quatre quadrants (4QM), les aspects intérieurs individuels, extérieurs individuels, intérieurs collectifs et extérieurs collectifs sont pris en compte.

Chacun des quadrants montre une dynamique de développement phylo- et ontogénétique. Ce modèle est étendu et modifié en ostéopathie psychosomatique (voir Fig. 1). Chez l’homme, à chacune de ces étapes de développement et de morphodynamique – allant de la fécondation à la mort – d’éventuelles influences externes ou internes dysfonctionnelles peuvent survenir, pouvant entraîner des troubles du bien-être, des symptômes ou des schémas de dysfonctionnement somatique-énergétique-psychique et, si nécessaire, l’intégration par des interventions ostéopathiques adaptées individuellement est prise en charge [37], [38]. Un aperçu de l’informatique est présenté dans le tableau 1.

Fig.1 : Aspects à considérer dans le traitement de l’ostéopathie psychosomatique dans le cadre du modèle à quatre quadrants

traitement centré sur la personne

L’informatique fournit le cadre organisationnel pour organiser les informations personnelles dans la relation dyadique et avec l’environnement. Deux canaux différents sont disponibles pour cela : le canal ordinaire et le canal non ordinaire. Par exemple, les découvertes tactiles ainsi que les données biomédicales peuvent être vues thérapeutiquement de différentes manières [61], [75]. Par exemple, la relation du patient à son monde intérieur et extérieur peut être évaluée en termes d’autonomie relative (la tendance d’un holon à l’auto-préservation, à l’affirmation de soi et à l’assimilation et à l’expression de sa totalité) et d’adaptabilité (une tendance à se relier et à s’intégrer et expression de la partialité d’un holon). holons) [31].

Le concept holon a été développé à l’origine par Koestler et affiné par Wilber. Selon cela, la réalité n’est composée ni de tout ni de partie, mais de tout/partie appelés holons [31].

  • Est le relatif autonomee, affirmation de soi dysfonctionnelle vis-à-vis du monde extérieur élevé, l’aspect partiel chez le patient a diminué de façon dysfonctionnelle au profit de l’aspect entier. Le constat énergétique se caractérise généralement par le fait que l’organisme absorbe plus d’énergie qu’il n’en libère. L’augmentation de l’autonomie relative ne repose pas ici, comme dans un développement sain, sur l’intériorisation et l’accueil de plus en plus de niveaux d’être, mais sur la séparation et l’éloignement d’eux.
  • perte d’autonomie relative, dans le sens d’affaiblir la démarcation naturelle. Il y a ici une diminution de l’autonomie relative, c’est-à-dire que tout l’aspect de la personne diminue et que son aspect partiel, sa susceptibilité ou sa réception augmente de manière dysfonctionnelle. Vos frontières avec le monde extérieur sont réduites ou la démarcation avec le monde extérieur est affaiblie. La diminution de la démarcation n’est pas ici, comme dans le développement sain, une diminution de l’égocentrisme, mais un affaiblissement de la capacité d’une personne à maintenir son intégrité par rapport au monde extérieur. Leur intégrité s’est déplacée de manière dysfonctionnelle en faveur de leur aspect de parties. Le constat énergétique se caractérise généralement par le fait que l’organisme libère plus d’énergie qu’il n’en absorbe.

La relation entre l’auto-immanence (enveloppement de l’inférieur par le supérieur, par exemple relativisation des impulsions limbiques par le cortex préfrontal) et l’auto-transcendance (pulsion évolutive vers un niveau supérieur, dans lequel de nouveaux holons émergent et transcendent l’existant) peut être évaluée . Dysfonctionnellement, l’auto-immanence peut apparaître comme une dissociation et l’auto-transcendance comme une auto-dissolution partielle, chacune avec un symptôme associé [31]:

  • auto-dissolution: Une régression se produit, c’est-à-dire que certaines parties somatiques/mentales d’une personne ne sont plus intégrées de manière optimale, mais désintégrées. Par exemple, des schémas réflexes ou réactionnels de la petite enfance déjà inhibés, comme le réflexe tonique asymétrique du cou, peuvent partiellement réapparaître, ou des régulations déjà acquises, comme la continence urinaire, peuvent se désagréger et apparaître comme une énurésie nocturne, etc. , des phénomènes de régression peuvent se produire au cours du processus de guérison, tels que des troubles précédemment supprimés, des émotions ou des symptômes chroniques qui redeviennent aigus.
  • Dissociation: Ici, par exemple, une dissociation dysfonctionnelle du psychologique au niveau biologique peut survenir, par exemple comme l’anorexie mentale.

