C'est quoi le crack ?  La manipulation expliquée

C’est quoi le crack ? La manipulation expliquée | Thierry Payet

Connaissez-vous les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux montrant quelqu’un qui « craque » les articulations ou la colonne vertébrale ? Mais qu’est-ce qui rend ce son satisfaisant et à quoi sert-il ? Dans ce blog, j’expliquerai ce qu’est la manipulation, comment et pourquoi elle est faite et j’explorerai brièvement les autres causes possibles de la fissuration du dos. Contrairement au conte de vieilles femmes, il n’y a aucune preuve suggérant que cette technique peut causer de l’arthrite. Une autre croyance dépassée est que le clic est produit par le frottement de l’os sur l’os. Encore une fois, ce n’est pas correct.

Les ostéopathes, les kinésithérapeutes et aussi les chiropraticiens peuvent utiliser cette technique pour traiter les douleurs au cou et au dos. La manipulation est également souvent associée à un « craquement » ou à un « clic » audible (ce qui est souvent très satisfaisant) et peut être appliquée à diverses articulations du corps. En tant qu’ostéopathe moi-même, j’utilise la manipulation articulaire dans le cadre de mes traitements, mais je ne les pratique que sur des personnes qui en bénéficieraient réellement (car tout le monde n’a pas besoin de manipulation) et deux – uniquement avec d’autres techniques pour maximiser l’efficacité de la traitement.

Articulations à facettes

Afin de comprendre le fonctionnement d’une manipulation, une compréhension de base de l’anatomie de la colonne vertébrale est nécessaire. La colonne vertébrale est constituée de blocs appelés vertèbres qui sont empilés les uns sur les autres comme une haute tour. Chaque vertèbre est séparée les unes des autres par un disque vertébral qui se trouve entre chacune. Chaque vertèbre a deux articulations à facettes qui lui sont attachées, une à gauche et une à droite. Les facettes articulaires d’une vertèbre se connectent avec les facettes articulaires sur les vertèbres ci-dessus et avec les facettes articulaires sur les vertèbres ci-dessous afin que chaque vertèbre soit en contact avec chaque o

là. Ces articulations facettaires sont renforcées par des ligaments et des muscles et sont entourées d’une petite capsule articulaire. Le liquide connu sous le nom de liquide synovial se trouve dans la capsule articulaire et son rôle est de lubrifier l’articulation afin que les articulations des facettes puissent se déplacer en douceur sans se coincer les unes sur les autres. Lors d’une manipulation ostéopathique, c’est le mouvement de ces articulations facettaires qui provoque le « pop » ou le « crack » audible que vous pouvez entendre.

Lors de la manipulation

Lors de la manipulation, l’ostéopathe va concentrer une petite pression sur l’articulation facettaire appropriée. La manipulation peut impliquer un petit mouvement de torsion ou de poussée. Pendant la poussée, la pression d’air dans l’articulation facettaire est soudainement modifiée. Lorsque cela se produit, du gaz s’échappe du joint et produit un son de « pop » ou de « crack ». Cela ne devrait pas être douloureux. Lorsque la pression d’air a changé dans l’articulation, il faut environ 20 minutes pour que l’articulation retrouve à nouveau une pression d’air normale. Pendant cette période, vous ne pourrez plus manipuler l’articulation. (C’est pourquoi lorsque vous faites craquer vos jointures, vous devez attendre un peu avant de pouvoir recommencer).

Que peut faire la manipulation ?

  • Arrêter le gonflement d’une capsule articulaire.

  • Réduire les tensions musculaires.

  • Libérer des endorphines (moduler les processus inflammatoires, favoriser l’analgésie).

  • Augmentez l’amplitude de mouvement.

  • Soulager les maux de dos.


Autres causes de fissuration des articulations de la colonne vertébrale

Il est possible de ressentir une fissure involontaire de temps en temps. Si la cause n’est pas attribuée à une manipulation directe, les autres causes probables sont :

Cassement des ligaments ou des tendons – ceci est tout à fait normal et implique que les ligaments et les tendons environnants se balancent les uns sur les autres ou sur d’autres morceaux d’os lorsqu’ils se déplacent. (Ceci est également très fréquent dans les hanches et les genoux).

Broyage des os – à mesure que nous vieillissons, la colonne vertébrale peut commencer à montrer des signes d’usure. C’est une partie normale du vieillissement. Au fur et à mesure que le cartilage de la colonne vertébrale commence à se décomposer, il offre moins de protection et d’amortissement pour les os de la colonne vertébrale et, par conséquent, ils peuvent commencer à se frotter les uns contre les autres, ce qui peut créer un son de « fissure », « pop » ou « grincement ». .

La manipulation est-elle sans danger ?

Bien que les avantages à long terme de la fissuration du dos ne soient pas connus, il a été démontré qu’il procure un soulagement temporaire à court terme pour certains types de douleurs au dos et au cou. Cela dit, tous les types de douleurs au dos et au cou ne conviennent pas à la manipulation. D’autres facteurs tels que l’âge, certaines conditions ou habitudes de vie peuvent également signifier que la manipulation n’est pas appropriée. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour bien comprendre les implications à long terme. C’est aussi une autre raison pour laquelle il ne faut se faire craquer le dos ou le cou que lorsque cela est nécessaire. D’autres techniques ostéopathiques doivent être utilisées parallèlement à la manipulation et des conseils sur certains exercices et étirements doivent également être utilisés dans le cadre du plan de traitement.

Si vous êtes préoccupé par votre dos ou votre cou, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !

#Mal au dos #La douleur du cou #Santé des articulations

La nouvelle boutique de Trail Kréol

La nouvelle boutique de Trail Kréol | Thierry Payet

La nouvelle boutique de trail Kréol est en ligne !

Simple, élégant facile d’utilisation,  le nouveau site de vente en ligne de Trail Kréol  vous permettra de trouver tous les produits de la marque Trail Kréol et de temps à autres certains produits de partenaires à Trail Kréol 😉

Venez vite découvrir notre nouvelle boutique  ici  :  Boutique Trail Kréol.

N’hésitez pas à le partager et nous faire un retour … nous donner votre avis pour améliorer votre expérience client si nécessaire 😉

BiFT TKboutik TKboutique trail kréolmarque trail kréolsite vente ligne trail kréol

.

