Courges amères

Courges amères et risques d’intoxications | Thierry Payet

Les cucurbitacées, la grande famille des courges, ne rassemblent pas moins de 800 espèces. Si de la plupart sont comestibles, les courges amères sont toxiques et sont responsables chaque année d’intoxications parfois graves. Santé Sur le Net vous donne quelques conseils pour consommer les courges en toute sécurité.

Courges amères

Courges comestibles ou courges amères ?

L’automne est marqué par la saison des courges, qui regroupent de nombreuses espèces comestibles : les citrouilles, les potirons, les potimarrons, les courges, les pâtissons, …. Mais attention, toutes les courges ne sont pas comestibles. Certaines sont toxiques et peuvent provoquer des intoxications graves, ce sont les courges amères.

Le caractère toxique des courges amères repose sur la présence dans ces courges de cucurbitacines, des substances irritantes et amères, naturellement sécrétées par les courges pour éloigner les insectes. L’ingestion de ces courges, qu’elles soient crues ou cuites, peut provoquer :

  • Des douleurs digestives ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Une diarrhée parfois sanglante ;
  • Une déshydratation sévère.

Face à de tels symptômes, certaines personnes intoxiquées doivent être hospitalisées.

Un risque au rayon fruits et légumes, mais aussi au potager

L’exemple le plus caractéristique des courges amères sont les coloquintes, qui sont toutes toxiques, mais sont utilisées à des fins ornementales tous les automnes. Elles se retrouvent donc parfois dans les rayons fruits et légumes, mais uniquement pour des usages décoratifs. Il est donc important de ne pas les confondre avec des courges comestibles. Il faut donc bien lire les étiquettes et retenir que toutes les coloquintes sont toxiques.

Mais le risque d’intoxication existe également au potager. Les courges peuvent en effet naturellement s’hybrider, entre des courges alimentaires et des courges amères. Le résultat de ces hybridations aboutit à des courges impropres à la consommation. Pour cette raison, il est conseillé de ne pas conserver de graines de courge d’une année sur l’autre pour les semer l’année suivante. Il est préférable d’utiliser de nouvelles graines de courges comestibles.

Cinq conseils pour consommer les courges en toute sécurité

Le danger est d’autant plus grand dans les potagers familiaux que les courges comestibles peuvent s’hybrider avec des courges des potagers voisins et que les courges obtenues ressemblent à s’y méprendre à des courges comestibles. Mais leur goût est amer et elles sont toxiques.

Pour éviter le risque d’intoxication en consommant des courges, voici quelques conseils à respecter :

  • Bien lire les étiquettes sur les courges des rayons fruits et légumes ou demander conseil aux vendeurs;
  • En cas de doute, goûter un petit morceau de courge crue:
    • Si le goût est amer, la courge est impropre à la consommation ;
    • Si le goût est neutre ou légèrement sucré, la courge est comestible ;
  • Ne pas consommer de courges sauvages;
  • Ne pas conserver les graines de courge d’une année sur l’autre ;
  • Semer à chaque fois de nouvelles graines de courge.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources

– Cette année encore, attention aux courges amères ! anses.fr. Consulté le 28 novembre 2022.

Leave A Comment

19 + sept =