Pourquoi le mois de sensibilisation à la santé des hommes est le moment idéal pour parler

Pourquoi le mois de sensibilisation à la santé des hommes est le moment idéal pour parler | Thierry Payet

Voici une statistique déchirante : à l’échelle mondiale, les hommes meurent en moyenne cinq ans plus tôt que les femmes et c’est pour des raisons largement évitables.

C’est selon Movember, le principal organisme caritatif britannique qui change le visage de la santé masculine telle que nous la connaissons. D’ici 2030, la bonne cause vise à réduire de 25 % le nombre de décès prématurés chez les hommes.

Il faut qu’on parle

L’une des principales façons dont Movember s’attaque au nombre de décès prématurés chez les hommes est de nous encourager tous à nous ouvrir et à parler. Parce que, comme le dit l’organisme de bienfaisance : nous ne pouvons pas nous permettre de garder le silence.

Avec le mois de novembre marquant le Mois de la sensibilisation à la santé des hommes, ici aux Cliniques Robin Kiashek, nous voulions parler des avantages de parler de votre santé – que ce soit sur le plan mental ou physique.

En cas de doute, consultez-le

C’est un fait bien documenté que beaucoup d’hommes évitent d’aller voir leur médecin.

UNE Enquête 2019 qui a examiné la façon dont les hommes abordent leur santé et leurs soins médicaux, a montré que 72 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles préféraient faire des tâches ménagères, comme nettoyer les toilettes, plutôt que d’aller chez le médecin.

En outre, 65 % des répondants ont déclaré qu’ils évitaient d’aller chez leur médecin généraliste aussi longtemps que possible. Alors que 37% ont déclaré avoir caché des informations à leurs médecins dans le passé, beaucoup ont déclaré qu’ils n’étaient pas prêts à faire face au diagnostic potentiel qui pourrait en résulter s’ils disaient la vérité.

« Mais tout cet évitement médical et cette rétention d’informations n’affectent pas votre médecin généraliste », déclare l’ostéopathe Robin Kiashek. « La seule personne que cela affecte, c’est vous. En ne partageant pas le problème, vous pourriez mettre votre propre santé en danger. Plus souvent qu’autrement, plus tôt vous abordez un problème, plus il est facile de le résoudre – ou du moins de le maîtriser. »

Une approche holistique est essentielle

Mais c’est là que Robin pense que son approche holistique peut être idéale. Lorsqu’un client se présente dans les salles de traitement de Robin, dans le centre de Londres ou le nord de Londres, il prend un historique de cas détaillé, y compris un journal médical complet. Il pose des questions sur leurs symptômes, leurs problèmes de santé et les soins médicaux qu’ils reçoivent ou n’ont pas reçus.

Robin dit : « Cela me permet d’aller à la racine du problème, plutôt que de simplement masquer les fissures. En comprenant toute l’histoire, je peux aider non seulement à guérir des conditions spécifiques, mais aussi à améliorer la santé globale d’une personne.

« Mes clients peuvent prendre rendez-vous avec moi pour une maladie ou une blessure particulière, mais je les amène souvent à discuter de problèmes beaucoup plus larges que ce qui les a amenés à moi initialement. »

« Vous m’avez invité à participer au processus d’une manière légèrement intimidante. »

Ce fut le cas pour l’un des récents patients de Robin, qui lui a écrit après avoir suivi avec succès une série de séances d’ostéopathie dans sa clinique.

Le patient a déclaré : « Vous, grâce à vos compétences, avez grandement amélioré ma qualité de vie. Comme vous le savez, j’avais déjà consulté des ostéopathes et j’avais fini par me faire soigner toutes les quatre à six semaines ou lorsque les choses devenaient difficiles. L’attitude semblait être que j’avais un corps crochu (suite à un accident de voiture et une chute) et c’était tout. L’ostéopathie semblait servir à soulager les symptômes désespérés.