Santé sur le net

tous unis pour la santé ! | Thierry Payet

La santé est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français, après deux années marquées par la pandémie de la Covid-19. France Assos Santé a récemment décidé de s’inviter dans le débat public sur les questions de santé, en formulant vingt propositions pour une santé plus solidaire et équitable. Détails.

France Assos Santé

France Assos Santé représente les usagers du système de santé

L’épidémie de la Covid-19 a soulevé plusieurs problèmes majeurs dans le système de santé français et placé la santé au centre des préoccupations des Français. Dans ce contexte, et à quelques mois de l’élection présidentielle, France Assos Santé souhaite contribuer au débat public sur les questions de santé et mieux faire entendre la voix des Français, les usagers du système de santé.

France Assos Santé correspond à l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé. Elle a donc pour vocation principale de représenter les patients et les usagers du système de santé, afin de défendre au mieux leurs intérêts. Créée en 2017, elle regroupe à ce jour 72 associations nationales et entend promouvoir les valeurs démocratiques de liberté, d’égalité et de fraternité dans le domaine de la santé.

Liberté, égalité et fraternité en santé

A l’heure où les stratégies nationales de santé publique tendent à remettre les patients au cœur de leur prise en charge, en les considérant comme de véritables acteurs de santé, France Assos Santé considère qu’il est également capital de mieux faire entendre la voix des usagers de la santé dans la conception et la mise en œuvre des politiques de santé.

Faire prévaloir les valeurs démocratiques et permettre un accès plus solidaire à la santé, passe pour France Assos Santé par trois principes fondamentaux qui reprennent les bases de la démocratie française :

  • La liberté en santé basée sur l’éducation à la santé offrant la possibilité à chacun de prendre en main sa propre santé ;
  • L’égalité en santé permise par un accès équitable et juste partout et pour tous à l’offre de soins ;
  • La fraternité en santé facilitée par un système de santé plus humaniste et solidaire.

Pour atteindre cet objectif, France Assos Santé a lancé l’événement, #tousunispournotresanté.

20 propositions pour placer l’usager au cœur de la politique de santé

« Tous unis pour notre santé » regroupe l’ensemble des idées citoyennes visant à améliorer le système de santé pour le rendre plus juste, plus équitable et plus solidaire. Au total, vingt propositions ont été formulées pour renforcer le rôle des usagers du système de santé dans les décisions relatives à la santé en France.

Ces vingt propositions, destinées aux décideurs politiques et institutionnels à l’aube d’une élection majeure, concernent notamment :

  • La liberté par l’éducation en santé ;
  • La possibilité de faire des choix éclairés sur sa santé ;
  • L’égalité des droits au travers du régime de sécurité sociale ;
  • La fraternité dans les parcours de soins, notamment grâce aux patients partenaires ;
  • L’égalité des territoires, avec une lutte contre les déserts médicaux ;
  • La liberté de participer à l’évolution des pratiques et du système de soins ;

A l’image du patient considéré de plus en plus comme un acteur de sa santé, FranceAssos Santé appelle à ce que l’usager du système de santé devienne aussi un décideur de l’avenir du système de santé.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– #tousunispournotresanté. france-assos-sante.org. Consulté le 19 janvier 2022.
– « Tous unis pour notre santé » : France Assos Santé présente ses 20 propositions pour améliorer le système de santé et permettre à chacun d’être acteur de sa santé !. france-assos-sante.org. Consulté le 19 janvier 2022.
Estelle B.

Pharmacienne
Spécialiste de l’information médicale et de l’éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l’environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

6 astuces pour développer sa patientèle libérale selon Cycl'ostéo

6 astuces pour développer sa patientèle libérale selon Cycl’ostéo | Thierry Payet

Ça y est vous avez votre diplôme en poche mais vous avez l’impression d’être dans un monde nouveau et qu’il vous reste tout à apprendre ? Pas de panique ! Cycl’ostéo va vous donner quelques astuces pour votre installation et le développement de votre patientèle !

Numéro Adeli, RCP, prévoyance, URSSAF, auto entrepreneur, libéral, … On ne va pas vous faire un guide d’installation, vous devez déjà vous être renseigné, et il en existe de bons déjà réalisé afin d’oublier aucune étape. Vous pouvez prendre pour exemple celui du ROF par exemple en suivant ce lien

Une fois que toutes ces formalités sont faites, c’est beau, mais il est temps de bosser et de trouver des patients maintenant. L’acquisition de patients est un aspect critique pour tout ostéopathe qui se lance dans la vie active. Comment développer votre future patientèle? Quelles astuces peuvent être mise en place pour avoir une croissance constante et rassurante ? Avec plusieurs années d’expériences maintenant, nos Cycl’ostéopathes vous délivrent ces 6 astuces :

   1) Se créer son propre Google my business

Le premier objectif va être de donner de la visibilité à son activité d’ostéopathe, notamment sur internet: c’est ici que les patients vont chercher leur nouveau praticien généralement. 

Vous devez faire en sorte que l’on puisse vous trouver sur le web : pour cela référencez votre activité en créant votre page “Google my business”. Cela vous offre la possibilité de créer gratuitement une page professionnelle présentant votre activité d’ostéopathie. 

Autres avantages, et non des moindres, à cette création de page, vous serez référencé sur la carte géographique de Google (Google Map). Cette carte est affichée en deuxième position sur la page des recherches, juste après les annonces (payantes). Elle apporte donc une forte visibilité pour vos potentiels patients qui recherchent un ostéopathe près de chez eux. Rien que pour ça, ce serait dommage de ne pas y figurer.

Mais la force du My business ne s’arrête pas là, avec la possibilité d’avoir des avis de vos patients. Outre l’aspect gratifiant de voir que vos patients apprécient votre façon de travailler, et surtout vont mieux après votre passage; cela vous permettra d’acquérir de nouveaux patients. Il s’agit en fait d’une sorte de “bouches à oreilles” digital.

Enfin, vous pourrez vous servir de votre page business pour publier des photos, articles & publications, toujours plus enrichissant pour le patient. Il découvrira peut être des

informations importantes pour lui, développera une confiance à votre égard grâce au professionnalisme qui ressortira de vos articles, et prendra donc rendez-vous (n’oublions pas que l’objectif premier est de développer sa patientèle pour pouvoir vivre de son métier).

Vous pouvez également créer votre propre site internet ou tenir un blog. 

