Soulager votre syndrome du piriforme grâce à l'ostéopathie

Soulager votre syndrome du piriforme grâce à l’ostéopathie | Thierry Payet

Syndrome du piriforme et ostéopathie

Avant de vous conseiller sur les bons gestes et attitudes à adopter, votre ostéopathe doit prioriser le soulagement de votre douleur. Mais également l’identification du ou des facteurs ayant déclenché le syndrome.

Généralement, la première chose qui vous pousse à consulter est la douleur. Mais aussi la difficulté à exécuter vos gestes du quotidien comme la marche ou encore la pratique de votre sport.
Votre ostéopathe doit ici procéder au réajustement de votre bassin ainsi qu’à la décontraction des muscles présents. Son but ? Diminuer l’irritation causée par votre muscle pyramidal.
C’est ainsi que vos hanches, vos lombaires et vos muscles fessiers, entre autres, sont travaillés par votre ostéopathe. Ensuite, l’ostéopathe pourra faire un travail de relâchement directement sur votre muscle, en agissant bien sûr avec douceur sur cette zone sensible.

Identifier et lever les contraintes de la zone

Nous l’avons abordé précédemment, le syndrome du piriforme peut être causé par de nombreux paramètres. Et en vue de traiter ce syndrome, votre ostéopathe doit les repérer et les réajuster afin d’aider votre corps à retrouver son équilibre.
Il s’agit alors d’un vrai travail d’investigation permettant d’évaluer le positionnement et les différentes tensions de votre système musculo-squelettique. Ainsi que de votre corps dans son entier.
C’est notamment la raison pour laquelle votre ostéopathe s’attardera sur :

  • le positionnement de votre tête,
  • les tensions de toute votre colonne vertébrale,
  • mais aussi sur les éléments de vos membres inférieurs, soit vos pieds, vos chevilles, vos genoux et vos hanches. Il arrive en effet souvent que l’ostéopathe soit amené à travailler à distance de vos douleurs.

Vos organes intéressent aussi l’ostéopathe

Ne vous étonnez pas non plus si le praticien s’intéresse à certains de vos organes. Il peut être amené à positionner ses mains au niveau de votre thorax, et en particulier au niveau de votre ventre.
Il y a une bonne raison à cela : votre estomac, vos intestins, votre foie et votre vessie pour ne citer qu’eux peuvent en effet conditionner le placement de votre corps.
Ils peuvent impliquer une tension puissante et permanente d’un de vos muscles pyramidaux, ou des deux. L’objectif ? Que votre bassin tienne bien votre corps dans les différentes situations de votre vie courante.
Ces manipulations sont, comme toujours, douces et sans douleurs. Mais il est vrai qu’elles peuvent générer un léger inconfort chez certains.

Faire le point sur votre posture

Votre muscle piriforme a une fonction bien plus complexe qu’il ne laisse paraître. Des troubles de la statique et de la posture peuvent notamment entraîner sa sollicitation excessive.
Dans ce cas, l’idéal est de se tourner vers un ostéopathe spécialisé en posturologie. Ce dernier est à même de détecter vos troubles posturaux. Il s’agira pour le praticien d’observer :

  • votre colonne,
  • votre bassin,
  • l’appui de vos pieds au sol,
  • mais aussi le placement de votre mâchoire.

Le travail de l’ostéopathe ne s’arrête cependant pas là. En effet, il conviendra aussi d’évaluer votre fonction oculomotrice, soit les fonctions des muscles de vos yeux. Mais il faudra aussi s’assurer que votre oreille interne ne perturbe pas votre organisme. Et enfin, que vos pieds assurent de manière optimale leur rôle de récepteur d’informations venant du sol.

Des conseils et bons gestes à appliquer au quotidien

Votre syndrome du piriforme peut être provoqué par une répétition trop importante d’un même geste, et par les contraintes qu’il exerce sur votre corps.
Votre ostéopathe pourra, en fonction des tensions qui vous sont propres, vous aiguiller sur des arrangements potentiels pour limiter les récidives.
Il s’agira notamment d’aborder votre posture au travail mais aussi l’ergonomie de votre poste de travail :

  • positionnement de votre écran par rapport à votre regard,
  • hauteur de l’assise de votre chaise par rapport au plan de votre bureau,
  • positionnement de vos mains sur le clavier,
  • etc.

Dans certains cas, il peut être intéressant de faire appel à un ergonome, parlez-en avec votre employeur.
Il convient également de corriger les troubles liés aux sollicitations excessives lors de votre pratique sportive. L’ostéopathe vous proposera de revoir certains gestes avec votre coach sportif afin, là aussi, d’éviter le retour du syndrome du piriforme.

Le port de semelles orthopédiques peut être utile, notamment pour corriger une asymétrie importante. Le travail de votre podologue et de votre ostéopathe sera réalisé en synergie afin de vous garantir les meilleurs résultats.

Leave A Comment

3 × un =