« Par chance, on m’a recommandé et j’ai trouvé une approche holistique complètement différente. C’était, pour commencer, d’une collaboration troublante. Vous vouliez en savoir plus sur la personne dans son ensemble et vous vouliez que j’exprime comment je me sentais, où était la douleur, comment elle allait et venait, etc. Vous vouliez connaître ma vie et comment elle m’a affecté. Vous vouliez que je décrive l’inconfort et que je raconte l’histoire. Vous étiez d’une perspicacité alarmante et vous m’avez parfois dit que je me présentais comme étant déprimé, préoccupé ou autre. Tu m’as fait raconter mon histoire.

Robin travaille dans le monde de l’ostéopathie depuis plus de 25 ans.

Il travaille avec un éventail de personnes d’âges et d’horizons différents. Donc, si vous souffrez d’un problème de santé persistant et que vous n’arrivez pas à le résoudre, contactez Robin. Il serait heureux d’en parler.

Si vous souffrez et avez besoin d’un soutien général, Écouter offrir des conseils et aider à autonomiser toute personne ayant un problème de santé mentale. Tandis que le Centre d’espoir est la principale base de données de soutien en santé mentale du Royaume-Uni qui peut vous connecter aux services de soutien locaux.

La nouvelle boutique de Trail Kréol

La nouvelle boutique de Trail Kréol | Thierry Payet

La nouvelle boutique de trail Kréol est en ligne !

Simple, élégant facile d’utilisation,  le nouveau site de vente en ligne de Trail Kréol  vous permettra de trouver tous les produits de la marque Trail Kréol et de temps à autres certains produits de partenaires à Trail Kréol 😉

Venez vite découvrir notre nouvelle boutique  ici  :  Boutique Trail Kréol.

N’hésitez pas à le partager et nous faire un retour … nous donner votre avis pour améliorer votre expérience client si nécessaire 😉

BiFT TKboutik TKboutique trail kréolmarque trail kréolsite vente ligne trail kréol

.

Santé sur le net

tous unis pour la santé ! | Thierry Payet

La santé est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français, après deux années marquées par la pandémie de la Covid-19. France Assos Santé a récemment décidé de s’inviter dans le débat public sur les questions de santé, en formulant vingt propositions pour une santé plus solidaire et équitable. Détails.

France Assos Santé

France Assos Santé représente les usagers du système de santé

L’épidémie de la Covid-19 a soulevé plusieurs problèmes majeurs dans le système de santé français et placé la santé au centre des préoccupations des Français. Dans ce contexte, et à quelques mois de l’élection présidentielle, France Assos Santé souhaite contribuer au débat public sur les questions de santé et mieux faire entendre la voix des Français, les usagers du système de santé.

France Assos Santé correspond à l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé. Elle a donc pour vocation principale de représenter les patients et les usagers du système de santé, afin de défendre au mieux leurs intérêts. Créée en 2017, elle regroupe à ce jour 72 associations nationales et entend promouvoir les valeurs démocratiques de liberté, d’égalité et de fraternité dans le domaine de la santé.

Liberté, égalité et fraternité en santé

A l’heure où les stratégies nationales de santé publique tendent à remettre les patients au cœur de leur prise en charge, en les considérant comme de véritables acteurs de santé, France Assos Santé considère qu’il est également capital de mieux faire entendre la voix des usagers de la santé dans la conception et la mise en œuvre des politiques de santé.

Faire prévaloir les valeurs démocratiques et permettre un accès plus solidaire à la santé, passe pour France Assos Santé par trois principes fondamentaux qui reprennent les bases de la démocratie française :

  • La liberté en santé basée sur l’éducation à la santé offrant la possibilité à chacun de prendre en main sa propre santé ;
  • L’égalité en santé permise par un accès équitable et juste partout et pour tous à l’offre de soins ;
  • La fraternité en santé facilitée par un système de santé plus humaniste et solidaire.