   2) Faire son propre site internet et travailler son référencement 

Plus vous communiquerez sur internet, plus vous serez visible c’est aussi simple ! Seulement il y a des façons de le faire, et cela prend du temps ! Même si le mieux reste de s’entourer de professionnels de la formations tel que Digilib santé  pour vous accompagner et créer votre site de praticien de santé, vous pouvez tenter l’expérience seul.

Sans respecter les quelques informations suivantes, votre site ne pourra être bien classé, vous vous retrouverez donc en 4-5 ou 10ème page; et comme nous le faisons tous, le patient n’ira pas chercher son ostéopathe à la 10ème page.

Il faut donc juste être au courant de quelques bases que l’algorithme Google suit pour le classement des sites sur les pages de recherche:

  • Évitez les textes ou liens cachés.
  • Évitez de remplir vos pages de mots clés non pertinents et sans rapport avec le contenu réel de votre site.
  • Ne créez pas plusieurs pages, sous-domaines ou domaines présentant du contenu dupliqué
  • Évitez les ‎pages satellites (« doorway ») créées exclusivement pour les moteurs de recherche ou d’autres solutions, telles que les programmes d’affiliation, sans véritable contenu informatif.
  • Si votre site fait partie d’un programme d’affiliation, assurez-vous qu’il est utile aux utilisateurs. Présentez un contenu pertinent et original pour inciter les internautes à visiter votre site en premier lieu. »
  • Pour avoir du traffic sur so site il est nécessaire de créer du contenu de qualité qui parle à vos patients et futurs patients. L’algorithme de google est opaque certes mais une chose est sûre c’est qu’il est capable de déterminer le niveau de pertinence de votre site ! Alors pensez avant tout à la solution que vous apporterez à un internaute en quête de réponse et faites en sorte de lui apporter la meilleure !

Une fois le site internet créé, il faudra travailler sur son référencement (et par référencement, je n’entends pas “ouvrir le porte monnaie et payer pour que son site se retrouve dans les annonces en haut de page”. Cela vous coûtera cher, et vous rapportera peu voir rien sur l’instant, et votre site sera toujours aussi loin dès que vous arrêterez de payer). 

Le référencement est donc ce qui prend le plus de temps au début. Il se fera grâce aux interactions, autour et dans votre site (articles, témoignages, liens vers d’autres sites, liens vers votre site, cohérence des propos, nombre de visites journalières, partage, popularité sur les réseaux sociaux…etc).

En clair, pas de standards, la réussite dépend de votre patience et de vos actions une fois installés…

   3) Etre visible sur tous les annuaires GRATUITS qui existent

Par annuaire j’entends les pages jaunes, nextdoor, etc. Cependant, après 4 années d’existence, nos cycl’ostéopathes s’accordent tous à dire qu’il ne sert à rien de passer par leur version payante.

En effet, lorsque vous allez créer votre activité, votre téléphone va commencer à sonner de tous les côtés. Les commerciaux de ces sites vont vouloir vous vendre de supers formules plus ou moins chères pour être mieux référencé. 

Alors nous ne sommes certainement pas là pour dénigrer, mais notre expérience nous fait dire que les versions gratuites sont amplement suffisantes. Elles vous permettront d’avoir un point de visibilité supplémentaire au cas où; mais le plus gros de vos patients ne passent plus par ces sites là pour trouver leur professionnel de santé.

Ces annuaires payants sont donc à utiliser avec une grande précaution. Certains affichent comme avantage « 1er dans Google ». Pour leur annuaire oui, mais votre page ou profil, ne le sera que très rarement.

Certains sites professionnels comme Doctolib seront très utiles. Du fait de leur développement exponentiel partout en France, il permettra dans certaines villes pauvres en thérapeutes de vous adresser des patients, mais ne demeure pas indispensable. En revanche dans d’autres grandes villes riches en thérapeutes, là où la concurrence est forte, il sera relativement indispensable. Vous ne pourrez pas décemment vous reposer uniquement sur cet outil pour vivre de votre art, mais il restera toujours au minimum rentabilisé. Et n’oublions pas, l’essentiel est d’être visible, hors si tout le monde est présent sur ce site, que les patients passent de plus en plus par ce site pour réserver, et que vous n’y êtes pas…vous perdrez forcément de potentiel patient.

L’avantage de Doctolib c’est sa proportion à réguler le marché de l’ostéopathie, grâce à un algorithme hyper intelligent, il redistribue de façon relativement équitable les demandes de patients entre les différents thérapeutes présents sur le site ! Et oui son but est de continuer à vous faire payer tous les mois, donc un minimum de patients sera assuré à chacun. En revanche le terrible désavantage de Doctolib est que vous serez désormais condamné à vous acquitter ad vitam aeternam des frais d’abonnements mensuels (la coquette somme d’environ 129€ /mois à ne pas oublier dans vos calculs et prévisionnel)  ! Ainsi si vous vous trouvez dans une ville ou village ou le nombre d’ostéopathes n’excède pas les 15 à 20 et où être sur Doctolib n’est pas obligatoire pour exister nous vous recommandons de vous affranchir de ce dernier et de créer vous même votre propre site internet avec un module de prise de rendez-vous en ligne. Vous verrez il est préférable de vivre en ostéopathe libre !

   4) Aller à la rencontre de vos voisins pour développer votre réseau

Il vous faudra rencontrer les professionnels de santé (médecins généralistes, cliniques, sages femmes, Kinés, podologues, masseurs,…), dans un premier temps pour des raisons éthiques, et dans un second temps pour la richesse d’informations que ce partage inter-profession créera. Les intéressés peuvent faire preuve d’une résistance de principe mais pas tous: il faudra être humble et patient.

Il sera également important de s’investir localement: rencontrer les associations sportives, les associations du 3ème âge, la mairie de sa ville… et leur proposer ses services.

Enfin, rencontrer les gens qui boosteront votre bouche à oreille: le postier, la coiffeuse du bout de la rue, le boulanger sont autant de gens qui parlent à votre quartier de tous les sujets : la coiffeuse sait qui a mal au dos dans votre quartier et si elle vous connait, elle parlera de vous…

   5) Développer ses réseaux sociaux 

Ce n’est pas nouveau, le minitel est déjà loin, facebook, blog, instagram, twitter, linkedin, autant d’outils qu’utilisent des millions de personnes en France. Alors pourquoi passer à côté d’une si belle opportunité.

On revient sur la règle de base: Plus vous serez visible, plus votre développement sera efficace. 