La théorie intégrale offre un moyen de percevoir la réactivité biologique, psychosociale et spirituelle d’une personne aux défis environnementaux et d’identifier et de traiter les troubles dans l’organisme ou dans le contexte de vie global d’une personne. Ici, il est important de trouver l’équilibre entre l’approche perceptivo-cognitive-symbolique et l’approche directe intuitive non locale dans le sens de l’unité du corps, de l’esprit et de l’âme. En particulier, il est essentiel d’impliquer plus activement le patient dans le cadre du traitement [39] et pour soutenir la proactivité dans le contexte de vie du patient [27], [43]. Ceux-ci inclus:

  • pleine conscience et respiration consciente [47], [85]
  • vibration myofasciale intrinsèque [3],
  • Méditation [33],
  • stratégies de gestion du stress [74],
  • des approches cognitivo-comportementales pour intégrer les croyances liées à la douleur,
  • Approche thérapeutique en 15 étapes d’intégration bifocale multimodale © selon Liem [37], [38]; cela a montré, par exemple, des résultats significatifs dans l’amélioration des céphalées de tension [83],
  • 6-Étape de palpation cardiaque ostéopathique selon Liem ; une réduction significative de l’anxiété et du stress pourrait être enregistrée [84],
  • Promotion d’un comportement proactif de la part du patient au moyen de conseils ostéopathiques selon les cinq modèles ostéopathiques [39],
  • pratique spirituelle personnelle.

Présente un aperçu des approches intégrales en soins ostéopathiques

schéma montrant les 3 parties de la cavité pelvienne de la femme pour décrire par la suite les localisations de l'endométriose

Les différentes localisations de l’endométriose | Thierry Payet

L’endométriose est une pathologie de la femme qui touche le système gynécologique et plus précisément la muqueuse de l’utérus (l’endomètre). Afin de comprendre votre compte-rendu d’IRM, faisons un récapitulatif des différentes localisations de l’endométriose.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Comme décrit dans l’article « Endométriose et ostéopathie », l’endométriose est due au détachement puis à la migration d’un fragment de l’endomètre (muqueuse de l’utérus) vers des tissus voisins. Ce sont ces tissus que nous allons décrire.

Il est décrit 4 types d’atteinte : l’adénomyose (anomalie de la zone de jonction entre l’endomètre et le myomètre – il s’agit d’une endométriose interne à l’utérus), l’endométriose ovariennejeendométriose superficielleet enfin, l’endométriose profonde.

L’utérus : quelle forme a-t-il ? Où se situe t-il ?

Pour commencer, faisons un rappel sur la forme et la position de l’utérus dans le corps.

L’utérus a la forme d’une poire. C’est en effet un cône tronqué et aplatit d’avant en arrière.

Il est situé à la partie basse du ventre, aussi appelé petit bassin et cavité pelvienne. L’utérus se situe dans la partie moyenne du petit bassin.

Les 3 compartiments de l’utérus :

En effet, pour comprendre les différentes localisations de l’endométriose il est bien de diviser le petit bassin en 3 compartiments :

  • antérieur : contient l’os pubien, la vessie et l’urètre
  • moyen : contient l’utérus, les trompes, les ovaires, le vagin
  • postérieur : contient le rectum, le sacrum et le coccyx
schéma montrant les 3 parties de la cavité pelvienne de la femme pour décrire par la suite les localisations de l'endométriose
Vue de profil du bassin de la femme
Le pubis (os au niveau de la partie la plus basse du ventre, en avant du corps) se trouve à gauche du schéma.
Le sacrum et le coccyx (os au niveau des fesses, en arrière du corps) se trouvent à droite du schéma.

Localisations de l’endométriose au niveau du compartiment antérieur

Les 5 localisations de l’endométriose au niveau du compartiment antérieur du petit bassin sont :

  1. l’espace pré-vésical = espace en avant de la vessie
  2. la vessie
  3. les uretères = tubes qui raccordent le rein à la vessie
  4. le récessus vésico-utérin = cloison séparant la partie supérieure de la vessie et le corps de l’utérus
  5. le septum vésico-vaginal = cloison séparant la partie postérieure de la vessie et le vagin

.

Localisations de l’endométriose au niveau du compartiment moyen

Les 6 localisations de l’endométriose au niveau du compartiment moyen du petit bassin sont :

  1. le vagin
  2. le cul-de-sac vaginal antérieur (fornix) = repli du péritoine situé en avant de l’utérus
  3. le cul-de-sac vaginal postérieur = repli de péritoine situé en arrière de l’utérus
  4. l’utérus
  5. les ovaires : sont souvent le siège de kyste d’endométriose (endométriomes)
  6. les trompes

.

Localisations de l’endométriose au niveau du compartiment postérieur

Les 5 localisations de l’endométriose au niveau du compartiment postérieur du petit bassin sont :

  1. le septum recto-vaginal = cloison séparant le rectum et le vagin : il s’agit d’une atteinte fréquente
  2. bien lire
  3. les ligaments utéro-sacrés (LUS) = tissu fibreux de soutien unissant la partie postérieure de l’utérus au sacrum
  4. le torus = union des ligaments utéro-sacrés droit et gauche au niveau de la face postérieur de l’isthme utérin
  5. le cul-de-sac de Douglas (cul de sac recto-utérin) = repli de péritoine situé entre le rectum et l’utérus

Et l’ostéopathe ?