Pour atteindre cet objectif, France Assos Santé a lancé l’événement, #tousunispournotresanté.

20 propositions pour placer l’usager au cœur de la politique de santé

« Tous unis pour notre santé » regroupe l’ensemble des idées citoyennes visant à améliorer le système de santé pour le rendre plus juste, plus équitable et plus solidaire. Au total, vingt propositions ont été formulées pour renforcer le rôle des usagers du système de santé dans les décisions relatives à la santé en France.

Ces vingt propositions, destinées aux décideurs politiques et institutionnels à l’aube d’une élection majeure, concernent notamment :

  • La liberté par l’éducation en santé ;
  • La possibilité de faire des choix éclairés sur sa santé ;
  • L’égalité des droits au travers du régime de sécurité sociale ;
  • La fraternité dans les parcours de soins, notamment grâce aux patients partenaires ;
  • L’égalité des territoires, avec une lutte contre les déserts médicaux ;
  • La liberté de participer à l’évolution des pratiques et du système de soins ;

A l’image du patient considéré de plus en plus comme un acteur de sa santé, FranceAssos Santé appelle à ce que l’usager du système de santé devienne aussi un décideur de l’avenir du système de santé.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– #tousunispournotresanté. france-assos-sante.org. Consulté le 19 janvier 2022.
– « Tous unis pour notre santé » : France Assos Santé présente ses 20 propositions pour améliorer le système de santé et permettre à chacun d’être acteur de sa santé !. france-assos-sante.org. Consulté le 19 janvier 2022.
Estelle B.

Pharmacienne
Spécialiste de l’information médicale et de l’éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l’environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

cancer pancréas, facteurs de risque, traitement et pronostic

facteurs de risque, diagnostic et traitement | Thierry Payet

En France, En France, le cancer du pancréas reste assez rare (seulement 3% des cancers) mais redouté. En effet, son diagnostic est souvent tardif (80 à 90% des cas) , son traitement difficile et son pronostic, grave.

Quels sont les facteurs de risque liés au cancer du pancréas ? Comment diagnostiquer ce cancer ? Quels sont les traitements possibles ?

Medicalib vous en dit plus à ce sujet. 

Cet article, destiné au grand public, s’appuie sur les données scientifiques disponibles sur le sujet traité, à sa date de mise à jour.
Il n’a pas vocation à se substituer aux recommandations et préconisations de votre médecin.

I – Cancer du pancréas : de quoi parle-t-on ?

Le pancréas est un organe situé dans la cavité abdominale, derrière l’estomac. Cette glande de forme allongée et triangulaire se décompose en plusieurs parties :

  • la tête :  située sous le foie et, bordée par le duodénum 
  • l’isthme ou col : partie étroite du pancréas qui sépare la tête du corps
  • le corps  situé en avant du rein gauche
  • la queue : extrémité gauche du pancréas à proximité de la rate

LE PANCRÉAS A DEUX FONCTIONS :

  • ENDOCRINE : son rôle est de produire des hormones destinées à réguler la glycémie sanguine (l’insuline chargée de diminuer le taux de glucose dans le sang, et le glucagon en charge de l’augmenter).
  • EXOCRINE: son rôle est de fabriquer des enzymes pancréatiques. Ces dernières interviennent dans la décomposition (en sucres, protéines et graisses) et la transformation des aliments en vue de leur digestion.

DÉVELOPPEMENT DU CANCER DU PANCRÉAS :

Le cancer du pancréas se développe lorsque des cellules de cet organe dysfonctionnent et favorisent l’apparition d’une tumeur.

La forme la plus fréquente de cancer du pancréas est l’adénocarcinome canalaire (90% des cas). Dans 70 à 80% des cas, ce cancer apparaît au niveau de la tête du pancréas, soit à proximité de l’intestin grêle (duodénum).

Il existe également d’autres formes du cancer du pancréas, bien plus rares : carcinomes mucineux, adénocarcinome acinaire ou tumeurs endocrines.