Mais il ne faut pas oublier que la communication sur internet comme ailleurs, est encadrée chez les ostéopathes. En matière d’éthique, et pour éviter de se griller auprès de vos confrères/consoeurs professionnels de santé, les règles suivantes doivent être respectées :

–  Rester sincère quant à ses domaines de compétences et ne pas faire de fausses promesses

–  Ne pas se proclamer plus compétent que son voisin

–  Ne pas avancer des éléments non-prouvés.

   6) Travailler ses conseils

Enfin, il faudra travailler vos conseils. Je m’explique: prenez l’image de deux restaurants avec un menu strictement similaire. L’un est beau, lorsque vous arrivez le personnel est souriant, sympathique, et prendra soin de vous jusqu’à la fin avec de petites attentions personnelles à votre égard; et l’autre où le personnel est maussade, sans attention, à la limite du poli. Dans lequel reviendriez vous manger? Lequel allez-vous recommander à votre voisin? Sans aucune hésitation ce sera le premier, et pourtant la nourriture est exactement pareille. 

Là vous vous dites que je suis un gros mangeur déjà… Mais sachez que “l’expérience patient” fonctionne exactement de la même façon. Soyez souriant, propre sur vous, (en plus d’être bon et efficace bien sûr), et prodiguez de bons conseils en fin de consultation. Prenez le temps de montrer vos étirements si vous souhaitez qu’il en fasse, d’expliquer pourquoi changer son alimentation serait mieux pour sa santé, etc. 

C’est cette vision globale qui fera que le patient se sentira vraiment pris en charge, par un bon praticien, qu’il n’hésitera pas à recommander et reprendre rendez-vous.

Voici un petit avant goût de ce qu’il faudra faire pour développer votre activité. Si vous avez l’occasion de vous entourez, ou de rejoindre des groupes de praticiens déjà expérimentés et/ou installés, alors foncez ! Ils pourront vous épauler et vous pousser pour mieux réussir.

C’est l’esprit que nous recherchons à véhiculer au sein de notre communauté de Cycl’ostéopathes: l’entraide entre praticien. 

Les quelques astuces énumérées ci-dessus ne sont qu’une fraction de ce que nous avons mis en place ensemble pour nous développer en 5 ans par exemple. Mais une fraction pour nous, représente très vite une mine d’or pour un jeune praticien, qui ne possède pas forcément toutes les connaissances nécessaires à son développement. 

Vous évitez de refaire les mêmes erreurs que nous, vous sera bénéfique. Et votre savoir, et vos compétences propres, viendront enrichir nos rangs. Seul on va plus vite, mais ensemble nous allons plus loin !

Cycl’ostéo m’intéresse, je me renseigne

Article rédigé par Pierre-Louis Billant – Ostéopathe D.O. – Cycl’ostéo Nice

Prise de RDV en ligne via Dictolib

OUVERT pendant le confinement ! » Clinic Osteo Clinic Osteo | Thierry Payet

Chères patientes et chers patients,

Vos ostéopathes sont disponibles. En effet, nous savons la situation actuelle délicate pour chacun d’entre nous. Nous espérons cependant sincèrement que chacun trouve les ressorts pour vivre le mieux possible ces moments. Nos libertés sont réduites pour le bien de tous mais nous savons être inventifs. Depuis la reprise de nos activités, vos ostéopathes ont mis en place dans chacune de nos cliniques, à Paris, Saumur et Saint Maur des Fossés, tout ce qui était nécessaire à votre sécurité sanitaire et la nôtre. C’est pourquoi, alors que l’état reconfine, nous restons OUVERTS.

Toutes nos cliniques resteront donc ouvertes pendant toute la période du confinement.

CLINIC-OSTEO OUVERT PENDANT LE CONFINEMENT

Vos ostéopathes continuent donc les soins dans le respect le plus strict des gestes barrières.
Pour venir dans nos cliniques, il vous suffira de vous munir d’une attestation de déplacement et de cocher la troisième case « Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments » (CASE n°3).
Pour toutes autres questions n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous renseigner soit par mail à contact@clinic-osteo.com ou par téléphone au 0784155131.

Toute l’équipe Clinic-Osteo reste à votre écoute et votre service.

Vous nous retrouvez sur nos pages Google my Bussiness et nos pages Facebook et prendre rendez-vous sur Doctolib.

Prise de RDV en ligne via DictolibCLINIC-OSTEO OUVERT PENDANT LE CONFINEMENT

Vous retrouverez toutes nos cliniques avec les détails des plans d’accès et les informatiosn utiles sur notre page « Nos cliniques« .

bébé en séance d

Ostéopathe bébé Montpellier | Thierry Payet

Votre bébé vient de naître. Vous vous demandez pourquoi et quand l’emmener en consultation chez votre ostéopathe à Montpellier, cet article est là pour répondre à vos questions.

En effet, chaque bébé est différent, chaque naissance également. Selon qu’il pleure beaucoup ou non, qu’il il dort et beaucoup bien ou si au contraire vous faites face à des difficultés, votre vécu sera différent. Il est important de se faire accompagner lors de cette période intense. Voici quelques pistes pour comprendre quand et pourquoi emmener bébé chez votre ostéopathe.

Dès la naissance

Il est possible de consulter un ostéopathe pour votre bébé dès ses premiers jours de vie.

bébé en séance d'ostéopathie

Différents motifs amènent à consulter dès la naissance :

  • difficultés d’allaitement : douleur de la mère lors de la prise du sein, déformation du téton malgré une bonne position, inconfort sur un des seins, difficulté d’accrochage ou succion inefficace. Un allaitement difficile est une urgence. Si malgré les conseils du personnel de la maternité ou de votre sage-femme, vous éprouvez toujours des difficultés, n’hésitez pas à m’appeler pour fixer un rendez-vous rapidement.
  • Posture, asymétries: tout ce qui touche à la posture et à la mobilité du bébé (hors pathologies médicales), torticolis, position en virgule, bébé qui s’étire beaucoup, asymétries de la face et/ou du crâne
  • Pleurs inexpliqués : si aucune cause médicale ne les explique, il peut s’agir d’inconfort dû à des tensions corporelles. Celles-ci peuvent être rapidement améliorées par une consultation ostéopathique.