Le but de l’ostéopathe est de comprendre votre demande. L’ostéopathe prendra le temps de vous expliquer les étapes de la séance, les effets recherchés par ses manipulations, ainsi que les différentes évolutions possibles.

Traitement d'une femme atteinte d'endométriose par l'ostéopathe à Paris

Par la suite, en fonction des symptômes, de la localisation de l’endométriose, de la chronologie de la pathologie, etc., et des résultats des tests ostéopathiques, l’ostéopathe vous propose un traitement adapté.

En effet, le but de l’ostéopathe est de soulager vos douleurs et symptômes en apportant de la mobilité aux viscères du petit bassin et des zones en rapport (sacrum, coccyx, pubis, abdomen, côtes, cervicales, etc.).
Les manipulations de l’ostéopathe sont douces et précises et permettent ainsi de travailler en toute confiance avec ses patientes.

Contacter l’ostéopathe à Paris spécialisée dans la prise en charge de l’endométriose

Ainsi, l’ostéopathe vous reçoit dans son cabinet d’ostéopathie Paris 7.

Elle se tient à votre disposition pour toute question au 07 69 03 41 41 ou par mail mathildelocqueville.osteo@gmail.com.

L’ostéopathe vous conseille de prendre RDV directement sur Doctolib afin de vous organiser au mieux en fonction de vos disponibilités et des siennes.

Mouvement dans la pensée • Interview Torsten Liem • 2022

Mouvement dans la pensée • Interview Torsten Liem • 2022 | Thierry Payet

Avez-vous un exemple précis?

jeJe résous z. B. le plexus solaire solide, le plexus solaire. Je lui demande comment il perçoit ce qui change, comment il se sent. “C’est plus doux”, pourrait-il dire. Et est-ce qu’il se passe autre chose ? “Oui, mes pensées sont soudainement plus calmes. Je me sens si large et doux ! » Alors peut-être que je peux lui donner un petit devoir pour voir jusqu’à la prochaine fois quelles circonstances de sa vie ont tendance à ramollir son plexus solaire et les écrire. Bien sûr, beaucoup de choses sont plus faciles dans la salle de pratique protégée. Cela fait alors partie du traitement de l’aider à devenir lui-même de plus en plus compétent. En fin de compte, cependant, le patient décide s’il veut vivre plus détendu, avec une posture plus ouverte – ou non.

Votre livre s’adresse-t-il à des personnes en bonne santé ou à des personnes souffrant de maladies ?

A tous les deux ! Les compagnies d’assurance maladie ont déterminé que les hommes ont des symptômes pendant 48 ans de leur vie et les femmes pendant 42 ans. Souvent plus de la moitié d’une vie ! Cette phase peut être considérablement améliorée en modifiant votre mode de vie.

Dans mon livre, j’explique clairement les mécanismes d’action de chaque système corporel, organes et de nombreux tableaux cliniques. De cette façon, le patient, le lecteur, obtient une base pour prendre les bonnes décisions pour lui-même et pour faire quelque chose lui-même. Il s’agit des 5 modèles d’ostéopathie, ainsi que des dernières découvertes médicales issues de plus de 8 000 études. Ces études nous disent comment nous vivons aujourd’hui plus longtemps, en meilleure santé et plus heureux. C’est pourquoi le livre contient de nombreux exercices et suggestions, tels que l’endurance, l’entraînement par intervalles, les étirements, la respiration, la relaxation, la nutrition, un intestin sain et comment changer les habitudes défavorables. S’il y a des habitudes de vie malsaines, en tant que thérapeute, j’essaie d’en établir de plus saines, de sorte que les chances d’être en bonne santé et heureux augmentent – tout comme dans le traitement manuel. On appelle ça aussi Joindre les points.

Y a-t-il un exercice particulièrement efficace dans votre livre ?

Pour moi, il n’y a pas de bon conseil. Néanmoins : Pour la plupart de ceux qui viennent me voir, le plus important est d’interrompre régulièrement leur séance. La position assise affaiblit le système immunitaire, ce qui conduit à l’épuisement et à la maladie. Après seulement 30 à 45 minutes, le muscle cesse d’absorber le sucre et commence à se dégrader. Donc : arrêter de s’asseoir, monter et descendre les escaliers en courant, faire des sauts avec écart ou des pompes… Je fais ça aussi quand je travaille longtemps à mon bureau. Il est scientifiquement prouvé et est incroyablement bénéfique.

Torsten Liem, merci beaucoup pour cette interview !