II – Cancer du pancréas : facteurs de risque

PARMI LES PRINCIPAUX FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU PANCRÉAS, ON RECENSE :

SEXE Touche touche un peu plus les hommes que les femmes.
ÂGE L’âge moyen du diagnostic est de 75 ans chez les hommes et de 80 ans chez les femmes.
TABAC Multiplication par 2,7 du risque pour les fumeurs réguliers.
ALCOOL Consommation excessive et prolongée d’alcool
HOMME : plus de 3 verres par jour
FEMMES : plus de 2 verres par jour

Risque majoré notamment en cas de pancréatite chronique

PRÉDISPOSITIONS FAMILIALES Dans 5 à 10% des cas.
Le risque est plus élevé chez les personnes qui ont un antécédent personnel ou familial de : 
*cancer colorectal ou cancer du sein (forme héréditaire) 
*syndrome de Peutz-Jeghers 
syndrome du nævus dysplasique (risque de mélanome)
DIABÈTE Risque de développer un cancer du pancréas : 
*DIABÈTE DE TYPE 1 : 53% pour les hommes, 25% pour les femmes.
*DIABÈTE DE TYPE 2 : “ces patients ont un risque 1,8 fois plus élevé de développer un cancer du pancréas.” [1]
OBÉSITÉ “Risque de cancer du pancréas multiplié par 3,67 chez les hommes et par 4,07 chez les femmes”. [2] L’obésité pendant l’adolescence multiplie par 4 le risque de cancer du pancréas à l’âge adulte

Cliquez ici pour organiser vos soins à domicile

III – Cancer du pancréas : symptômes

Les symptômes n’étant pas marqués au début de la maladie, le cancer du pancréas peut rester longtemps silencieux. Ses symptômes seront ensuite variables en fonction de la localisation de la tumeur.

PARMI LES PRINCIPAUX SYMPTÔMES DU CANCER DU PANCRÉAS, ON RECENSE :

  • une fatigue intense
  • une perte d’appétit
  • des nausées et vomissements
  • un amaigrissement important : perte de poids massive et rapide
  • une sensation permanente d’estomac plein
  • des douleurs abdominales (souvent la nuit en position allongée et plus fréquentes lorsque le cancer touche la queue du pancréas)
  • des douleurs dorsales
  • une jaunisse (atteinte tête du pancréas)
  • des démangeaisons (atteinte tête du pancréas)
  • une aggravation subite du diabète chez les personnes atteinte de cette pathologie
Bon à savoir Tout signe inhabituel persistant doit vous amener à consulter un médecin afin de déterminer la cause et la nature de cette anomalie.

III – Cancer du pancréas : diagnostic

Le diagnostic du cancer du pancréas est souvent tardif.

Comme pour tout autre cancer, la détection précoce améliore considérablement les probabilités de guérison.

Plusieurs éléments permettent d’établir le diagnostic, à savoir :

EXAMEN CLINIQUE *Palpation de l’abdomen
*Antécédents personnels et familiaux du patient
.
PRISE DE SANG Informe  sur l’état de santé général du patient et permet dans certains cas de vérifier le dosage de la protéine CA 19-9 (sécrétée par certaines cellules cancéreuses du pancréas).Contrôle du taux d’alpha-fœtoprotéine (AFP).
ÉCHOGRAPHIE Permet de détecter la présence d’ une masse suspecte au niveau de l’abdomen, de guider la biopsie…
Généralement prescrite si la réalisation d’un scanner n’est pas possible rapidement.
TESTS D’IMAGERIE *SCANNER THORACO ABDOMINO PELVIEN ou TOMODENSITOMÉTRIE : permet d’évaluer si la tumeur peut être retirée complètement par chirurgie
L’injection d’un produit de contraste (contenant de l’iode) permet également de visualiser les vaisseaux sanguins et de distinguer d’éventuelles anomalies, métastases…

*TEP SCAN ou TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSION DE POSITONS : si nécessaire, réalisation d »un scanner avec injection d’un traceur légèrement radioactif qui va se fixer sur les cellules cancéreuses. 
Permet de repérer d’éventuelles extensions de la tumeur sur d’autres organes (foie, poumons…) si le scanner ou l’IRM n’ont pas permis de bien les détecter ou identifier.