Si vous accouchez à la maternité de la clinique Clémentville,
Je fais partie des ostéopathes habilités à intervenir directement en chambre. N’hésitez pas à demander plus d’informations à la nurserie, ou à me joindre directement par téléphone (07.82.94.41.82)


Au cours des premiers mois de vie :

Si tout va bien à la naissance, rien ne presse. Prenez le temps de profiter de ces premiers instants et de trouver vos marques dans cette nouvelle relation.

Je recommande de faire le point dans l’idéal avant la fin du premier mois de votre enfant, ou plus tôt si le besoin se fait sentir.

Voici une liste non exhaustive de signes pour lesquels une consultation en ostéopathie pourra être utile :

allaitement et ostéopathie
  • motricité : côté préférentiel, retournement difficile, enfant en « avion » sur le ventre, marche sur les fesses…
  • sphère ORL : otites ou rhinites à répétition, réflexe nauséeux envahissant…
  • sphère digestive : troubles digestifs fonctionnels, constipation, coliques, reflux gastro-oesophagiens
  • allaitement ou prise du biberon difficile
  • plagiocéphalie (tête plate) et torticolis
  • déséquilibres posturaux : bébé en « virgule », enroulement difficile, bébé « raide », hyperextension…
  • pleurs inexpliqués et sommeil altéré (très fractionné, endormissement difficile)
bébé détendu chez l'ostéopathe bébé montpellier

Ma pratique

Ma pratique, toujours douce, est adaptée aux nourrissons.

Nous commencerons par un temps d’échange. Je vous offre une écoute bienveillante, sans jugements, quelques soient vos doutes et émotions du moment, pour comprendre votre histoire commune, à vous et à votre bébé.

Au contact de votre nourrisson, je prend le temps de me présenter à lui, de faire connaissance, de l’observer.

Il sera toujours installé confortablement, en respectant son enroulement naturel, toujours proche de son ou de ses parents, parfois même au sein si besoin pour une partie de la consultation.

Mon but est le même que le votre, que ce moment soit synonyme de détente et de bien-être pour lui comme pour vous.
Ainsi la consultation se déroulera à son rythme. Pauses tétée, biberon, change ou câlin, pas de stress, je m’adapterai aux contraintes du moment.

Je travaille main dans la main avec les professionnels de santé qui vous entourent. Je n’hésiterai pas à vous envoyer vers votre pédiatre au moindre doute sur un point d’ordre médical. De même, je pourrai vous conseiller d’autres professionnels si le besoin s’en fait sentir. Sage-femme, kinésithérapeute, psychologue, associations de soutien à la grossesse et à la parentalité.

Enfin, je suis également monitrice en portage bébé. Nous pourrons planifier un atelier de portage  avec vous et votre conjoint.e si vous en avez l’envie. Plus de renseignements sur cette page.

A bientôt, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de renseignements. Vous pouvez également prendre rendez-vous en ligne directement sur clicrdv.

Feuille de route vers la reprise - une mise à jour Covid 19

Feuille de route vers la reprise – une mise à jour Covid 19 | Thierry Payet

À partir du vendredi 22 octobre, notre clinique reprendra les soins de routine pour tous ceux qui en ont besoin. Voici à quoi vous attendre lors de votre prochain rendez-vous :

Vérifiez les sites d’exposition avant l’arrivée : Voici la liste des sites d’exposition actuels nous vous serions reconnaissants d’y jeter un coup d’œil avant de vous présenter à votre rendez-vous.

Remplissez le COVID-Screen : envoyé dans votre SMS/e-mail de rappel.

Attendre à l’extérieur jusqu’à l’heure de votre rendez-vous: Veuillez rester à l’extérieur du cabinet (dans votre voiture, etc.) jusqu’à l’heure de votre rendez-vous. Il n’est pas nécessaire de nous appeler avant d’entrer dans le cabinet si vous avez un rendez-vous.

1927816.jpg

Enregistrement par code QR : veuillez scanner le code QR sur votre appareil et enregistrer vos coordonnées, comme requis par le Département de la santé et des services sociaux de Victoria et pour aider à la recherche des contacts.

Divulgation volontaire du statut vaccinal : il vous sera demandé de déclarer volontairement votre statut vaccinal et de consentir à ce que notre équipe d’accueil ou votre médecin l’enregistre dans votre dossier médical, mais vous n’avez pas besoin de le divulguer si vous ne vous sentez pas à l’aise de le faire.

Masques faciaux: Les masques sont obligatoires à l’intérieur, alors assurez-vous d’en avoir un avec vous lors de votre prochaine visite car vous devrez le porter à l’intérieur et lors de votre rendez-vous. Veuillez discuter de toute préoccupation avec votre praticien.

Merci de vous familiariser avec les informations sur cette page afin que vous sachiez à quoi vous attendre de votre visite.

Si vous présentez des signes de maladie, d’infection, appelez-nous au 0452 249 379 pour reprogrammer

Asthme : l’intérêt de la prévention ostéopathique - Blog Santé Ostéodispo

Asthme : l’intérêt de la prévention ostéopathique – Blog Santé Ostéodispo | Thierry Payet

Asthme : l’ostéopathie, une méthode naturelle et efficace pour prévenir les symptômes

L’asthme est une maladie respiratoire de plus en plus fréquente qui se manifeste sous forme de crises. Alors, la personne éprouve des difficultés à respirer, s’essouffle, et a une respiration sifflante. Cette affection touche plus de 3,5 millions de personnes en France, et provoque 1 300 décès par an. C’est pourquoi cette maladie chronique par son ampleur quantitative, et les risques qu’elle entraîne demande une prévention efficace.  Il n’existe à ce jour, aucun traitement qui permet de la faire disparaître. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes se tournent vers les médecines alternatives. L’ostéopathie offre aux asthmatiques une bonne prévention naturelle. Décryptage !

Asthme : qu’est-ce que c’est ?

L’asthme est une pathologie inflammatoire chronique des bronches associant plusieurs processus. Ces derniers se traduisent par une inflammation locale et un épaississement des parois bronchiques accompagnés d’une formation de mucus et une bronchoconstriction.

Dans une situation de crise asthmatique, les bronches du fait de leur hyperréactivité entraînent une difficulté à respirer. La ventilation des alvéoles par l’oxygène n’est pas suffisante.  Ce qui provoque une hypoxie

(Manque d’oxygène) qui se traduit par une difficulté respiratoire et un essoufflement.

