l'ostéopathie pour soulager les douleurs

l’ostéopathie pour soulager les douleurs | Thierry Payet

 

 

La névralgie d’Arnold est une céphalée qui doit son nom à l’anatomiste allemand Friedrich Arnold, qui, en 1834, a décrit le grand nerf occipital qui porte son nom. Cette névralgie est une céphalée, autrement dit umal de tête, unilatérale qui irradie depuis le haut de la nuque et du cou jusqu’au sommet du crâne, plus rarement au-dessus de l’orbite.

 

Chacun de nous peut être victime d’un mal appelé névralgie d’Arnold ou Arnoldalgie, ou encore névralgie du grand occipital, qui est l’irritation d’un nerf appelé nerf d’Arnold ou grand nerf occipital situé au niveau du cou. Cette névralgie provoque une importante douleur le long du nerf en question, c’est-à-dire allant de la base du crâne au niveau de la nuque jusqu’au niveau du front, au-dessus de l’œil.

L’origine de cette pathologie peut être spontanée ou provoquée, par exemple par un coup brutal ou même le stress. Cette douleur se localise soit du côté gauche ou soit du côté droit de la boite crânienne, ce qui fait parler d’un « casque » qui occupe une moitié de la boite crânienne. Les personnes atteintes de cette névralgie se disent généralement qu’il s’agit d’un banal mal de tête, c’est pourquoi vous devez aller vous faire consulter même à l’occasion d’un simple soupçon.

Il serait alors mieux de consulter un SOS osteopathe disponible à domicile ou en cabinet, étant donné la difficulté de son diagnostic qui est plus importante chez les médecins qu’en ostéopathie.

 

 

Cette douleur névralgique qui peut toucher de l’arrière du cou jusqu’à l’avant du crâne, se manifeste par des symptômes sous forme de douleur intense, ou de décharges électriques très sévères survenant de manière spontanée ou suite à un mouvement brusque, comme un éternuement par exemple. Mais, il n’est pas rare que la névralgie d’Arnold soit confondue avec ce mal de tête unilatéral beaucoup plus fréquent, en particulier à la cinquantaine, âge auquel les crises de migraine peuvent débuter par des contractures du cou.

 

 

 

 

 

La névralgie d’Arnold peut faire suite à une sollicitation excessive de la zone cervicale haute (C0-C1-C2), responsable des mouvements cervicaux. A savoir, la rotation ou la flexion. Ceci va mettre en tension les muscles de la région cervicale haute où passe le nerf d’Arnold et donc l’irriter. Cette irritation peut aussi intervenir après un traumatisme, un coup, un accident et de certains rhumatismes comme l’arthrose. 

 

 

 

maux-de-tete-osteopathie-solution-naturelle

 

Tout d’abord, l’osteopathe disponible à Paris, à Bordeaux, à Lyon ou à Marseille, procédera  par un diagnostic au moyen d’un entretien poussé. Ceci afin de s’assurer qu’il s’agit bien de cette pathologie. Après le diagnostic, notre SOS ostéopathe va se concentrer sur la région où se trouve le nerf d’Arnold ainsi que sur le reste du rachis pour soulager la douleur par des manipulations douces. C’est ainsi qu’il va rechercher les points de tension qui compriment le nerf en question. Il va travailler sur la mobilité du cou et de la nuque, et peut voir ce qu’il en est de la situation de la mâchoire et de la mandibule. Étant donné le rapport qu’il existe entre ces membre et le haut du cou.

Notre ostéopathe à domicile ou en cabinet fait en quelque sorte une rééducation au niveau de la zone où se trouve le nerf. Il vérifie et rétablit le bon fonctionnement des chaînes musculaires, nerveuses et ligamentaires.

Pour ce qui est du nombre de séances ostéopathiques pour soulager cette pathologie, deux à trois séances seront suffisantes. Mais, il faudrait une autre séance après guérison. Ceci, afin d’éviter une récidive.

 

 

Si vous souffrez de névralgie d’Arnoldcontactez notre ostéopathe en urgence à domicile ou en cabinet. Dispo 24h/24 et 7j/7.

 

 

Leave A Comment

4 + huit =