*IRM : En complément ou en remplacement du scanner. 
Permet notamment de  préciser la taille, sa localisation dans le pancréas et la présence de métastases.

BIOPSIE Examen notamment pratiqué  si une chimiothérapie ou une radiothérapie est décidée chez un patient dont la tumeur n’est pas opérable.

Prélèvement d’un échantillon de tissu pour un examen au microscope (histologie) réalisé généralement lors de l’écho-endoscopie

.

ECHO-ENDOSCOPIE Introduction d’une sonde fine par la bouche, jusqu’au duodénum qui permet d’explorer l’intérieur de l’abdomen
Réalisée généralement sous anesthésie générale.

Cliquez ici pour demander l’intervention d’un professionnel de santé à votre domicile

IV – Cancer du pancréas : traitement

Le cancer du pancréas est souvent diagnostiqué à un stade avancé, ce qui rend difficile son traitement. Les principaux traitements du cancer du pancréas reposent sur une chirurgie et une chimiothérapie, parfois couplées à une radiothérapie. Le traitement variera cependant en fonction de la taille, de la localisation de la tumeur, de son degré d’extension ainsi que de l’état général du patient.

TRAITEMENT :

CHIRURGIE Ablation totale de la partie du pancréas dans laquelle la tumeur s’est développée. 
Uniquement envisageable si la tumeur reste localisée au pancréas, si elle n’est pas trop volumineuse et, que le patient n’est pas trop âgé ni atteint d’une autre pathologie (soit près de 20% des patients).
CHIMIOTHÉRAPIE *Systématiquement proposée après une chirurgie dès que les organes ont cicatrisé soit 4 à 6 semaines après la résection. 
*Également proposée en cas de tumeur non résécable
RADIOTHÉRAPIE Proposée principalement en association avec une chimiothérapie.
ENDOPROTHÈSE La pose d’une endoprothèse permet de réduire les symptômes de la maladie (ictère, vomissement…)
Réalisée sous anesthésie générale
TRAITEMENT DE LA DOULEUR Médicaments administrés par voie orale ou par voie transdermique (patchs) pour soulager la douleur.
Bon à savoir SURVEILLANCE : Après le traitement, des examens d’imagerie médicale (scanner, IRM) sont réalisés tous les trois à six mois.

Sachez que vous pouvez prendre rendez-vous en ligne avec un professionnel de santé libéral pour pour vos soins à domicile. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter via notre plateforme. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel de santé à proximité de votre domicile en moins d’une heure !

Sources :

  • [1]  Cancer du pancréas – Cancer environnement, comprendre informer prévenir – MAJ 14 avril 2021
  • [2] L’obésité pendant l’adolescence, un facteur de risque de cancer du pancréas – Le quotidien du médecin – 12 novembre 2018
  • Cancer du pancréas – Vidal – MAJ 2 mars 2020
  • Cancers du pancréas – Hôpitaux universitaires Est parisien / Saint Antoine
  • Cancer du pancréas – Institut National du Cancer – MAJ 22 juin 2021
  • Cancer du pancréas : les traitements Fondation pour la recherche sur le cancer – MAJ 18 novembre 2020
femme enceinte

Ostéopathe femme enceinte Montpellier | Thierry Payet

Attendre un enfant est toujours un événement exceptionnel dans une vie. Que cette grossesse soit la première ou la quatrième, que cette conception ait été attendue, imprévue, médicalisée ou non, vous êtes en train de vivre un des moments les plus intenses de votre vie. En tant qu’ostéopathe à Montpellier je vous explique ici comment je travaille avec les femmes enceintes.