Il existe plusieurs formes d’asthme :

  • saisonnier : dont les crises sont rapprochées, à une certaine période de l’année.
  • allergique provoqué par les antigènes, par les pollens etc.
  • médicamenteux provoqué par certains médicaments comme l’aspirine,
  • par effort
  • du nourrisson

Asthme : quelles sont les causes ?

Les causes de l’asthme allergique sont dues à de nombreux allergènes comme les pollens, les acariens, certains animaux (chats, chiens, chevaux) et certains environnements poussiéreux ou confinés.

Par ailleurs, certains professionnels développent un asthme en raison des produits qu’ils manipulent au quotidien. Ainsi, par exemple, beaucoup de boulangers développent un asthme en raison de leur contact avec la farine.

Les causes de l’asthme non allergique sont provoquées par de nombreux facteurs qui engendrent une réaction. Il peut s’agir du froid, de l’humidité, du stress, de la fatigue, de fortes odeurs, de certains produits voire d’un effort physique (asthme d’effort).

Cependant, comme d’autres maladies chroniques, d’autres facteurs génétiques et /ou environnementaux sont à l’origine de l’asthme.

Il faut citer la consommation de tabac active ou passive, et la pollution environnementale avec ses particules fines polluantes.

Asthme : quels sont les symptômes ?

Une crise d’asthme se manifeste variablement par les symptômes suivants :

  • une respiration difficile,
  • un sifflement dans la poitrine à l’expiration (on parle de sibilants),
  • une oppression,
  • une toux.
  • à l’inspiration, la région au-dessus des clavicules se creuse.

Parfois d’autres signes peuvent se manifester comme :

  • une fatigue plus ou moins intense,
  • le souffle court,
  • une hypoxie avec une cyanose (couleur bleutée) des lobes des oreilles, des lèvres, des ongles,
  • une tachycardie.

Ces symptômes sont la marque d’une accentuation de la crise asthmatique.

Par ailleurs, l’observation clinique nous indique que la crise d’asthme peut être de courte durée. Après cette dernière, le patient ne manifeste plus aucun signe du trouble.

D’autre part, il est fréquent que les gênes respiratoires accompagnées de toux se manifestent durant la nuit.

Enfin, il ne faut pas occulter le nombre de patients qui sous-estiment cette pathologie. Dans le doute, il ne faut pas hésiter à consulter un pneumologue pour s’assurer qu’on n’est pas atteint de troubles asthmatiques.

Asthme : comment le traiter ?

Il n’existe à ce jour, aucun traitement qui permet de faire disparaître l’asthme.

En situation de crise, le traitement le plus connu est le bronchodilatateur (exemple : Ventoline). Ce dernier va atténuer les effets de la crise.

En fait, ce traitement a une action sur votre inflammation pulmonaire des voies respiratoires. Mais, le bronchodilatateur n’a aucun effet sur la mobilité de votre cage et colonne thoracique, qui joue un rôle vital dans votre mécanisme de respiration.

De plus, pour les personnes sujettes aux crises d’asthme, il faut respecter un mode de vie hygiéno-diététique. Il s’agit de ne pas s’exposer aux produits allergènes, procéder à un sevrage tabagique, voire changer de profession…

En outre, la pratique d’une activité sportive régulière est vivement conseillée.

Enfin, pour les personnes asthmatiques, l’ostéopathie est particulièrement indiquée comme méthode naturelle de prévention.

Asthme : l’intérêt de l’ostéopathie

cyphose-dos

Il faut rappeler que si vous êtes en pleine crise d’asthme, utiliser votre inhalateur et si besoin faites appel aux urgences médicales.

Dans le domaine de la prévention, et non du traitement, notre osteo disponible à domicile ou en cabinet va avoir les objectifs suivants. Il devra réduire les tensions musculaires et tissulaires; améliorer l’ampliation thoracique et la capacité respiratoire, soulager les douleurs thoraciques et d’équilibrer la sphère crânienne.

Notons par ailleurs que ces troubles musculo-squelettiques de la respiration ne sont pas clairement traités par les traitements médicamenteux.

Grâce à une multitude d’outils thérapeutiques, des techniques douces et adaptées, notre ostéopathe en urgence à Paris, à Lyon, à Marseille, ou à Bordeaux va améliorer la qualité respiration de son patient de manière significative. Les techniques ostéopathiques vont porter sur :

Un travail sur le diaphragme

Notre ostéopathe va s’intéresser à votre diaphragme.

Le diaphragme est le muscle le plus puissant du corps et c’est grâce à sa contraction que s’effectue l’entrée de l’air dans les poumons et à son relâchement que nous aurons le rejet de ce même air vers l’extérieur. Or le principal obstacle au bon fonctionnement du diaphragme (alternance de contraction/relâchement) est dû à la présence du foie, l’organe le plus volumineux du corps, qui est suspendu sous les deux tiers droits du diaphragme. Souple quand l’organisme est en bonne santé, sa densité peut augmenter en cas d’insuffisance fonctionnelle et limiter ainsi l’amplitude du diaphragme. L’augmentation de la densité du foie crée une traction sous la coupole diaphragmatique droite qui entraîne une rotation de la cage thoracique (postériorité [recul] de l’hémi-thorax droit et une antériorité de l’épaule gauche). Rappelons que le diaphragme s’attache sur tout le pourtour interne et inférieur des côtes.

Le déplacement anatomique de l’épaule augmente la tension des muscles qui relient l’épaule aux vertèbres cervicales et principalement les scalènes. Or, les scalènes sont justement les muscles respiratoires accessoires qui sont sollicités lorsque l’amplitude du diaphragme est mécaniquement limitée.

Un travail sur le foie

Le foie est un organe omnipotent qui intervient dans toutes les fonctions du corps humain. Il est donc normal qu’il soit en cause dans les crises d’asthme, ce qui suppose de  prendre en considération dans tous les traitements, les facteurs susceptibles de conduire à une insuffisance hépatique.

Augmentation de l’acidité dans l’organisme dû au mauvais fonctionnement du foie :

L’augmentation de la densité d’un foie s’observe lorsqu’il se charge de graisses. Quand le foie est gras, on parle en médecine de stéatose. Le foie stocke les réserves de glucose, source énergétique de nos cellules. En cas d’insuffisance, au lieu de libérer le glucose dans le sang, il le transforme en graisse.

