Déglutition atypique, la prise en charge de l'ostéopathe

Déglutition atypique, la prise en charge de l’ostéopathe | Thierry Payet

Le développement des mâchoires et le fonctionnement de la cavité buccale (mobilité de l’articulation temporo-mandibulaire et occlusion) dépendent de l’acquisition de la déglutition mature à l’âge de 2-3 ans et de la bonne position de la langue dans la bouche. Quel est le rôle de l’ostéopathe dans l’accompagnement des troubles de la déglutition chez l’enfant ou chez l’adulte ?

Acquisition de la déglutition mature à l’âge de 2-3 ans

Quand un nourrisson ou un jeune enfant déglutit, sa langue s’interpose entre ses dents en avant, ses dents ne se touchent pas et ses muscles des lèvres et des joues se contractent.
C’est la déglutition primaire / atypique / infantile.

Dès que l’alimentation de l’enfant se compose d’aliments plus durs ses incisives et canines fonctionnent et entrainent une modification de la déglutition et de la position de la langue.

Ainsi, l’enfant de plus de 6 ans et l’adulte, déglutissent les lèvres jointes, les dents en contact, la langue au palais et sans aucune contraction des lèvres et des joues.
C’est la déglutition secondaire / mature.

Position de la langue : toujours au palais !!

La langue doit toujours être positionnée au palais, la pointe en
arrière des incisives supérieures.

Cette position permet le bon développement transversal des maxillaires et la respiration par le nez.

Conséquences d’une déglutition atypique chez l’enfant de plus de 6 ans et l’adulte

Si la déglutition atypique perdure, elle entraine des
conséquences sur le développement de la cavité buccale :

  • les maxillaires ne se développent pas et la
    respiration se fait par la bouche
  • le développement de la bouche s’accompagne d’une
    malposition des dents et d’une béance antérieure (la langue continue à se
    positionner entre les 2 arcades dentaires lors de la déglutition)
  • la mastication est perturbée

Comment identifier une déglutition atypique ?

Il existe deux tests pour  identifier une mauvaise acquisition de la déglutition mature : en écartant les joues vers l’extérieur, ou en pinçant les lèvres.

Ces tests révèlent une déglutition atypique chez l’enfant ou
l’adulte testé si les muscles des lèvres et des joues se contractent lors de la
déglutition, ou si la déglutition est impossible.

Exercice pour stimuler
la déglutition secondaire mature :

La rééducation de la fonction de la langue doit être faite très tôt (dès l’âge de 3ans).
Elle facilite la bonne mise en place des dents, évite les malformations et permet d’obtenir rapidement une déglutition secondaire mature.

Musculature de la langue :

  • Inspecter le palais, les joues et les lèvres avec la langue
  • Pour les enfants : mettre la nourriture dans les joues et les lèvres pour qu’ils aillent la chercher
  • Mettre un morceau de pain au palais et essayer de le décolle
  • Claquements de la langue CLA / CLO (cheval au pas, puis au trop)

Apprentissage de la déglutition secondaire mature

  • Avaler la salive dents serrées avec un élastique entre le palais et la pointe de la langue

Stimulation de la mastication : voir article sur la mastication

Appareils pour stimuler la déglutition secondaire mature :

Il existe également des appareils
qui permettent de basculer sur une déglutition mature

  • Le Froggymouth préconisé à partir de 3 ans et 15 minutes/j : pour apprendre à l’enfant à déglutir sans se servir de ses lèvres.
  • L’enveloppe linguale nocturne (appareil d’orthodontie fonctionnelle) : pour éduquer la langue à rester au palais

L’arrêt du pouce et la tétine qui
favorisent la déglutition primaire est vivement conseillé dès l’âge de 3 ans.

La prise en charge d’une déglutition atypique par l’ostéopathe

L’ostéopathe prend en charge les troubles de déglutition en parallèle de l’orthodontie fonctionnelle, de l’orthophonie et de la kinésithérapie maxillo-faciale.

L'ostéopathe à Paris lors d'un traitement de trouble de la déglutition

Il accompagne le jeune enfant, l’adolescent en parallèle du traitement
orthodontique et l’adulte.

L’ostéopathe vérifie la mobilité globale du corps puis la
mobilité de la cavité buccale et de la langue afin de détecter les zones qui
peuvent empêcher le passage vers la déglutition mature.

Par des manipulations douces l’ostéopathe travaille sur l’articulation de la mâchoire, la mandibule, les maxillaires et les palatins… pour favoriser leur bon développement.
L’ostéopathe travaille aussi sur les zones qui jouent un rôle sur la mobilité de la mâchoire et de la langue comme les cervicales, l’axe crânio-sacré, la loge du cou et le diaphragme…

En cas de troubles de la déglutition le but de l’ostéopathe est d’améliorer la mobilité des zones en rapport avec la langue et la mâchoire, afin que le patient évolue vers une déglutition mature (déglutition les lèvres jointes, les dents en contact, la langue au palais, et sans contraction musculaire des lèvres et des joues).

Contacter l’ostéopathe en cas de trouble de déglutition :

N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe à Paris au 07.69.03.41.41 pour prendre rdv ou pour tout renseignement sur les troubles de la déglutition.

Leave A Comment

quinze − treize =