Lors d’une grossesse, votre corps et votre esprit vont devoir s’adapter à une immense métamorphose. La consultation en ostéopathie a pour but de vous accompagner pendant ces changements. 

femme enceinte

Pourquoi consulter un ostéopathe pendant la grossesse

Améliorer votre confort

Les modifications physiques induites par une grossesse viennent souvent avec leur lot de désagréments. 

Les maux de grossesse sont variés, nausées, fatigue, maux de dos, douleurs sciatiques, douleurs ligamentaires, remontées acides, perturbation du sommeil et de l’humeur, et bien d’autres. Ceux-ci, même s’ils ne sont pas pathologiques, ne sont pas non plus inévitables.

Votre corps va en permanence chercher un équilibre entre vos propres contraintes posturales et l’état de grossesse. En fonction de vos antécédents posturaux, chirurgicaux, traumatiques, cette adaptation sera plus ou moins fluide.

En tant qu’ostéopathe, mon rôle est de d’aider votre corps a retrouvé son état d’équilibre lorsque celui-ci est perturbé. Ainsi votre grossesse sera plus confortable, plus reposante et vous serez dans de meilleures dispositions pour accueillir l’enfant à venir.

Préparer votre corps à l’accouchement

La mobilité de votre bassin est primordiale pour le bon déroulé de l’accouchement. En effet, les articulations, les ligaments et les muscles de votre bassin vont être particulièrement étirés lors du grand jour.

Votre corps a la capacité de s’adapter au passage du bébé, l’ostéopathe travaille sur les tensions mécaniques qui pourraient limiter cette adaptation. 

Quand consulter

Je vous conseille de consulter dès le projet de conception ou en début de grossesse si :

  • vous avez déjà eu une ou des grossesses avec douleurs et gênes envahissantes
  • vous avez des antécédents qui pourraient interférer avec le vécu de cette grossesse : scoliose, sciatique, dorsalgie chronique, antécédents traumatiques du bassin, pathologie gynécologique ou digestive, aide médicale à la procréation…

A tout moment de la grossesse, lorsque vous en ressentez le besoin :

Quel que soit votre terme, ne laissez pas les désagréments s’installer pour faire votre séance d’ostéopathie. Il y a des étapes clés qui peuvent amener à consulter : nausées du premier trimestre, douleurs sciatiques ou ligamentaires du deuxième, ou insomnies du dernier. Mais chaque grossesse étant différente, écoutez-vous ! Voici d’autres types de symptômes amenant à consulter, sensation de ventre bas, asymétrique ou trop haut gênant la respiration, de bébé en siège. Attention dans ce dernier cas, les ostéopathes ne sont pas habilités à pratiquer une version, qui est un acte médical.

Avant l’accouchement :

La dernière séance avant l’accouchement mettra la priorité sur le bilan complet de la mobilité du bassin, sacrum, coccyx, périnée, plan ligamentaire…

Nous travaillerons également l’équilibre général de votre corps qui aura un impact sur l’accouchement mais aussi sur votre récupération post-accouchement, que celui-ci soit par voie basse ou par césarienne.

Cette séance se fait généralement à la fin du huitième mois, ou avant s’il y a un risque d’accouchement prématuré.

Ma pratique

Ma pratique, toujours douce, s’adapte bien sûr à votre nouvelle condition.

J’accorde un soin particulier à votre installation. Je veille à vous proposer une position confortable, genoux relevés ou allongée sur le côté, couverture et coussin si besoin. De plus, je peux parfois travailler en vous installant sur un ballon.

Par ailleurs, le temps de la consultation est aussi un temps d’échange. Je vous offre une écoute bienveillante, sans jugements, quelques soient vos doutes et émotions du moment.