Cette transformation produit une augmentation de l’acidité dans l’organisme qui est naturellement éliminée par les reins (l’urine), la peau (la sueur) et les poumons (gaz carbonique). Les acides carboniques se transforment en gaz carbonique et en eau. Ils représentent 90 % de la source d’acide dans le corps, ce qui met en évidence le rôle permanent des poumons pour réguler l’équilibre acido-basique de l’organisme. Ainsi, un mauvais métabolisme pour cause d’insuffisance hépatique, produirait une surproduction d’acide qui porterait atteinte au bon fonctionnement des poumons.

Les résultats sont moins rapides chez ceux qui digèrent mal le lait et chez les végétariens, car les acides volatiles proviennent essentiellement de la transformation des protéines végétales et du lait.

Un travail sur la posture

Un travail sur votre posture pourra aussi avoir un effet non négligeable sur votre asthme. En effet, votre respiration peut être la cause de nombreuses douleurs, notamment localisées au niveau de votre dos.

Tous les os et muscles sont testés et soignés : notamment votre bassin, vos abdominaux, vos côtes, vos cervicales, votre crâne.

Des douleurs à la palpation au niveau de la neuvième vertèbre dorsale confirment également l’origine hépatique. Ces douleurs sont en fait la projection de la tension du diaphragme sur les côtes qui se transmet dans le dos sur l’articulation vertébrale.

C’est un véritable cercle vicieux, car la tension du diaphragme comprime une grosse artère venant du cœur qui distribue le sang dans la partie inférieure du corps. Or c’est justement le foie qui nécessite le plus grand apport de sang.

De plus, les ganglions neurovégétatifs sympathiques qui, à l’instar d’un transformateur, contrôlent l’influx nerveux qui commande le foie, sont comprimés au niveau de la neuvième vertèbre dorsale. Mal vascularisé et mal innervé, ses fonctions sont insuffisantes pour assurer le bon métabolisme et produisent de l’acide.

Cette lésion mécanique est toujours associée à un déséquilibre du bassin. L’explication est la suivante :

Le bassin est en équilibre grâce à deux haubans musculaires qui partent des hanches pour s’attacher sur la colonne vertébrale lombaire. La localisation du foie et du duodénum, partie du tube digestif où les aliments sont digérés par les enzymes, est à droite de l’abdomen. Leur dysfonctionnement crée des tensions anatomiques dans l’abdomen qui compriment la branche artérielle qui distribue le sang au hauban musculaire qui stabilise la hanche droite.

En définitive, le traitement ostéopathique va permettre une amélioration de la capacité respiratoire, une diminution voire une suppression des symptômes et une sensation de bien-être du patient.

Par ailleurs, il est important de rappeler que l’efficacité de l’ostéopathie, ne  se mesure pas à la disparition de votre asthme, mais à la diminution de la répétition et de l’intensité de ce dernier.

C’est pourquoi avoir recours à l’ostéopathie en guise de mesure préventive permettra aux personnes asthmatiques de mieux vivre avec cette affection.

Faites appel à nos ostéopathes à domicile ou en  cabinet !

Si vous êtes asthmatique, faites appel à nos sos ostéopathes à domicile et cabinet ! Ils vous aideront à diminuer et prévenir les crises. Moins de crise asthmatique améliorera la qualité de votre vie.

Cas Clinique – Ostéopathie et déglutition

Cas Clinique – Ostéopathie et déglutition : exemple de traitement | Thierry Payet

La déglutition est l’action d’avaler. Cela concerne aussi bien la salive que la nourriture qui transite de la bouche à l’œsophage.
Sur le papier, c’est un acte qui semble facile, mais en réalité, cette fonction concerne beaucoup de muscles, d’articulations, et de nerfs.
Cette action est automatique. Au même titre que vous ne pensez pas à respirer, vous n’avez normalement pas à penser à déglutir.
Cependant, il se peut que la déglutition devienne gênante, voire handicapante.

En effet, peut-être avez-vous déjà eu la sensation de gorge nouée, bloquée, comme si vous aviez quelque chose de coincé ? Peut-être même que cela vous empêche de manger ou de boire correctement et que vous redoutez à présent ces moments-là ?
Il se peut aussi que vous ayez vu votre spécialiste (ORL, médecin) et que rien n’explique ce que vous ressentez.

Ostéopathie et difficulté à déglutir

L’ostéopathie propose de nombreuses solutions face aux difficultés à déglutir.
Retrouvez d’ailleurs un article complet sur le sujet : déglutition et ostéopathie.
Vous trouverez sur le blog plusieurs cas cliniques sur la déglutition présentés par des ostéopathes de l’équipe du Cabinet B.
Comment l’ostéopathie a permis à ces patients de retrouver une fonction optimale de la déglutition ?
Ici, Clément Arnaudon, ostéopathe spécialiste de l’ATM et de la sphère ORL nous présente un cas concret de protocole de soin.

Pouvez-vous nous présenter le patient, et le contexte dans lequel s’inscrit sa demande ?

M. X est un senior de 79 ans qui est encore en activité, il est chercheur.
Il a des douleurs chroniques à la hanche droite depuis des années et une opération pour poser une prothèse est prévue.
Cependant l’attente est longue et sa qualité de vie diminue, il a de plus en plus de mal à se déplacer ou à jardiner, activité qu’il apprécie grandement.
Avec cette incapacité à faire ce qu’il aime habituellement il se retrouve bloqué à devoir rester assis la plupart de ses journées. Cette situation commence à lui peser beaucoup.

Quels sont les symptômes pour lesquels Mr X consulte ?

Il a du mal à déglutir depuis quelques mois. Depuis une semaine la situation empire, car il n’arrive même plus à se nourrir et à s’hydrater correctement.
Il a beaucoup de mal à avaler les liquides, il a l’impression qu’il va s’étouffer si le liquide passe en quantité habituelle. Il boit donc avec une petite cuillère. Les aliments solides passent encore mais plus difficilement et de préférence les aliments plutôt mous de type omelette ou yaourts.
Il a consulté un ORL qui lui a diagnostiqué un blocage réflexe. Pour écarter l’obstruction mécanique, l’ORL a réalisé une laryngoscopie.
Le patient me rapporte que l’ORL lui aurait conseillé de “stresser moins” pour que ça rentre dans l’ordre.
Le médecin généraliste de M. X a préféré lui prescrire également une gastroscopie afin de s’assurer qu’aucun autre problème ne peut être lié.

Quels sont les tests que vous effectuez ?

