L’ostéopathie et la prévention des chutes chez les ainés – Antoine Del Bello – Ostéopathe et kinésiologue au coeur de Shawinigan, en Mauricie | Thierry Payet

Oreiller dur. Oreiller mou. Mousse mémoire. Bambou. Gel. Graine de sarrasin. Mi-dur. Mi-mou. Ni mou ni dur. Mou à droite, dur à gauche. Ferme. Semi-ferme. Spring. Sans spring. Plume. Synthétique. Naturelle….. Très facile de se perdre dans cette science qu’on appelle l’oreiller-ologie et la matelat-ologie.


Les astres semblent finalement alignés : les ostéopathe du Québec font face à ce qui s’avère être le dernier sprint vers la professionnalisation de leur métier.


Dans bien des cas, l’ostéopathie réussit à soulager et faire disparaitre des maux par des manipulations douces, parfois mêmes effectuées sur des régions complètement différentes d’où se retrouve le symptôme. Ensuite l’ostéopathe sort des mots mystérieux comme vitalité, mécanisme respiratoire primaire (MRP), motilité, résilience ou bien force biodynamique. Et puis, une fois relevé de la table, le patient se sent flotter, léger, et même possiblement un peu désorienté.


Leave A Comment

13 + 11 =