Etant consciente de mes limites, je n’hésiterai pas à vous conseiller d’autres professionnels si le besoin s’en fait sentir. Sage-femme, kinésithérapeute, psychologue, associations de soutien à la grossesse et à la parentalité.

Enfin, je suis également monitrice en portage bébé. Nous pourrons planifier un atelier de portage prénatal avec vous et votre conjoint.e si vous en avez l’envie. Plus de renseignements sur cette page.

A bientôt, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de renseignements. Vous pouvez également prendre rendez-vous en ligne directement sur clicrdv.

Le centre d'ostéopathie de Brisbane est ouvert

Le centre d’ostéopathie de Brisbane est ouvert | Thierry Payet

Nous vous considérons comme faisant partie de la famille du Brisbane Osteopathic Center et votre sécurité et vos soins restent notre priorité absolue.

Nous continuerons à respecter des normes cliniques et sanitaires élevées. Veuillez ne pas entrer si vous présentez des symptômes pouvant être les prémices du virus corona,surtout si vous pensez avoir été exposé à quelqu’un qui l’a déjà.

Nous comprenons que de nombreuses personnes sont inquiètes et il est important que nous vous donnions le plus d’informations possible sur les procédures que nous respectons afin de maintenir un environnement sanitaire et d’assurer la sécurité de tous nos patients.

Ces pratiques comprennent:

  • Enlever tout le linge des salles de traitement, les tables étant désinfectées et essuyées avant et après le traitement.
  • Un contrôle de température sera effectué avant votre rendez-vous
  • Avoir des articles à usage unique et/ou jetables tels que des gobelets et des lingettes
  • Il n’y a généralement que 2 pratiquants qui travaillent chaque jour. Nous avons beaucoup de place pour la distanciation sociale dans la zone de réception.
  • Nettoyage quotidien approfondi de toutes les zones fréquemment touchées avec un désinfectant de haute qualité, y compris les surfaces de réception, les poignées de porte et les zones de traitement
  • Tous les tissus d’ameublement ont été remplacés par des meubles plus durs.
  • Disponibilité de postes de désinfection des mains.

Nous continuerons à respecter nos normes cliniques et sanitaires élevées. Notre équipe supervise les procédures de nettoyage de notre clinique pour s’assurer qu’elles sont complètes et appropriées.

Nous utilisons tous un désinfectant pour les mains avant et après chaque patient et nous avons un désinfectant pour les mains à la réception que vous pouvez utiliser lorsque vous entrez et sortez du bâtiment.

Nous sommes très fiers du rôle que nous jouons dans la vie de nos clients.

Si vous avez d’autres questions, nous sommes joignables au 07 3311 5655

L’équipe du centre ostéopathique de Brisbane

Pour plus d’informations sur ce que les ostéopathes peuvent traiter d’autre, cliquez ICI

Low FODMAP Diet

Régime faible en FODMAP – East Gippsland Osteopathic Clinic | Thierry Payet

Régime pauvre en FODMAP

Régime pauvre en FODMAP

Le mot «régime» a été inventé au 21e siècle et dans les médias grand public comme un moyen de perdre du poids et quelque chose que vous commencez et arrêtez constamment dans l’espoir d’atteindre un meilleur style de vie. Cependant, je peux vous assurer que le régime pauvre en FODMAP ne fait pas partie des régimes traditionnels comme le céto ou les cures de jus, mais qu’il est utilisé dans le cadre de la santé pour aider les personnes ayant des problèmes de santé majeurs. Alors décomposons-le (et vous aurez peut-être besoin d’une tasse de thé pour cela car c’est un peu une lecture mais ça en vaudra la peine;))…

Que sont les FODMAP ?