Avant même de commencer à tester manuellement M. X je lui demande d’avaler sa salive puis une cuiller d’eau afin de pouvoir observer sa déglutition.
Là je constate qu’il force énormément pour déglutir. Je lui demande ce qu’il ressent lorsque le liquide passe de l’arrière de la langue à la gorge.
Il exprime alors qu’il bloque le liquide avec sa langue car il a peur de faire une fausse route et de s’étouffer. Il ressent que sa gorge se serre et que rien ne veut passer.

Je commence donc à tester manuellement. Là je remarque une forte tonicité de muscles antérieurs du cou, de la langue, de la mâchoire et des épaules.
Je remarque également quand je discute avec M. X que s’il parle, il déglutit automatiquement sa salive sans forcer or si je lui demande de le faire ça devient difficile.

Quel plan de traitement mettez-vous en place ?

L’objectif 1er est d’amener Monsieur X a reprendre progressivement confiance en ses capacités. Ce qui me permettra en parallèle d’adapter les soins et techniques en fonction des évolutions constatées.

Après un travail global de détente musculaire sur la région cervico-thoracique ainsi que la mâchoire et la langue, nous entamons des exercices pour trouver une façon de déglutir plus facile et mieux perçue. L’objectif est de rassurer M. X quant à sa capacité à déglutir en enchaînant des succès sans forçage.

Suite à quelques difficultés, où Mr X avale un peu de travers et tousse, j’effectue plusieurs ajustements dans les exercices.
Nous arrivons alors à un point où il peut déglutir de l’eau plus facilement par petites gorgées. Je lui laisse donc les consignes afin qu’il reproduise tout ça chez lui.

Au regard des améliorations durant ce 1er soin, nous décidons de nous revoir 2 semaines plus tard. Ce laps de temps devait permettre à Mr X de bien intégrer sa routine d’exercices au quotidien afin d’en évaluer les bénéfices sur la durée. Tout en permettant de poursuivre le traitement ostéo en fonction de l’évolution des symptômes et douleurs.

Comment s’est senti M. X après le premier soin ?

Suite aux améliorations constatées durant la 1ère séance, Mr X a retrouvé suffisamment confiance, ce qui l’a poussé à se tester davantage face à sa difficulté à déglutir. Il a donc essayé de manger un boire et un peu plus.

Néanmoins, une fois seul chez lui, il semble être allé au-delà de sa capacité du moment en se testant. Ce qui a ravivé son sentiment de panique.
Mr X est retourné dans le schéma précédent avec en plus une appréhension sur les aliments solides, même mous, qu’il n’avait pas avant.
Il peine à boire 50 ml/heure, et 50cL en plus d’½ journée. Cette situation est d’autant plus problématique qu’il fait très chaud.

Afin d’éviter que cela ne se reproduise, je prévois de reprendre les exercices avec lui de manière à ce qu’il gagne à nouveau en confiance. Mais aussi de manière à ce qu’il ressente quand s’arrêter. J’espère ainsi le conduire à nouveau vers l’autonomie mais de manière plus douce et progressive.

Qu’observez-vous durant les tests de la 2e consultation ?

De nouveau la déglutition est difficile mais cette fois-ci M. X utilise une tasse à expresso et non plus une petite cuiller. On progresse malgré tout.
Je reprends donc les tests palpatoires de la région, et constate les mêmes tensions que précédemment.

Qu’avez-vous travaillé durant le 2e soin ?

Cette fois-ci, après quelques manipulations de détente, nous travaillons à éveiller M. X sur la position de sa langue et de son larynx au repos et lors de la déglutition.
Je le pousse à ressentir et exprimer la moindre tension qu’il perçoit afin de pouvoir mieux le guider vers la détente et faciliter les exercices par la suite.
De nouveau après ça, nous reprenons et modifions l’exercice afin que M. X puisse prendre des repas et s’hydrater correctement.
Nous pratiquons donc ensemble 2 exercices qu’il devra répéter tous les jours avant les repas. Ainsi qu’une technique permettant de déglutir plus facilement en laissant s’écouler le bol alimentaire.

Quels ont été les résultats de la 2e séance ?

Une semaine après la consultation, j’ai contacté M. X par téléphone afin de faire un point avec lui sur l’évolution de la situation.
Il m’a indiqué mieux prendre les repas, même s’il s’agissait d’aliments mous uniquement.
Les aliments passent mieux, de même que l’eau. Il arrive désormais à boire 50ml en moins d’une heure. L’eau froide passe mieux également.
Il a aussi moins d’appréhension pour déglutir et prend l’eau directement au verre. Ce qui est un nouveau progrès.
Avec la technique, il avale facilement, sans c’est encore difficile et quelques échecs se manifestent.

Suite à ces nouveaux progrès nous convenons d’une 3ème rencontre. En effet, il est important de poursuivre l’accompagnement de Mr X, qui a besoin de consolider sa confiance. Ce qui devrait lui permettre d’aller plus loin dans les exercices en augmentant leur difficulté, tout en s’assurant qu’il saura s’arrêter avant de retourner à cet état de panique.
En fonction de l’évolution, nous pourrons aller plus loin dans les techniques de soin, qui devraient apporter davantage de détente au niveau de la gorge.

Comment s’est déroulé le 3e traitement ?

Cette fois-ci, il reste moins de tensions que la dernière fois. Surtout autour de la partie haute du larynx et de la langue.

Comme M. X est plus rassuré nous pouvons manipuler en douceur la zone de l’os hyoïde et des cartilages thyroïdes et cricoïdes plus facilement. Ce qui va me permettre de pouvoir effectuer des techniques plus fines sur les cartilages aryténoïdes.
Ces cartilages sont derrière le cartilage thyroïde. Pour les manipuler, cela nécessite confiance et détente du patient, car c’est une zone très sensible : anxiogène et très réflexogène.

Après ces techniques, M. X se sent plus détendu au niveau de la gorge.

Nous passons alors aux exercices vus précédemment. Ils sont maintenant plus faciles à réaliser. Il n’y a plus aucun échec lors des déglutitions avec technique.
Il reste une légère appréhension lors des déglutitions normales.
Nous révisons les exercices que Mr X va pouvoir répéter chez lui. Une fois les consignes et pratiques bien réalisées nous en restons là.

Le lendemain, M. X m’écrit pour me dire qu’il a pu enfin se régaler d’un repas entier.