Les FODMAP se trouvent naturellement dans de nombreux aliments et sont un ensemble de glucides ou de sucres à chaîne courte qui ne sont pas correctement absorbés dans l’intestin. FODMAP signifie :

  • Fermentable
  • Oligosaccharides
  • Disaccharides
  • Monosaccharides
  • Polyols

Beaucoup de gros mots là-bas, alors voici un peu plus une ventilation. Fermentable est le processus par lequel les bactéries intestinales fermentent les glucides non digérés pour produire des gaz (signaler un rot ou un pet). Les oligosaccharides sont un type de glucides connus sous le nom de fructanes et de GOS que l’on trouve complètement dans des aliments tels que le blé, le seigle, les oignons, l’ail et les légumineuses/légumineuses.
Les disaccharides ou plus communément appelés lactose se trouvent dans les produits laitiers comme le lait, les fromages à pâte molle et les yaourts.
Les monosaccharides sont communément étiquetés comme fructose, et vous pouvez le trouver dans le miel, les pommes et les sirops de maïs à haute teneur en fructose
Les polyols englobent deux types de glucides à chaîne courte connus sous le nom de sorbitol et de mannitol, présents dans certains fruits et légumes et utilisés comme édulcorants artificiels.

Qu’est-ce que le régime pauvre en FODMAP et pourquoi l’utiliser ?

Le régime pauvre en FODMAP est un processus en 3 étapes :

  1. Faible teneur en FODMAP (2 à 6 semaines) : remplacez strictement les aliments riches en FODMAP par des aliments à faible teneur en FODMAP.
  2. Réintroduction des FODMAP (8-12 semaines) : réintroduisez des FODMAP individuels pour identifier ceux que vous tolérez et ceux qui déclenchent les symptômes
  3. Personnalisation des FODMAP : incluez les FODMAP que vous tolérez dans votre alimentation habituelle

Comme les FODMAP sont rapidement fermentés dans vos intestins pour produire des gaz, ces aliments peuvent également aspirer de l’eau dans vos intestins. La production d’eau et de gaz peut étirer et gonfler votre intestin, ce qui peut déclencher des symptômes du SCI ou d’autres problèmes de santé gastro-intestinale et reproductive. L’IBS ou le syndrome du côlon irritable est l’endroit où les individus ont des intestins sensibles qui « dérangent » facilement. Ses symptômes désagréables sont ressentis par environ un Australien sur cinq, notamment des douleurs abdominales, du mucus dans les selles et une alternance de diarrhée et de constipation. Par conséquent, ces personnes peuvent utiliser le régime pauvre en FODMAP, car les recherches montrent que trois personnes sur quatre atteintes du SCI se sentent mieux.

Cela signifie-t-il que je dois supprimer complètement les produits laitiers ou le pain ?

NON! Le régime pauvre en FODMAP ne supprime pas des groupes d’aliments entiers, mais remplace plutôt les aliments riches en FODMAP par des aliments similaires à faible teneur en FODMAP.

Ressources:

Monash FODMAP : https://www.monashfodmap.com/

SCI: https://www.betterhealth.vic.gov.au/health/conditionsandtreatments/irritable-bowel-syndrome-ibs

SOS mon enfant est constipé ! – Osteo Possession

SOS mon enfant est constipé ! – Osteo Possession | Thierry Payet

L’ostéopathie fait partie de ces médecines naturelles qui permettent la prise en charge globale de la constipation.

Il est important de garder en tête qu’un enfant n’est pas un adulte en miniature. Ainsi, l’ostéopathe prendra en compte dans son analyse et son traitement, les différentes étapes du développement et de la croissance de l’enfant.

La prise en charge de la constipation par l’ostéopathie aura pour but de relancer le transit et l’évacuation des selles de votre enfant.

L’ostéopathe aura une attention particulière sur le côlon et les organes environnants avec des techniques ayant pour but de redonner de la mobilité et de décongestionner le côlon, d’équilibrer le côlon par rapport aux autres organes présents dans la cavité abdominale et de favoriser la vascularisation de l’abdomen.

L’ostéopathe veillera également à ré équilibrer tout le système ostéo-articulaire (bassin, rachis) et le système crânien (nerf vague).